Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

La FSSPX accueille la conversion d’un pasteur suédois

"RU", l’agence de presse de l’association "Union des Nations de l’Europe Chrétienne" (proche des lefévristes), rapporte une intéressante histoire – que nous livrons sans commentaire particulier, eu égard à la situation de la Fraternité Saint Pie-X (FSSPX).

Le pasteur luthérien Sten Sandmark, de l’église d’Oskarshamn sur la côte est du centre  de la Suède, localité juste en face de l’île pittoresque de Gotland, vient de déclarer à la presse et à la télévision en Suède et en Allemagne qu’il a décidé de quitter l’église luthérienne et de "retourner" à l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique

Lors d’un pèlerinage en Suède en septembre 2005, sur les traces de Ste Brigitte, l’UNEC a fait célébrer la messe traditionnelle dans l’église du pasteur Sten :

Le pasteur Sten a trouvé,dans sa propre église d’Oskarshamn, ce qu’il cherchait si ardemment: la sainte messe de toujours. Il en fut ému jusqu’aux larmes, ensemble avec son adjoint, un jeune séminariste.

Le pasteur a également été motivé par l’état de l’église luthérienne de son pays, notamment

…l’introduction en octobre 2005 du mariage liturgique des couples homosexuels, [et] des déviations publiques des évêques et "évêquesses" luthériens (2 des 12 évêques luthériens de Suède sont des femmes dont une se dit  lesbienne, 1 des évêques mâles, celui de Visby sur Gotland, est marié pour la 3ème fois etc.) […].

La dépêche annonce les prochaines étapes :

La "conversion" officielle du pasteur et de son séminariste, en attendant la conversion ultérieure d’une bonne partie des 12000 paroissiens d’Oskarshamn, avec  baptême  "sous  condition", exorcisme et abjuration de la foi luthérienne, aura lieu le dimanche 30 juillet  2006 en France dans une église de la FSSPX qui accueillira ces catéchumènes dans  l’Eglise Catholique "en suppléance" de l’accord manquant des  autorités officielles. 

Henri Védas

Partager cet article

3 commentaires

  1. Ce qui illustre bien soit dit en passant, la raison que donne la FSSPX pour justifier son existence : Une autorité de suppléance dans une situation ou l’Eglise ne peut assurer sa mission. En l’occurence ce pasteur a d’abord cherché à se convertir en contactant des services diocésains qui lui ont vivement recommandé de rester comme il était. Jusqu’à ce qu’il entende parler de la FSSPX….

  2. Puis-je ajouter un commentaire, connaissant l’histoire et le lieu où se déroulera l’abjuration ?
    L’évêque moderniste qui avait été contacté en premier lieu pour cette abjuration avait répondu qu’il n’était plus question d’abjurer la religion protestante en raison de l’oecuménisme. Renvoi donc à une situation qui aurait été désastreuse pour ces deux hommes si la Tradition n’avait pas maintenu le flambeau.
    Que Monseigneur Lefebvre soit loué dans les siècles.

  3. Cher Sopotec,
    la situation est sans doute en train de s’améliorer. Le jeudi saint de cette année, le prêtre africain (beaucoup de paroisses accueillent avec joie ces prêtres venus d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud pour leur permettre de poursuivre leurs études de théologie et surtout pour pallier le manque de prêtres) qui célébrait la messe fit un sermon sur l’Eucharistie. Sur sa vraie nature, contrairement à ce que prêchent les “protestants”. Essayant de l’interroger à la sortie, son discours était selon lui celui de l’Eglise. Il semblait nier les propos d’autres curés ou évêques de ces dernières années… toujours est-il que les choses semblent en train de changer dans le bon sens du terme. Loué soit Dieu!

Les commentaires sont fermés pour cet article