Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Signez l’appel à l’union des droites

Logo_Vos_Couleurs_blanc

L’opération Voscouleurs a été initiée par des militants non partisans mais aux convictions politiques certaines, amoureux de la France, avec pour but de rassembler les leaders de la droite de conviction par la pression populaire. Vous êtes donc invités à signer et à diffuser une grande pétition pour inciter ces leaders à se réunir en vue de l'élection présidentielle de 2017.

Nous avons rencontrés les initiateurs de Voscouleurs :

"Depuis plusieurs années maintenant nous espérions cette recomposition qui seule peut permettre le redressement de la France avant qu’il ne soit trop tard, les Français eux aussi la veulent. Il est inutile et dangereux d’attendre 2022 pour s’y atteler. » 

Pour eux : 

« Les barrières symboliques sont si fortes, le poids des appareils si lourd, qu'aucune tentative de recomposition de la droite ne peut réussir si elle ne vient pas des citoyens eux-mêmes. Seule une initiative citoyenne de grande ampleur peut permettre de faire tomber les murs des partis au profit de la constitution d’une grande majorité populaire. C’est à l'invitation des Français que les huit personnalités pourront se rendre. Elles se sentiront alors libres d’accepter et seront à égalité devant cet appel.»

Ils réservent des surprises pour les semaines à venir et lancent : 

« Nous appelons à signer, à soutenir la démarche, à la faire connaître. Plus nous serons nombreux, plus nous serons entendus. »

Seul un nombre conséquent de signatures peut les inciter à réagir. L'organisation Voscouleurs les invitera ensuite dans un endroit neutre et publiera les noms des participants… et donc des absents.

Il y en a qui se contentent des promesses ou s'illusionnent sur des discours, promesses qui seront remisées au placard une fois le vote passé. Il s'agit, avec cette nouvelle initiative, de réclamer des actes avant la tenue du scrutin. C'est la nouveauté pertinente de cette action qui, quelques jours après son lancement, suscite un engouement certain.

Fini les recours à l'homme providentiel, les calculs politiciens sur le meilleur cheval, aux "moi je" des pédants et autres contorsionnistes de la politique-spectacle. Ils veulent le bien de la France qu'ils aiment ? Qu'ils se réunissent sans honte et qu'ils discutent sereinement autour d'une table. A 6 mois de l'élection présidentielle, ils ont vraiment le pouvoir de rebattre les cartes. 

 

Partager cet article