Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Succession au FN et entente à droite

De Pierre Baudouin dans Les 4 Vérités :

4 "Le prochain congrès du FN se rapproche. En janvier 2011, les militants du parti nationaliste devront choisir le successeur de Jean-Marie Le Pen. À l’heure actuelle, deux candidats sont connus : Bruno Gollnisch et Marine Le Pen. Naturellement, il s’agit d’une affaire interne […]. En revanche, cette succession peut nous intéresser du côté de l’entente à droite […]. De toute évidence, nous avons une petite « fenêtre de tir ». Sarkozy est moins allergique que Chirac à la droite nationale. Si le FN était, lui aussi, moins allergique que précédemment à la droite dite « parlementaire », peut-être pourrions-nous enfin remettre la gauche à sa place – c’est-à-dire dans l’opposition, y compris au plan local. […]

Dans l’état actuel des choses, j’aurais tendance à penser que Marine Le Pen est mieux placée que Bruno Gollnisch pour réaliser cette union. J’avoue volontiers que les convictions nettes de Bruno Gollnisch me plaisent davantage que les compétences médiatiques de Marine Le Pen, mais il s’agit ici de politique et les préférences personnelles n’y ont rien à voir. De toute façon, qui vivra verra."

Partager cet article

20 commentaires

  1. l’entente avec sarko et consorts qui sont de droite comme quick fait de la restauration n’est un problème d’actualité.
    le seul problème intéressant est le que le FN n’implose pas dans cette confrontation MLP – BG et que personne ne mette de l’huile sur le feu.
    l’Objectif n’est pas 2011 mais 2012 afin de battre l’UMPS

  2. Et sur quels faits tangibles se place cet auteur pour estimer que Bruno Gollnisch est moins apte à réaliser une union que Marine Le Pen?
    Car les faits sont têtus et poussent plutôt dans l’autre sens:
    – Marine conçoit l’union par le ménage des gêneurs à son accès au pouvoir et l’écartement de ceux qui lui préfèrent Bruno.
    – Bruno est l’artisan de l’union des droites nationales au parlement européen et plus récemment des droites patriotiques du Japon et des pays scandinaves.
    – Le nom Le Pen agit comme un repoussoir dans les rangs de la droite courbe, alors que la carrure d’intellectuel de Bruno rassure et convainc plus facilement à notre gauche.
    – Les médias mettent en exergue Marine alors qu’ils écartent Bruno des plateaux… n’est-ce pas parce que la première leur semble moins en mesure de réussir que le second?

  3. mais cette « entente » à droite est impossible!
    Les partis du système ont passé un pacte avec les « maitres du monde ». (relire les excellentes analyses sur le site polemia.com)
    Souvenons nous: L’UMPS, la fausse droite, s’allie toujours avec la gôche et l’extrême gôche pour faire barrage à la Droite Nationale. C’est le fameux « front ripoublicain »
    Je ne crois pas une seconde à une entente possible. Et ce n’est pas à la Droite Nationale de bouger.
    Elle doit s’organiser pour reconquerir le terrain. Car sur le terrain il n’y a personne.

  4. Il faudrait d’abord que l’UMP demande l’autorisation au Bnai brit.

  5. Ce n’est pas du tout dans l’intérêt du FN de s’allier à un parti en future déconfiture électorale.
    Si Marine parvient au second tour de la présidentielle, elle sera opposée à un candidat PS.
    Ce sera la fin de l’UMP; Comme on dit : « toutes les mauvaises choses ont une fin.
    C’est uniquement à l’issue des présidentielles, c’est-à-dire en position de force, que le FN pourra se chercher des alliés afin de préparer la « Grande Alternance ».

  6. Nous voilà bien avancés.
    Une question cependant : comment peut-on encore croire les promesses – ou la possibilité d’un changement de cap – de la part de celui qui réside à l’Elysée ? L’histoire de la Vème République ne suffit-elle pas ?

  7. Cet article des 4 Vérités n’a aucun intérêt car il se penche uniquement sur la question des alliances sans s’intertoger sur ce que recouvre le vocable droite et les valeurs qui y sont attachés.
    De la pure réverie sur des combinaisons politiciennes.
    Et tout cas, il est hors de question pour un patriote, un nationaliste, un droitiste de conviction, un identitaire bref pour un européen normal, père de famille, hétérosexuel, catholique, (c’est mon cas) de faire alliance avec le parti qui nous a permis d’avoir Frédéric Mitterrand comme Ministre.
    Le jour où cela arrive, je combattrai le FN comme j’ai combattu les cocos dans les années 80 : au manche de pioche !
    Pour l’instant, Marine me semble assez rassurante !

  8. Une entente avec sarko ?
    C’est imaginer une alliance avec le diable !
    Pas plus menteur que sarko !
    Vous voulez un exemple, un seul ? le voici :
    Sarko dit bien qu’il est contre l’adhésion de la Turquie à l’Europe. Et pourtant, il a supprimé l’obligation du référendum sachant bien qu’un tel srutin serait sans aucun doute négatif.
    Il n’y a aucun espoir de ce côté là. Il me semble au contraire important de mettre au jour pour ceux qui n’y voit pas ce qu’est effectivement cet individus.

  9. @Xavier
    Pour un catholique il est surprenant que vous trouviez Marine Le Pen « rassurante » elle qui est favorable au Pacs, et qui ne veut pas remettre en cause la loi Veil, etc…

  10. La question des alliances avec l’UMP est hors sujet.
    Ce qui est intéressant en revanche, c’est le ralliement pragmatique de cette publication à MLP. Ce qui n’est pas étonnant, vu que sa ligne éditoriale de cette feuille est très libérale.

  11. Quel aveu !
    « les convictions nettes de Bruno Gollnisch me plaisent davantage que les compétences médiatiques de Marine Le Pen, mais il s’agit ici de politique »
    Donc la politique se moque éperdument des compétences !
    Comment aller au bien commun dans de telles conditions ?

  12. à « xavier »
    vous avez tout à fait raison
    il est impératif de définir et d’annoncer ce qu’est un projet de « Droite ». C’est quand même le b a ba! Curieusement j’attends encore, cette liste de Valeurs,une définition claire du Projet National.
    Quant à une éventuelle alliance c’est totalement hors sujet:
    1-l’ump est à abattre car c’est un PS bis totalement inféodé aux maitres du monde
    2-c’est effectivement après la présidentielle qu’il faudra , éventuellement construire des alliances.
    En attendant la Droite Nationale a un énorme travail de réconquète du terrain où il n’y a personne.
    ps. Marine est utilisée par le « systéme » quand ça l’arrange et Bruno est complétement ostracisé et censuré. C’est quand même curieux….

  13. Dois je comprendre que la com est plus importante que les convictions?? C’est bien pour ce genre de raisonnement que notre démocratie est malade et malsaine. Non, cher monsieur, en politique, les convictions l’emportent sur l’image. Sinon, elle se perd dans les méandres de la médiacratie..

  14. Selon le raisonnement de Pierre Baudouin, l’on devrait encore voter Chirac « par souci de réalisme » : merci, les Français ont déjà donné… et ne peuvent plus s’offrir le luxe de la lâcheté !

  15. @Guillaume
    Bien sûr les convictions sont plus importants que la com’.
    Mais sans la com’, les convictions ne sont riens, surtout de nos jours.
    Pierre Baudouin résume parfaitement la situation et la problématique: au moins avec Marine Le Pen ça va bouger dans le bon sens, même si tout ne va pas devenir parfait non plus.

  16. Si les médias donnent la préférence à Marine c’est parce qu’ils savent que cela est préférable pour la survie de leur système ! un peu comme si en son temps l’ennemi avait désigné plutot Nivelle que Foch ou Pétain pour conduire à la victoire nos armées !

  17. je répète ce que j’ai dit sur Courtoisie: les marinistes sont à côté de la plaque:
    imaginez:
    en 1870, Bismarck,
    en 1914, Guillaume II,
    en 1939, Hitler choisissant le chef d’Etat Major de l’armée française!!!
    C’est ça les gros media choisissant Marine!
    réfléchissez.

  18. @ cyrano
    Je n’ai pas dit que la com ne servait à rien. Je pense exactement le contraire! Je dis juste que la comm doit être au service des convictions et non l’inverse, de la m^me manière que l’économie est au service de l’homme et non l’homme au service de l’économie. Le grand malaise de l’occident, c’est que les éléments ne sont pas à leur place…

  19. D’après votre raisonnement, il aurait fallu voter Sarkozy en 2007!!

  20. @ Jean-Baptiste
    Ce que vous affirmez concernant Marine Le Pen sur le Pacs et la loi Veil est faux. Marine Le Pen s’est prononcé contre le mariage homosexuel, et elle réclame que la suppression de la loi Veil soit précédée d’une politique de réhabilitation de la Famille et de soutien aux mères, seule manière de rendre crédible et acceptable pour la majorité de s Français la suppression de la loi VeiL. Donc elle n’a pas  »renoncé » à cette suppression : elle propose une méthode politiquement crédible pour y parvenir.
    Mais quelle est la vôtre ? Le gémissement ? L’imprécation ? Depuis 40 ans, cela a été peu efficace : les catholiques ont encaissé défaites sur défaites. Si au lieu de créer de la division au sein de la droite nationale sur ces sujets, ils s’étaient massivement portés candidats et avaient animé le FN (ou d’autres partis) sur le plan local, il est certain que la réalité serait différente. Mais les cathos et ceux de la tradition en particulier (j’en suis pour vous rassurer) préfèrent en général les querelles et la recherche du iota qui permet d’exclure : d’où leur impuissance politique. Le cas de la ville de Versailles est emblématique……. 4 à 5 lieux de culte selon la liturgie de St Pie V et toujours des chicayas et divisions à toutes les élections municipales.
    Même chose au niveau national actuellement : par leur agressivité et leur mauvaise foi contre Marine Le Pen, ils se réfugient une fois de plus dans la théorie du complot et l’irréel. C’est à pleurer, et pas de rire.

Publier une réponse