Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sens Commun : la politique est une histoire de rapports de forces

Sens Commun organise samedi 15 novembre le seul meeting qui réunira les trois prétendants à la présidence de l’UMP. Faraj Benoît Camurat, cofondateur de Sens Commun et responsable des fédérations, répond à Valeurs Actuelles. Extraits :

"Ne pensez-vous pas qu’ils ont répondu présent pour tenter d’attirer les voix des « anti-mariage pour tous » ?

Oui, bien sûr. Mais la venue des trois candidats montre d’abord que les questions sociétales et le « mariage pour tous » en particulier font désormais partie de leur agenda : ils sont obligés de  faire avec et c’est déjà un pas dans le bon sens. Ensuite, ils aimeraient nous récupérer. On les comprend ! Mais notre force, je crois, c’est vraiment de placer les idées avant les personnes et de ne pas devenir l’écurie de l’un ou l’autre.

Quel est votre but à travers un meeting comme celui là ? Est-ce justement de créer un rapport de force avec l’UMP ?

Je ne vais pas jouer au naïf.  La politique est hélas souvent une histoire de rapports de force, nous ne devons pas en avoir peur. C’est par nos propositions, notre cohérence et surtout notre action sur le terrain partout en France que nous serons capables de promouvoir un programme fondé sur la dignité de la personne humaine. Oui, le but du meeting que nous organisons samedi c’est que les trois candidats repartent en comprenant que le manifeste « La Droite Que Nous Voulons » doit être la base du programme de l’UMP pour 2017.

Vous attendez entre 2000 et 3000 personnes, comment expliquez-vous une telle affluence ?

Entre le désamour des français vis-à-vis d’une partie de la classe politique française lié aux affaires et la tentation du vote Front National il existe une ouverture : s’engager, prendre son destin en main, ne plus subir. Face à des médias qui passent en boucle les derniers scandales, les gens n’ont plus envie d’être spectateurs : le succès de Sens Commun vient de là. Souvent dans les réunions locales nous le disons : « nous avons laissé la chaise libre en ne nous engageant pas plus tôt ». Les personnes que nous rencontrons n’ont pas envie d’assister à nouveau impuissantes au vote d’une loi comme la loi Taubira.  Il y a eu des dizaines de meetings à Paris et en Province dans le cadre de cette élection pour la présidence de l’UMP, tout le monde avait le loisir d’y aller, alors pourquoi venir à celui de Sens Commun samedi ? La réponse est simple : notre mouvement a montré qu’il permettait de ne plus être spectateur et de peser sur la ligne politique de l’UMP. […]

A l’issue du meeting de samedi, est-ce que Sens Commun va prendre position pour un des trois candidats ? Vous allez faire voter la salle, comment est-ce que vos adhérents vont choisir ?

Après ce meeting, les adhérents de Sens Commun auront entendu les trois candidats et seront à même de poser un choix. […]"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Se rendent-ils compte qu’ils vont choisir un des trois candidats présélectionnés par la direction du parti et que la segmentation du marché électoral ainsi opérée n’est qu’une autre manière d’appâter le chaland-électeur-gogo ? Les différence d’un candidat à l’autre ne sont que de présentation de la même marchandise.

  2. Sauf que les trois candidats ne parleront pas des mêmes sujets : il n’y aura pas “débat”. Il est donc faux de dire que “Après ce meeting, les adhérents de Sens Commun auront entendu les trois candidats et seront à même de poser un choix.”

  3. Il faut être objectif, qui a contré le gouvernement et ce durant de nombreux jours et nuits à l’assemblée nationale (cette loi selon les uns et les autres devaient passer très rapidement)? l’UMP et notamment Hervé Mariton et MM Poisson, Le Fur, Gosselin pour ne citer qu’eux.
    Alors selon moi, pour les gens de la manif pour tous, il faut voter pour Hervé Mariton qui ne sera pas élu à la présidence de l’UMP mais qui pèsera dans les orientations de Sarkozy qui sera élu à la présidence de l’UMP et ce selon le nombre de voix recueillis pour le vote de la présidence de l’UMP.
    Quant à ceux de la manif pour tous qui voteraient FN, ils étaient déjà pour le FN avant la manif pour tous et ils risquent d’être déçus car Marine Le Pen n’était pas dans le cortège du 5 octobre ni dans les précédents, elle n’a jamais donné sa position par rapport au mariage gay; dans le cortège de la manif du 5 octobre y étaient Gilbert Collard et Marion Maréchal Le Pen qui ensuite s’est plainte qu’on ne lui ait fait aucune publicité pour sa présence à la manif, j’ai compris ainsi qu’elle était à la manif non par conviction mais pour récupérer des voix pour le FN!
    !

  4. “Notre mouvement a montré qu’il permettait de peser sur la ligne politique de l’UMP.”
    Démonstration SVP. Des faits, hein, pas d’incantations.
    Ce n’est pas la bonne volonté qui me manque et je veux bien y croire mais malheureusement le constat est simple: tout cela est navrant de naïveté.

  5. “Après ce meeting, les adhérents de Sens Commun auront entendu les trois candidats et seront à même de poser un choix.”
    Mon gars… C’est surtout à toi de poser un choix et que ce Sens Commun ait un peu de c..ourage et annonce son soutien à HM!

  6. Lapaladine,
    Copé lui y était par conviction !

  7. A Lapaladine,
    C’est un mensonge de prétendre, comme vous le faites, que Marine Le Pen n’a jamais pris position sur le mariage gay, puisqu’elle a toujours affirmé qu’elle abrogerait la loi Taubira si elle parvenait au pouvoir.
    Puis-je par ailleurs vous rappeler que Sarkozy non plus n’était pas dans les cortèges de la Manif pour tous ? Ca semble ne vous poser aucun problème quand il s’agit de Sarkozy, et constituer une faute inexcusable quand il s’agit de MLP !

  8. “La politique est une histoire de rapports de forces”, Quelle découverte! “hélas souvent” nous quittons le sens commun!

  9. Philippe de Villier a très bien dépeint le milieu politique : “c’est un cloaque, on peut dire aussi un marécage. L’image qui me vient c’est une piscine fangeuse, sanguinolente dans laquelle barbotent et se mangent entre eux des caïmans et de crocodiles.”
    Les membres de Sens Commun possèdent une opinion trop surestimée de la puissance qu’ils croient incarner au sein de l’UMP. Le rapport de force ne jouera pas en leur faveur. Leur naïveté les transforme en petits poissons ; ils se feront engloutir par les caïmans politiciens.

  10. Etrangement Sens Commun n’a pas exigé des 3 candidats qu’ils s’expriment sur la Famille et sur la loi TAUBIRA, et sur son abrogation pleine et entière et non réécriture.Même M. MARITTON qui ne parlera pas de ces sujets fondamentaux,
    Cela les auraient gênés, mais si Sens Commun choisit déjà de renoncer afin de ne pas les ”gêner”, cette tendance de l’UMp ne servira pas à grand chose.
    Pour ce qui est de l’affluence, Sens Commun ne peut l’attribuer à sa charte : les trois candidats et leurs réseaux de ”supporters”expliquent cette possible affluence, plus que les idées de Sens Commmun.

  11. Apparemment il y en a que ces agitations dans une tasse de thé intéressent. Pas moi.

  12. @ La Paladine
    Vous vous exprimez librement ici, mais faites le en vérité : c’est une forme de calomnie de dire que Marine Le Pen ne s’est pas prononcée sur le mariage gay. Car elle l’a refusé dès sa campagne présidentielle à partir donc de 2011. Et elle n’a pas varié depuis, réitérant la même réponse : abrogation complète sans remplacement par un autre type d’union.
    Durant les débats, les 2 parlementaires FN ont été proportionnellement les plus présents dans les débats, le Fn étant privé de représentation parlementaire par un système électoral inique.
    Donc soit vous mentez volontairement, soit vous êtes sous informée : souffrez donc qu’on vous ré-informe sur ce commentaire…
    Pour ce qui est des images et vidéos projetées durant la MPT, il est logique que Marion M LE PEN proteste d’en avoir été censurée : tout élu et responsable politique se doit de faire connaître ses positions. Les élus UMP ont défilé en tête et parlé sur les tribunes durant 2 ans, et maintenant ils se défilent sur le sujet : ils ont pour la plupart perdu leur crédibilité, même M. MARITON, qui esquive.
    Il esquive lui aussi, parce qu’abolir la loi TAUBIRA, c’est très bien : mais la remplacer par le CUC, c’est se moquer de nous. Au moins un petit peu, @ La Paladine ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique