Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Suite à un avortement à Bordeaux, une femme a été amputée des 4 membres

Un gynécologue obstétricien du CHU de Bordeaux a été mis en examen pour « blessures involontaires » sur une jeune femme qui a dû être amputée à la suite d'une infection nosocomiale contractée lors d'un avortement.

Elle a dû être amputée des deux pieds, de l'avant-bras droit et de la main gauche. L'avocat du médecin a déclaré

« Il y a un côté dramatique qui rappelle qu'aujourd'hui aucune opération n'est bénigne ». « Cela affecte le médecin qui est d'abord là pour soigner ».

Pour soigner… pas pour tuer.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services