Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Simple rappel à la loi pour harcèlement sexuel sur un enfant

Une employée communale de 28 ans a écrit 23 lettres d'amour à un enfant de… 9 ans ! Elle évoquait ses envies d’avoir des enfants avec le garçon, des baisers échangés, des rendez-vous sur un chemin proche de la maison des parents…

Les parents de l'enfant ont porté plainte auprès de la gendarmerie de Périgueux, signalant que le comportement de l’enfant avait changé. Le vice-procureur a fait un simple rappel à la loi. Si cela avait été un homme, il serait déjà sous les verrous. Et si cela avait été un prêtre, le pape serait traîné dans la boue. A croire que la femme mettait en pratique les ABCD de l'égalité…

Néanmoins, les parents n’ont pas voulu en rester là et ont demandé l’ouverture d’une enquête.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Soutenons ces courageux parents

  2. Il faudra donc renommer et parler des ABCD de la pédocriminalité.
    “Et si cela avait été un prêtre”
    En réalité, il n’y a pas même lieu d’envisager l’hypothèse.

  3. A ce niveau, la solution n’est pas la prison, mais l’hôpital psychiatrique. Complètement siphonée

  4. A en croire le site de “elle”, le problème se situe dans l’absence de témoignage de l’enfant, la procureure étant ok pour ouvrir une enquête (pour pédophilie) sans avoir confirmation par l’enfant, qu’il a reçu des gestes déplacés.
    http://www.elle.fr/Societe/News/Une-educatrice-envoie-des-lettres-d-amour-a-un-garcon-de-9-ans-2718951

  5. Les femmes servent quelques fois d’appâts pour les pédophiles.Une enquête approfondie s’impose.

  6. Avec le même écart d’âges (21 ans), voilà qui rappelle l’affaire américaine “Mary-Kay Letourneau”, abondamment relayée par la presse à l’époque, notamment “people”. L’employée communale ici a 4 enfants (comme la prof américaine) – un abus de lecture de “Paris-Match” (projection-identification) expliquant qu’elle veuille à nouveau “4 enfants” avec le gamin de ses rêves (malsains) ? L’Américaine a fait 7 ans et demi de prison. Il faut dire qu’elle était passée aux actes, et avait même eu 2 enfants de son très jeune amant (qui avait quand même 12, et non 9 ans, au début de la liaison). Sortie de prison, Mary-Kay Letourneau retrouva son Hawaïen, et même l’épousa (ils sont toujours ensemble…). Cette conclusion “romantique” d’un fait-divers sordide, c’est peut-être aussi ce qui a fait fantasmer la Française…. Du danger de la presse “du coeur”, et “people” ?

  7. “Néanmoins, les parents n’ont pas voulu en rester là et ont demandé l’ouverture d’une enquête”.
    C’est quand même la moindre des choses.

  8. Moins rare qu’on ne le pense. Une femme peut être une pédophile ou incestueuse. Ce sont des cas moins faciles à identifier u’avec les pères et hommes, car l’image de la femme correspond à celle de la tendresse et de l’amour maternel, et les enfants sont encore moins en défense face à une femme prédatrice ou abuseuse.
    Avec la libération de tous les instincts qu’ouvre la loi TAUBIRA et ses suites, nous nous allons découvrir ce genre de choses : c’est même de cela que naîtra le rejet de l’homosexualisme, à la longue.
    Car si la notion de mère est salie, de quel adulte pourra t on être assuré d’un amour sans perversion possible ?

  9. “Et si cela avait été un prêtre…”
    Eh bien, …
    Avouez que c’eut été plus grave, à cause de la sainteté du sacerdoce & à cause du scandale que cela provoque inévitablement…
    Saint Paul dit que «ce qu’on attend des ministres de Jésus-Christ, c’est qu’ils soient trouvés fidèles…»
    Et ce n’est pas parce que nos ennemis en font une arme contre le Christianisme que finalement, un prêtre pervers ça n’est pas plus grave que Michael Jackson ou Elio Di Rupo !

  10. Sans minimiser la portée des actes de cette perverse, on peux se poser la question de savoir pourquoi les parents ont attendus 23 lettres pour réagir. Personnellement je lis (ou lisais) le courrier que reçoivent (ou recevaient) mes enfants de 9 ans et plus !!

  11. L’attitude de cette employée communale démontre qu’elle fut victime dans sa jeunesse d’un développement anormal de sa sexualité. Elle seule peut dire ce qu’elle a manqué !
    Ce qui évidemment ne la déresponsabilise pas d’autant plus qu’elle déséquilibrera à son tour un gamin.
    Il serait temps que les psychologues expliquent aux parents les facteurs qui désaxent leurs enfants. Malheureusement ils font tout le contraire en faisant entrer dans les écoles les LGBT.

  12. @ Hermine : l’enfant recevait (à en croire l’art de Elle mentionné ci dessus) les “lettres d’amour” à l’école (puisque l’employée “communale” semble être surtout une “éducatrice”).
    Ce n’est qu’en allant dans la chambre de leur fils (probablement pour la ranger) que les parents ont découvert le “pot aux roses” !

  13. Arthur,
    sauf qu’il n’y a jamais eu de cas d’un prêtre harcelant un enfant de 9 ans, le manipulant psychologiquement, lui faisant confondre pour de l’amour les désirs malsains d’un adulte pervers. Il est d’ailleurs assez étonnant et tout-à-fait impropre que la presse parle en le cas de “lettres d’amour”.
    Aussi votre raisonnement est-il valable en théorie : mais il ne s’agit pas ici d’un cas théorique, mais d’un cas réel où une adulte qui n’est ni prêtre ni rien à voir avec l’Eglise Catholique (ni même avec la civilisation de France) s’est attaquée à un enfant.
    C’est là toute la vraie différence.

  14. flore,
    ” sauf qu’il n’y a jamais eu de cas d’un prêtre harcelant un enfant de 9 ans, le manipulant psychologiquement, lui faisant confondre pour de l’amour les désirs malsains d’un adulte pervers. ”
    Le plus paisiblement possible, je voudrais vous dire que si, bien sur que si ce type de salops se cachent aussi dans l’église!

  15. lire “dans l’Eglise”

  16. Une question ce pose :
    n’y a-t-il pas de consultation psychiatrique AVANT d’embaucher des personnes qui seront en relations, de prés ou de loin, avec des enfants ou ados ?
    Que cette femme est eu des problèmes sexuels dans son enfance est une chose, mais de là à avoir ce genre de comportement …
    Oui majeur, il y a des pervers sexuels dans TOUS les milieux, et par tous les milieux c’est même dans le laïque ! (j’en ai été témoin)
    Si les parents avaient lu les lettres n’auraient pas empêché les rdv sur le chemin de l’école avec embrassade. Cet enfant a depuis un comportement agressif envers ses parents.
    Vouloir des enfants avec un enfant de 9 ans … cette femme est une grande malade ! Ce n’est pas un rappel à la loi qu’il faut, mais l’interdiction d’avoir un métier ou elle aurait à fréquenter des enfants, ados ou des mineurs.
    Pas de minimisation des faits à faire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services