Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Si tu n’es pas Kényan, pas le droit d’être devant

Deux commentateurs de France 3, messieurs Montel et Faure, ont très mal pris qu'un illustre inconnu, blanc de surcroît, dépasse les favoris kényans et coure devant eux sur 600 mètres lors du départ du Marathon de Paris.

"Qualifié de «plaisantin », de coureur « connecté, mais pas avec son corps », il n’a pas été raté par le journaliste et son consultant. « Ça va un moment… Pour moi, ça pollue, estime Faure en direct. Il faut rester à sa place. Aujourd’hui, devant la place est pour les Kényans. » « Le mot qui me vient, c’est respect. Il faut avoir le respect de ces garçons, qui vont courir 42 km à plus de 20 km/h, ce qui ne sera pas le cas de ce fantaisiste », poursuit Montel[…]

Alexandre-valtat_5576775Or le "plaisantin" l'a très mal pris, car c'est un authentique marathonien :

"Alexis Valtat est un vrai marathonien. S'il est parvenu à avoir un bon dossard pour s'élancer dans le premier groupe de coureurs lors du marathon de Paris, c'est parce qu'il court le marathon en 2h39, qu'il a parcouru 14.000 km ces 5 dernières années, enchaînant jusqu'à 7 séances par semaine."[…]

Il s'est défendu sur sa page Facebook, n'hésitant pas à qualifier les deux commentateurs de racistes :

"Messieurs Montel et Faure, quelle déception d’entendre vos commentaires. Je suis tombé de haut. Mais s’il ne s’agissait que de déception, je ne serais pas en train d’écrire ce message. Vos propos sont condescendants, irrespectueux, conservateurs et racistes.[…] Voilà, j’ai trouvé votre intervention irrespectueuse envers moi mais également vis-à-vis des 57 000 amateurs et de tous ceux qui ne sont pas kenyans et qui n’ont pas le droit d’être devant. Vous avez condamné un acte sportif, un rêve. Chacun à sa place. Ne changeons rien, surtout. Ne tentons pas et ne rêvons pas."

Le racisme anti-blancs existe, même dans le sport.

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services