Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Supplique aux évêques

Lors de la Marche pour la vie de samedi, Jean-Pierre Maugendre a adressé une supplique aux évêques de France, destinée à soutenir les évêques décidés à s’engager pour la défense de la vie et à mettre la pression sur les élus qui se disent catholiques. Voici le texte, que nous reprenons de Présent :

"Au printemps 2007 des élections présidentielle et législatives auront lieu en France. Par-delà les débats légitimes et les statistiques sur le chômage, l’insécurité, l’immigration…, il nous semble qu’aucun chiffre n’est plus grave que celui des 200 000 avortements officiels annuels. C’est pourquoi nous venons vous demander d’intervenir solennellement dans ces débats afin de rappeler que la défense de la culture de vie doit être le premier critère de choix pour un électeur catholique et qu’aucun élu catholique ne saurait cautionner des lois qui légalisent l’avortement, l’euthanasie, le clonage humain… Mgr Barbarin se demandait ainsi le 7 février 2004, à propos de la loi sur la bioéthique : “Comment les députés catholiques peuvent-ils voter une telle loi ?” Vos paroles seront d’un précieux secours pour tous ceux qui cherchent à vivre au quotidien “l’évangile de la vie” et oeuvrent pour que ses valeurs inspirent les lois civiles. Bien au-delà des aléas du combat électoral, le peuple chrétien vous sera reconnaissant d’avoir ainsi rappelé “à temps et à contretemps” la loi de Dieu."

Michel Janva

Partager cet article

1 commentaire

  1. Ce n’est pas le genre d’activisme auquel notre clergé ,dans son ensemble du moins, nous avait habitués.Mais nous entrons dans des temps de Vérité, à l’invitation de Notre Saint-Père, d’ailleurs, où la grâce peut tout. Et l’on constate ici et là de réels progrès, à encourager .Il est vrai que la « base » avec ses 70 ans de moyenne d’âge ( cela fait ( cela fait 32 ans en 68 , cela marque! )livrant ses derniers combats d’arrière-garde freine des quatres fers.
    Allez, encore un peu de courage Messeigneurs, n’ayez plus peur, nous prions pour vous !

Publier une réponse