Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Si les résultats des Etats Généraux de la bioéthique avaient été inverses, aurait-on dit qu’ils n’étaient pas représentatifs ?

Xavier Breton, député LR et vice-président du groupe d'études parlementaires sur la fin de vie, répond au Point sur la révision des lois de bioéthique :

Unknown-20Comment allez-vous tenir compte des contributions des États généraux ? Certains considèrent qu'elles ne sont pas représentatives de la population…

Je pose une question : si les résultats avaient été inverses, aurait-on dit qu'ils n'étaient pas représentatifs ? Je trouve, en tout cas, qu'ils donnent un éclairage sur ceux qui se mobilisent aujourd'hui. Ce sont des citoyens qui ont une vision de l'homme, une vision – je vais dire un gros mot – anthropologique. Ils sont pour le respect de chaque personne, mais défendent une certaine permanence de la nature humaine. Et on ne peut utiliser les résultats d'une consultation que s'ils servent ! Si on regarde les sondages, les gens sont pour l'euthanasie, pour la PMA, pour la peine de mort aussi ! Si on attend d'avoir des sondages pour avoir une conception de l'homme, c'est assez grave… Après, on doit écouter les attentes sociétales qui s'expriment et qui sont nouvelles. Mais ne pas changer de conception de la personne humaine au gré des modes. C'est là où il y aurait un relativisme dangereux. Emmanuel Macron, dans son discours au collège des Bernardins, parlait du relativisme et du nihilisme : je crois qu'il faut les refuser très clairement ! […]

Ce sont des sujets qui bougent beaucoup, au niveau scientifique mais aussi sociologique. La question des diagnostics, la recherche sur l'embryon, la congélation d'ovocytes des femmes salariées financée par les entreprises, comme aux États-Unis, la science prédictive, l'intelligence artificielle, la question du don et trafic d'organes… Ces sujets cruciaux concernent tous les citoyens. Quand on parle de PMA pour toutes, on est sur quelques dizaines de cas. De même, la demande d'euthanasie est très marginale. La demande essentielle, c'est les soins palliatifs. Or le débat se cristallise sur ces deux thèmes, car il y a un combat idéologique de certains contre la culture européenne, et les valeurs anthropologiques qui structurent notre société depuis des siècles. […]"

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. Qui a poussé aux USA à la vente d’organes des avortés, à la recherche sur les embryons etc… Le clan Obama-Clinton.
    Des humanistes ? A chacun de juger . Mais un rapport qui a été publié jeudi dernier, a révélé que le FBI avait découvert des preuves qu’Hillary Clinton et la Fondation Clinton avaient commis des “crimes sexuels contre des enfants”. Et qu’Obama a menti pour camoufler certaines informations qui ont révélé la traite d’enfants.
    De plus, un autre agent spécial du FBI, qui devait exposer l’étendue de la malversation et de la corruption de Clinton et Obama dans le cadre de l’opération “Fast and Furious” devant un grand jury fédéral américain, a été retrouvé mort à son domicile avec sa femme. L’agent spécial David Raynor a été “poignardé à plusieurs reprises“ et “abattu deux fois avec sa propre arme“, selon les médias locaux.
    Cette mort suspecte est la dernière d’une série inquiétante à Baltimore, liée à l’opération Clinton/Obama de dissimulation de l’opération Fast and Furious.
    http://www.neonnettle.com/features/1398-fbi-agent-who-exposed-hillary-clinton-s-cover-up-found-dead
    Il faut garder à l’esprit qu’une très grande majorité des médias et politiciens français couvraient les agissements d’Obama et Clinton. Cela en dit long sur leur rectitude morale.

  2. De son côté, lorsqu’une fonctionnaire du service départemental des adoptions en Seine-Maritime défend les enfants qui lui sont confiés en les proposant à des parents “dans la norme” – entendez “pas homos” – toute la bienpensance lui tombe dessus :
    https://www.francetvinfo.fr/societe/mariage/mariage-et-homoparentalite/adoption-discriminations-en-seine-maritime_2809743.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services