Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sororité (2)

Suite au post
sur la "sororité", terme utilisé par la candidate socialiste le 7
mars, un lecteur nous propose ce lien vers le message d’une docteure (sic), présidente de Sos-sexisme, adressé à Ségolène Royal
en janvier.
On peut y lire :

"L’arme de la féminité risque d’être à double tranchant vis-à-vis des
femmes (les hommes les ont, en cela, bien divisées, pour continuer de régner
sur elles) qui ignorent l’existence même du mot et du concept de
"SORORITÉ" (que je vous conseille de leur faire découvrir pendant
votre campagne)
".

Le message est à découvrir dans son intégralité. On y trouve par exemple :

"Imitez S. quand vous parlez. Si vous dites
"Battons-nous", HURLEZ CE MOT pour qu’il devienne plus crédible car
votre petite voix aigue vous dessert".

Quand on n’a pas d’idée, on crée la démocratie participative. Qui va lui proposer la sororitude?

Lahire

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Très curieuse vision de la femme !!!… et des électeurs potentiels de SR !Je suis une femme. Ma voix n’est ni “aiguë” ni trop grave : une voix “normale”. J’ai enseigné pendant des années à des lascars plus que turbulents. Je n’ai jamais eu besoin de “hurler” pour me faire entendre et comprendre. Je rappelle que hurler n’a jamais arrangé quoi que ce soit. De plus, c’est un signe évident de manque de respect.

  2. Ouvrant mon dictionnaire, je vois que sororité existe déjà et qu’il désigne la “solidarité entre femmes” (dictionnaire Hachette 2004). Il ne s’oppose donc pas à “fraternité” qui est un autre concept applicable à l’homme et à la femme.
    Quant à l’idée que les homme complotent contre les femmes, c’est absurde. Moi qui suis un homme je n’ai jamais entendu parler d’un pareil complot. En revanche, je lutte auprès des hommes contre le mépris ou la maltraitance de la femme.
    Quand cessera-t-on de mettre la dialectique marxiste partout, y compris dans les relations entre les sexes ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services