Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Sentinelles : les militaires sont des cibles

Saint-Cyrien, ancien colonel de Légion, le général Henri Pinard-Legry est désormais président de l’Association de soutien à l’Armée française (ASAF). Il est interrogé par Minute, qui a enquêté sur les agressions de militaires français :

"Sur le fond, c’est logique qu’on s’en prenne aux soldats de l’opération Sentinelle. Certains partent en Syrie et en Irak, d’autres s’attaquent à des soldats français en mission sur le territoire national. Le vrai problème est le suivant. Les agresseurs de soldats seront jugés pour coups et blessures, comme n’importe quel voyou. Pourtant, il faut les traiter comme des ennemis, puisque nous sommes en guerre. Mais, comme il n’y a pas eu de déclaration de guerre, on ne peut pas les juger dans le cadre d’un tribunal spécial comme collaborateur, par exemple. On a en face de nous un ennemi qui agit en ennemi. Il faut donc un traitement et un cadre juridique adapté. […]"

Partager cet article