Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Politique en France / France : Société

Si aucun homme politique ne réagit, la France partira dans une guerre civile dans dix ans

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. les caves des “quartiers sensibles” sont pleines a raz bord de kalach ! les muz piaffent d impatience !Pouquoi laisser croire aux gens que l’apocalypse est toujours … »pour demain » alors qu’on est en plein dedans et que c’est maintenant qu’il faudrait prendre les « armes citoyens » pour proteger nos vies ?

  2. NDA a parfaitement raison. Tout le problème est bien-là en effet. Nos lois, nos règles sont faits pour des gens d’une culture disons “bien élevée” si l’on veut bien comprendre ce que je veux exprimer par cette expression : “bien élevée”.
    J’écoutais, il y a quelques jours sur ce sujet, l’ancien 1er Ministre Valls (le Gazeur !) reçu par Zemmour et Naulleau. Il reconnaissait que nos lois, nos méthodes, notre manière de voir les choses, notre Etat de Droit avait un “moment” de retard sur ceux qui nous agressent.
    Comme disait Zemmour, on est obligé de faire extrêmement attention à la manière dont on veut exprimer sa pensée si l’on ne veut pas finir devant un tribunal. En face, ils s’en f…et on ne fait rien parce que l’on n’est plus capable de faire respecter les lois à certains.
    Regardons ce qui s’est passé entre les deux “typpes” de personnages ignobles qui se sont ouvertement réjouis de la mort du Colonel Beltrame.
    Le “politique” (ex-insoumis, rejeté par son mouvement à cette occasion) a été condamné -c’est heureux- dans les heures qui ont suivi sa déclaration. Mais tous ceux qui se trouvaient dans un certain quartier de Carcassonne, et s’en prenaient aux journalistes (cela leur apprendra peut-être quelque choses à ceux-là, et encore…), aux policiers devant de nombreux témoins, eux n’ont pas été poursuivis. Certes, pas par bienveillance, mais simplement parce que l’on en est incapable. Grave, non ?

  3. VOCABULAIRE:
    Au lieu de guerre civile (= conflit entre nationaux d’un même pays) je préfère guerre CHEZ NOUS (conflit créé par des étrangers nous ayant envahis goutte à goutte)

  4. Dix ans ? C’est vrai que les miracles existent.

  5. Optimiste 10 ans des français qui tuent d’autres français comme à Trèbes.
    On appelle cela du terrorisme c’est plus facile mais c’est la guerre civile.
    Une mamie tuée chez elle de confession juive on se scandalise pour antisemitisme. Je suis désolé mais c’est une française qui est morte. C’est aussi la guerre civile. Il serai temps de dire leurs quatre vérités aux incendiaires du Crif. S’ils considèrent qu’elle était juive avant d’être Française, ils sont identiques à ce qu’ils ont la prétention de dénoncer.
    Dans une république laïque serait ce la religion qui détermine les individus? Alors si cela doit être la religion le baptême de Reims doit être plus représentatif que tout autre alliance en France.

  6. Depuis que – pour paraître cool et avoir de l’audience – des gens d’église ont dédramatisé la religion catholique, nous évoluons sur des nuages rose et “pensons printemps” ! Du coup nous sommes irrémédiablement en marche, mais vers quoi ?
    – depuis que la Passion et la Mort du Christ signifient, dans une immanence horizontale, qu’Il nous a aimé “jusque là”, et ne signifient plus plus le dramatique moyen de notre Salut,
    – depuis que l’Enfer n’existe plus ou, au pire, existe comme ensemble vide,
    – depuis que nos péchés sont des écarts anodins pardonnés d’avance,
    – depuis que la Miséricorde Divine n’est plus l’ultime espoir du pêcheur qui, humblement, sait avoir gravement offensé l’Amour et la Justice divine, pour se réduire à un ersatz de blanc-seing qui permet de transgresser allègrement, en “régime de croisière”,
    – depuis que problème du Salut est passé à la trappe (comme ce mot lui-même), etc.
    Depuis que nous ne savons plus voir les drames accomplis ou possibles, dans le domaine spirituel, nous ne pouvons plus les voir venir dans le monde temporel.
    La prise en compte des embûches fréquentes, sur le chemin menant à la Vie Éternelle en Dieu, formait un continuum, avec les aléas parfois tragiques des vies humaines. Ce couplage est terminé.
    Les drames, c’était bon pour hier, du temps du “fâchisme”, 3/4 de siècles sans guerre (ou si lointaines), l’augmentation du confort, la dictature du principe du plaisir, la “libre” sexualité, confortent la majorité des européens dans l’idée que le seul drame possible nous menaçant serait de jouir moins. Au mieux les cathos-bobos pensent que de toute façon, nous sommes si innocents et la justice de Dieu si laxiste qu’Il ne saurait permettre une catastrophe dont nous serions les victimes.
    Clercs bisounours, commencez à réfléchir aux homélies dont vos ouailles dans la détresse auront demain besoin pour ne pas se révolter contre Dieu, et pour ne pas ajouter aux catastrophes temporelles, une éventuelle catastrophe spirituelle.
    Et si l’islam et ses pressions, voire ses oppressions était là pour réveiller les “âmes tièdes”, celles qui “blessent le plus douloureusement le Cœur du Christ, comme nous le rappelle, les prières du dernier jour de la Neuvaine de la Miséricorde Divine.
    Dieu ne permet les drames qu’en vue du Salut des âmes. Encore faut-il comprendre que ce dernier n’est pas acquis d’avance.

  7. L’Islam, c’est l’Islam. Donc “pas d’amalgame” s’il vous plait !
    Il n’y a qu’un Islam. Un Islam sous plusieurs visages depuis XIV siècles.
    L’Islam est incompatible avec la loi Française qui prévaut sur celle de l’Islam.
    L’Islam est aussi un système idéologique, culturel, social et militaire.
    Il n’y a pas, il n’y aura jamais d’Islam de France !
    Sauf bien sûr si on réécrit le Coran, les hadîths, … Ce qui est impossible et inutile car ce ne serait plus l’Islam.

  8. Il faut croire que NDA n’est pas un visionnaire…
    La guerre civile a plus de chance d’éclater dans 10 mois que dans 10 ans !

  9. Pour aller dans le sens des propos de Dupont-Aignan ; et c’est le journal Le Monde qui cite les déclarations de Gérard Collomb.
    http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2018/04/04/loi-sur-l-asile-collomb-evoque-des-regions-submergees-par-des-flux-de-demandeurs_5280216_1654200.html

  10. Ce ne sera pas du tout une “guerre CIVILE” ! Mais une résistance des envahis aux envahisseurs avec à la clef pendaisons, décapitations ou bannissements des salauds de traîtres qui auront faciliter cette invasion ! Donc ce sera au bout une restauration de l’Ordre ancien car vérifié comme seul valable avec le Roi de France Lieutenant de N.S. Jésus-Christ!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services