Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

« Suis-je en train de tuer ? Oui, c’est ce que je fais. J’en suis conscient. »

C'est ce que le Dr Curtis Boyd, spécialiste des avortements tardifs (jusqu'à 24 semaines soit 5 mois de grossesse), vient de répondre à la chaîne WFAA TV. C'est clair et net. Sans états d'âme. Il draine des patientes depuis les Etats d'Oklahoma, Arkansas, Louisiana et de l'ensemble du Texas. Et même de très jeunes patientes : Curtis Boyd affirme avoir reçu dans sa clinique des petites jeunes filles de 9 ou 10 ans.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Tout avorteur sait très bien au fond de lui-même ce qu’il fait. Il a fait des études de médecine et sait bien que ce qui croît au sein d’une femme enceinte est un bébé en gestation. Qu’est-ce que cela pourrait être d’autre ?

  2. Cet assassin mérite la peine de mort.

  3. Thomas, la peine de mort est un meurtre au même titre que l’avortement. Tuer un médecin qui pratique des avortements, qu’est-ce que c’est sinon une violation du commandement divin: “Tu ne commettras pas de meurtre.”, qui s’applique aussi au médecin en question. On peut faire revenir un pécheur de la voie du péché dans laquelle il s’égare.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.