Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Suppression du délai de réflexion avant un avortement

L'Assemblée nationale a voté cette nuit en première lecture une mesure du projet de loi sur la santé supprimant le délai de réflexion de sept jours demandé aux femmes souhaitant avorter.

L'article supprimant ce délai de réflexion avait été introduit en commission le mois dernier, à l'initiative du député socialiste Catherine Coutelle, présidente de la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée.

L'opposition avait déposé des amendements pour abroger cet article afin de rétablir ce délai de réflexion. Les députés ont rejeté, par 40 voix contre 22, ces amendements. Le détail de ce scrutin est ici.

Voici les députés UMP qui ont voté cet amendement  :

  • Bernard Accoyer
  • Yves Albarello
  • Julien Aubert
  • Xavier Breton
  • Bernard Debré
  • Jean-Pierre Door
  • Daniel Fasquelle
  • Guillaume Larrivé
  • Isabelle Le Callennec
  • Pierre Lellouche
  • Gilles Lurton
  • Olivier Marleix
  • François de Mazières
  • Yannick Moreau
  • Frédéric Reiss
  • Arnaud Robinet
  • Michel Terrot
  • Dominique Tian

Et les 4 députés UDI :

  • Thierry Benoit
  • Yannick Favennec
  • Arnaud Richard
  • Philippe Vigier

Aucun député non-inscrit n'était présent. Lors de cette séance, Xavier Breton a déclaré :

"Il est fini le temps de la pensée unique où l'on ne pouvait plus débattre de l'IVG et de la protection de l'enfant à naître".

Il sera utile que la droite s'inspire de cette façon "bulldozer" qu'a la gauche quand elle gouverne et qu'elle veut imposer ses réformes.

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est un peu compliqué : J’ai dû relire plusieurs fois l’article et consulter le détail des votes pour bien comprendre ce qui s’est passé. Qui a voté ? A voté pour ou contre quoi ? …
    En fait, « la suppression du délai de réflexion avant un avortement » a bien été votée !
    Ceux dont les noms figurent sur la liste ont bien voté « pour la suppression de cet article » donc CONTRE la suppression du délai de réflexion avant un avortement.
    ————————
    Mais le constat qui en découle est grave :
    Les députés œuvrent-ils encore pour le bien commun ? Font-ils preuve de courage et de discernement ?
    Questions qui se résument ainsi : Les députés représentent-ils encore le peuple ? Sommes-nous encore en démocratie ?
    Ceux qui voulaient faire obstacle à la suppression du délai de réflexion représentent 22 votes contre 40, soit 62 députés qui se sont exprimés sur 577. Quarante votes, soit moins de 7% des députés suffisent pour établir des lois mortifères. Ces lois sont-elles LÉGITIMES ?
    D’autre part, on connaît la structure de l’électorat français et le taux d’abstention : Les Français sont-ils réellement représentés par les députés compte-tenu du mode électoral en vigueur ?
    Ainsi pour les législatives de 2012, il y avait 43,23 millions d’inscrits dont 23,03 millions se sont exprimés au 2eme tour. Un député représente donc en moyenne 40.000 voix (En fait, encore moins car il n’y a pas de proportionnelle et des sensibilités importantes ne sont pas représentées).
    Les 40 députés qui ont rejeté l’amendement représentent environ 1,6 millions de voix soit au mieux 3,7 % des Français ! Ces lois sont-elles LÉGITIMES ?
    3,7 millions de Français sur une population totale de 66 millions sont capable de REMETTRE EN CAUSE TOTALEMENT NOTRE CIVILISATION ! Est-ce acceptable ? Va-t-on vivre encore longtemps avec ce modèle peu démocratique ?
    En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’il faudra revenir sur les lois mal votées et les abroger…

  2. … ont voté pour un amendement qui supprime un article qui abroge le délai de réflexion. C’est facile à comprendre qui est pour ou contre quoi !

  3. Attention, la présentation est quelque peu réductrice !
    Il y avait en tout neuf amendements appelant à la suppression de l’article 17 bis: Mme Boyer et MM. Dhuicq, Fromantin, Mathis pour ne citer qu’eux ont bien participé à la lutte contre la suppression du délai de réflexion.
    On notera cependant que les amendements présentés par le FN n’ont pas été soutenus…

  4. Ça va finir par se voir que Marion Le Pen a un discours (comme les autres députés FN) et une façon de voter différente…
    Tiens, ça me rappelle des autres personnes…
    Tous pourris ? Ha, non, pas d’amalgame…

  5. @Joseph merci pour cette rectification

  6. et Poisson? Et Mariton? Ils étaient où?!!

  7. ….et il n’y avait que 62 votants. Où étaient donc les 515 autres? Ils s’en foutent, c’est la décomposition galopante!

  8. @PK : ben voyons !! « Comme les autrs députés FN », pour rappel, il n’y a à l’AN que Marion Maréchal Le Pen qui soit députée FN, ET COLLARD qui est député RBM, soit en tout et pour tout 2 députés à qui vous faites le reproche de ne pas être présent de façon permanente à l’AN !!! La crtique me semble un peu facile, et il suffit d’aller sur le site du Front pou voir en vidéo les diverses interventions de MMLP à l’AN, qui rpouve qu’elle est active. Et qu’elle présente bien des amendements, même si ceux-ci ne sont pas adoptés. C’est aussi la plus jeune de l’AN et elle a une petite fille de sept mois, soyez donc un peu plus humain et un peu moins hargneux.

Publier une réponse