Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Seulement 7 % des sondés font confiance aux partis

D'Ivan Rioufol :

"dans une France où seulement 7 % des sondés disent faire confiance aux partis, où 40 % s'estiment abandonnés, où 83 % jugent que les élus ne se préoccupent pas d'eux, le retour à la bipolarisation UMP-PS est forcément fragile. […] Les sondeurs, qui constatent un rééquilibrage entre les deux grandes formations, disent la réalité du moment. Cependant, les causes du désamour entre les citoyens et leurs représentants ne se sont pas éteintes. L'erreur serait de croire au soudain retour en grâce du vieux cousinage entre la droite et la gauche. Non seulement ces deux partis sont comptables de l'état de la France qu'ils ont cogérée, mais les citoyens oubliés les accusent toujours ne plus les regarder vivre. Or ces "invisibles" constituent le premier parti de France. Ils sont une force imprévisible."

Partager cet article

3 commentaires

  1. Très bien, mais Rioufol serait bien mieux entendu s’il cessait tous les vendredis de qualifier d’ “élite” la bande au pouvoir. Savoir si Dassault le garderait comme employé reste à vérifier.

  2. Qu’est-ce qui empêche un sondeur de conserver le numéro de téléphone d’une personne qu’il sait annoncer un vote pour M. Sarkosy? Il la rappelle, et a de bonnes chances d’obtenir la même réponse. A moins qu’elle ait changée d’avis entre temps ou qu’il tombe sur le conjoint.

  3. Ces jours-ci, le SarköFig fait des articles de diversion et d’enfumage, n’ayant vraiment pas la possibilité de dire que l’entrée tonitruante du sortant dans la campagne électorale a eu quelque effet décisif que ce soit. Quand on songe à l’énormité des moyens mis en oeuvre, pour moment c’est : “tout ça pour ça !”.

Publier une réponse