Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

Sophie Montel place le droit à l’IVG sur le même plan que le droit de vote des femmes

Contrairement à ce qu'a déclaré Nicolas Bay hier, Sophie Montel ne semble pas inscrire ses propos comme une opinion personnelle mais bien comme le reflet du programme de Marine le Pen. Extrait de son interview accordée à Causeur :

"(…) Le 1er mai, j’ai donc prononcé un discours sur le thème des droits et libertés de la femme pour rappeler certaines vérités et expliquer la position du FN sur la contraception et sur l’IVG, position qui n’est autre que celle qu’a répétée Marine Le Pen sur tous les plateaux télévisés. Il n’y a rien de neuf sous le soleil : pour le FN, il n’est pas question de revenir sur la pilule telle que la propose la loi Neuwirth de 1967, ni bien évidemment sur la loi Veil. Cela ne signifie pas pour autant que nous voulons promouvoir l’avortement. Simplement, le droit à l’IVG et à la pilule sont des acquis que les femmes ont obtenus au même titre que le droit de vote. J’ai aussi parlé de la femme qui est réduite à moins que rien par l’islamisme.

Si je comprends bien, tout en défendant le droit à l’IVG, vous critiquez ce que Marine et Marion Le Pen appellent « l’avortement de confort »…

Je n’ai jamais entendu Marine et Marion Le Pen parler d’« avortement de confort »[Voir ici en mars 2012,NDPC], si ce n’est pour faire référence à un article de presse. Sincèrement, je ne sais pas ce qu’est un « avortement de confort ». Avorter est un acte grave, mûrement réfléchi, qui se fait de manière assez encadrée avec un délai de réflexion, en deçà d’un certain temps de grossesse, etc. Je ne pense pas que beaucoup de femmes se fassent avorter la fleur au fusil !

Souhaiteriez-vous néanmoins dérembourser le troisième ou le quatrième avortement successif pour ne pas banaliser l’IVG ?

Il doit s’agir de cas marginaux, car je ne vois pas comment l’organisme d’une femme pourrait réagir en subissant trois ou quatre avortements à la suite. Si de telles pratiques ont lieu, il revient au corps médical de prendre en charge les femmes concernées. Il faudrait les inciter à prendre un moyen de contraception régulier (pilule, stérilet) pour éviter d’en arriver à de telles extrémités.

 

C’est notamment la mission du planning familial, que Marion Le Pen a récemment pris pour cible. Approuvez-vous ses critiques ?

Pendant les élections régionales, Marion Le Pen a attaqué les associations militantes qui étaient derrière le planning familial. Mais Marine Le Pen a alors précisé que nous ne demandions pas la suppression des subventions au planning familial. Nous sommes au XXIe siècle, ce n’est pas chez nous que vous entendrez une remise en cause du droit à l’avortement et à la contraception ! (…)"

Partager cet article

24 commentaires

  1. Rigolo la suite de l’entretien sur les efforts du FN pour crédibiliser son discours sur l’Economie alors que jamais depuis la percée du FN en 1984 le discours du FN sur l’économie n’a été aussi déconnecté du réel. Il faut également savoir qu’aucun des dirigeants actuels du FN (Marine, Philipot, Alliot) n’ont travaillé dans une entreprise : ils ont tous été permanents ou élus du FN et Sophie Montel depuis qu’elle est sortie de la Fac d’histoire a toujours été salariée du FN.
    Son discours sur l’avortement (nous sommes au 21ème siècle, les zaquis de l’IVG, le droit à -jamais les devoirs) est un discours totalement de gauche, progressiste, qui croit dans le développement linéaire du progrès humain et social (Condorcet, Auguste Comte, …) ; le discours du progrès est précisément un critère de la gauche selon Jacques Julliard lui même.
    En fait, intellectuellement le FN est devenu un parti de gauche, et son discours social et économique est la conséquence de sa vision du monde de gauche.

  2. “Nous sommes au XXIe siècle”. Tout le monde en est bien conscient. Et alors ?

  3. Même si ce ne sont que des sondages, en 2014, 75% des Français se disaient favorables à une IVG sans restriction, contre seulement 48% en 1974.
    http://www.europe1.fr/france/en-40-ans-l-opinion-sur-l-ivg-a-nettement-evolue-1795585
    Donc, même dans le cadre d’un référendum d’initiative populaire, il y a peu de chance que la population revienne sur la loi Veil.
    Ce qu’il faut, c’est s’inspirer du programme de Poutine. Celui-ci n’a pas remis en cause l’avortement instauré par Lénine. Il a développé, en parallèle, une politique nataliste (aides financières diverses). C’est d’ailleurs ce que propose le PCD. Celui-ci n’a pas dit qu’il voulait supprimer la loi Veil par décision législative.
    En fait, les propos de Sophie Montel sont utilisés pour déstabiliser Marine et empêcher la présidente du FN d’être présente au 2nd tour. Exactement, ce que fait son père de son côté. Concomitance ?

  4. Pour le coup, on ne peut pas reprocher à Sophie Montel d’être incohérente. MMLP a, soit par voie de communiqués de presse ou sur les plateaux de télévision: saluer “l’avancée” des droits des femmes du à Neuwrith et sa pilule, confirmé qu’elle et le fn ne remettaient pas en cause l’avortement ou la contraception. Il n’y a donc pas de différence entre Mmes Montel et Le Pen sur ce point politique. L’absolu silence de Mmlp sur cette disparition des principes non négociables dans le programme du fn n’en est que l’ultime confirmation.

  5. Le FN ne sera crédible sur le sujet de défense de la vie que si figurent à son programme des résolutions favorisant concrètement l’accueil de la vie : pour faire court : prise en charge à 100% de la grossesse et non prise en charge de l’IVG. Aide à toute jeune mère en difficulté par une allocation substantielle.

  6. Je ne vois pas en quoi “nous sommes au XXIe siècle” est un argument??? enfin bref.
    je prolonge ce qu’écrit “zorro”: on peut éduquer un peuple, on ne peut pas aller contre lui, enfin évidemment on le fait si on est socialiste, on va contre lui en pensant l’éduquer, mais ça ne marche pas et ça rend tout le monde malheureux.
    Sur le sujet de la contraception et de l’avortement il s’agit de mentalités. Avec une politique nataliste, des discours en faveur de la vie, des opinions claires et belles à ce sujet, exprimées avec droiture et simplicité, peu à peu on pourrait voir renaître des mentalités favorables à la vie. En aidant les jeunes femmes à vouloir des enfants et à les élever, ce que la plupart veulent, déjà on aurait un bon départ. On verrait plus de grandes familles, plus de poussettes, plus d’enfants, et peu à peu toute la société serait obligée de se mettre à ce diapason-là. Combien de jeunes femmes ai-je vu qui aimeraient des familles nombreuses mais qui sont tellement pressurisées dans leur travail que dès le départ elles savent qu’elles n’auront qu’un ou deux enfants. Je ne parle pas du fait que le travail les empêche aussi, avant même de penser à avoir des enfants, d’être disponibles pour rencontrer un mari. La société met mille freins à la vie.
    Personnellement j’étais plutôt favorable à l’avortement comme droit avant d’avoir des enfants puis peu à peu ma position a changé, quand on donne la vie et quand on entend ou lit des discours favorables à la vie, on devient plus perméables à ces discours.
    Voilà comment faire évoluer les mentalités, pas en décrétant qu’on va interdire l’avortement si 75% de la société le voit comme un “droit de l’homme”.

  7. “Avorter est un acte grave, mûrement réfléchi, qui se fait de manière assez encadrée avec un délai de réflexion, en deçà d’un certain temps de grossesse, ”
    Dis, cocotte, t’es pas au courant que le délai de réflexion c’est de l’histoire ancienne?
    Quant à l’avortement dit “thérapeutique”, il peut avoir lieu à n’importe quel moment de la grossesse.
    Cette Sophie est aussi tête de linotte que celle de la Comtesse de Ségur. Que fait-elle en politique? Qu’elle aille d’abord un peu se confronter aux réalités de l’existence.

  8. Sophie Montel doit sans doute militer également au Planning familial, histoire de “dédiaboliser” un peu plus le FN..

  9. C’est clair
    C’est prendre les femmes pour des imbécile!!!
    Et là posons nous la vraie question encore
    Une fois !!!!!
    Qui respectera les femmes
    Les vraies femmes travailleuses
    Mères de famille
    Celles qui font et élèvent les enfants
    France de demain!
    Pas d’enfants pas de retraite !
    Mais peut être que l’euthanasie
    Est aussi dans son programme?
    Sur ce point rira moins qui sera sur la liste
    D’exécution !!!!

  10. Loin de participer à une opération de déstabilisation de ce mouvement, je crois en effet que l’on peut poser des questions, être exigeant et objectif. L’interview de cette Sophie Montel dit bien qu’elle ne se contente pas d’une approche prudente, empirique, voire nuancée de ces questions mais qu’elle assume, qu’elle revendique un discours contre la Vie, une posture individualiste et libertaire, teintée d’un progressisme que je qualifierais de maçonnique et positiviste.
    Désolé, mais en quoi propose-t-elle autre chose qu’une soupe sans cesse resservie jusqu’à l’écœurement par les vieux partis ?

  11. Madame Montel est une “poubelle remplie”

  12. “Nous sommes au XXIe siècle” serait-ce une adhésion à la théorie marxiste du “sens de l’Histoire” ?

  13. Madame MOntel pense faux pour lutter contre l’asservissement de la femme elle propose plus d’asservissement; asservissement à ses passions, à son corps, à la jouissance; l’esclavagisme!
    la liberté de la femme ne peut se faire que par l’acceptation des ses différences, par l’amour de sa maternité!

  14. De toute façon, le FN ne va pas interdire l’avortement. Ni Poisson, ni le Pape !
    Rappelons simplement mais fortement, que l’avortement est un crime. Supprimer la vie, c’est tuer !
    Il n’a jamais été question de revenir à la législation de 1920…

  15. En quoi le discours de Sophie Montel, conforme à celui du parti mariniste, de Florian Philippot à Marion Maréchal (cette dernière s’étant prononcée pour le “droit” des femmes à disposer du corps de leur enfant), est-il différent de l’UMPS au pouvoir depuis des décennies ?
    Question essentielle car les partisans de Marine nous disent qu’il faut la soutenir parce qu’elle pourrait gagner les élections (ce qui d’ailleurs est inexact puisque Marine a déjà perdu au moins le second tour des présidentielles si ce n’est le premier tour d’ailleurs) : mais à quoi servira qu’elle gagne les élections si Marine une fois arrivée au pouvoir fait exactement la même chose que les politiciens déjà en place étant donné qu’elle pense exactement comme eux ?
    En conscience aucun catholique ne peut voter en 2017 pour Marine Le Pen car celle-ci pense que l’avortement et la contraception sont un “droit”. L’infanticide in utero n’est pas bien entendu un “droit” mais un crime : avorter c’est tuer un enfant dans le ventre de sa mère. C’est cela la réalité de “l’interruption de grossesse”. Il s’agit donc d’une question de civilisation en plus d’être une question morale.
    Le FNPA est devenu un parti de gauche comme un autre, pro-mort et anti-famille, propagateur de l’asservissement de la femme par les produits chimiques contraceptifs. Le pire est que certains “catholiques” tordus, obnubilés par une marinolâtrie délirante, essaient de nous faire avaler que Marine est la seule solution pour la France… C’est réellement navrant.
    Les choses bougent du côté de Béziers. Espérons que le rendez-vous fin mai débouche sur une candidature de rassemblement pour les valeurs françaises et chrétiennes. N’attendons pas 2022 et mettons un terme au monopole de l’ex-FN sur la Droite nationale.

  16. Marine Le Pen a gagné. Elle a perdu ma voix et celles de tous ceux que j’avais “rameuté”.

  17. Nous sommes au 21e siècle, et dans mon esprit c’est le temps où nous devons réparer les erreurs commises au siècle précédent…
    Comme plusieurs avis exprimés ici, je suis moi aussi favorable à une politique résolument nataliste, avec soutien financier aux familles et aux mères qui souhaitent garder l’enfant à naître !
    Mais aussi montrer clairement que l’avortement n’est pas un acte anodin : c’est tout de même supprimer (et dans d’affreuses conditions) une vie ! Ce qu’il faudrait faire en tout premier lieu, c’est de décréter officiellement (constitutionnellement donc) l’avortement comme étant “une autorisation exceptionnelle” et non plus un droit !

  18. Quand on prétend vouloir sauver la France, on commence par protéger ceux qui doivent naitre , on respecte la loi de Dieu en premier, on ne joue pas la comédie après avoir bénéficié d’une bonne place politique, il faut avoir la pudeur de se taire alors.

  19. Tissus de sottise sur ce blog: comme l’a bien dit Nicolas Bay, Sophie Montel n’a exprimé que son avis personnel, et ce ne sont pas ses propres propos du jour qui changeront quoi que ce soit.
    Marine LE PEN avait parfaitement clarifié ses positions dans un entretien au journal polonais Do Rzeczy en février 2015: http://www.ndf.fr/les-religions/26-08-2015/un-catholique-peut-il-voter-front-national#.VyvCyf9JmM8
    je comprends bien que certains usent ici de tous les artifices et les extrapolations pour nuire au FN et à sa Présidente.
    Mais il reste que Marine est l’unique leader crédible du camp patriote face au euro-mondialistes et aux immigrationnistes; c’est elle qui incarne la défense de l’identité nationale et personne d’autre. Faudra vous y faire, votre désinformation n’y changera rien.
    [Votre assurance force l’admiration. Nous verrons bien le prochain programme du FN si il en sort un nouveau un jour, le dernier datant de 2002, et, à défaut, nous verrons le programme présidentiel de MLP et de quelle manière précise l’avortement et toutes les questions bioéthiques sont traitées…si elles le sont.
    J’ai passé l’âge de croire les politiques sur des paroles anciennes…
    PC]
    PC]

  20. On se demande un peu pourquoi les médias de gauche continuent de dire que le FN marino-philippotesque est “d’extrême-droite”, alors qu’il est clairement gaucho-laïcard néo-communiste.

  21. N’avez-vous pas compris que la présidente du FN bis a pris des leçons de démagogie chez Sarkozy et l’élève est en train de dépasser le maitre!
    L’avortement et la contraception sont les alliés du grand remplacement(qui n’existe pas, dixit Marine le Pen):La France se dépeuple, il faut faire venir du peuple!
    Merci les fémministes a la mie de pain ou du FN. Arrêtez de croire ou de faire semblant que le seul candidat de droite est une femme de gauche!

  22. Je ne sais pas si le Salon avait déjà repéré cette intervention pour le moins glaçante de Marion Maréchal, célébrant la mémoire de Lucien Neuwirth.
    On connaissait déjà son admiration pour Mme Veil, abondamment citée en préambule de sa déclaration favorable au “droit” des femmes à disposer du corps de leur enfant, il faut aussi savoir que Marion Maréchal éprouve de l’émotion pour Lucien Neuwith… Terrifiant !
    Extrait : « Il [Lucien Neuwirth] a participé à l’avancement des droits [sic] des femmes, il a permis la légalisation de la pilule en France. Je pense que c’est quand même un acquis. Aujourd’hui personne ne remet en cause cela. On peut avoir une pensée émue pour ce Monsieur quand même ».
    Source : https://www.youtube.com/watch?v=HsDJQIvgJj0
    « Personne ne remet en cause cela »… Marion Maréchal ne doit pas lire le Salon Beige et encore moins connaître le Magistère de l’Eglise ! Ni même les études scientifiques et l’actualité montrant que la “pilule” empoisonne les femmes, pollue la nature et tue les enfants à peine conçus.
    À la rigueur l’ignorance n’est pas une faute, mais affirmer que la “pilule” avance le “droit” des femmes et est un précieux “acquis”, là c’est de l’idéologie féministe et révolutionnaire.
    Il n’y a pas besoin d’être catholique pour comprendre que la contraception et l’avortement (l’une n’ayant en aucun cas enrayé l’autre, c’est même le contraire) empêchent le renouvellement naturel de la population. Si nous ne sommes pas remplacés par la génération (faire nous-mêmes des enfants), nous sommes remplacés par l’immigration (faire venir les enfants des autres).
    Autrement dit, les “patriotes” (ou prétendus tels) qui font l’apologie de la contraception et de l’avortement sont des traîtres à la patrie. C’est sûr. Le FN est un parti de gauche pro-mort et anti-famille !

  23. Personnellement, je ne crois pas au “droit à l’avortement” : ce droit signifierait sa prééminence sur le droit à la vie de l’enfant conçu, qui est un sujet de droit. La loi Veil n’est qu’une dépénalisation; déséquilibre juridique évident quand un tribunal doit indemniser une femme enceinte ayant perdu son enfant suite à une faute d’un tiers..
    De plus ce ”droit à l’avortement” signifierait également que la paternité n’existe que pour verser des pensions alimentaires en cas de divorce ou séparation : or l’enfant a un droit sur sa filiation. ce serait fabriquer de l’intolérance pour la vie et pour la filiation.

  24. Je pense effectivement comme beaucoup d’intervenants qu’une vrai politique de natalité aiderait les femmes à choisir la vie.
    Je pense aussi que si les médias et les plannings “familiaux” avait l’obligation de montrer la réalité d’un avortement, de nombreuses femmes y réfléchiraient à 2 fois avant de passer entre les scalpels des avorteurs (par exemple “le cri silencieux” ou ce film espagnol tourné dernièrement, sur les avortements tardifs).
    Si montrer la réalité est monstrueux (on me dit souvent que je suis monstrueuse de montrer des photos de bébés après ivg), j’ai envie de dire que dans ces cas là il faudrait peut-être non pas arrêter de montrer la réalité, mais faire en sorte que cette réalité, que cette monstruosité, devienne minoritaire, des cas d’exception.
    Il faudrait que voyant ces images, les femmes n’aient plus envie de choisir ni l’avorteur, ni les aiguilles à tricoter, mais qu’elles aient l’envie et la possibilité (notamment financière) de choisir de donner la vie plutôt que de la prendre.
    Je me souviens de cette phrase pleine de sens :
    “le ventre d’une femme est fait pour être un berceau, pas un cercueil, pas un tombeau”.
    Ca c’est vrai, ça c’est la vérité.
    Quand on change cette réalité, l’humanité, la société ont déjà perdues, elles n’existent plus. Nous passons dans une logique de mort qui ne peut qu’entraîner notre destruction, ou notre remplacement (car la nature a horreur du vide) et certaines civilisations qui sont prêtes à nous remplacer, sont très peu favorables (contrairement à la “culture” occidentale) aux avortements.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services