Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sénat : le travail dominical comme une lettre à la Poste ?

La commission des Affaires sociales du Sénat n'a apporté aucune modification à la proposition de loi UMP sur le travail du dimanche déjà adoptée par l'Assemblée nationale. Cela augure un vote du Sénat, en séance, conforme à la version adoptée mercredi par les députés, ce qui rendrait son adoption par le parlement définitive. Seuls 7 amendements avaient été déposés en commission des Affaires sociales, sept du groupe communiste et du parti de gauche (CRC-SPG) et un du centriste Yves Pozzo di Borgo. Ils ont tous été rejetés. Le texte viendra en discussion en séance à partir de mardi 21 juillet.

Partager cet article

4 commentaires

  1. « Seuls 7 amendements avaient été déposés en commission des Affaires sociales, 6 du groupe communiste et du parti de gauche (CRC-SPG) et un du centriste »
    Pas un petit problème de calcul?
    Seb.

  2. un sénateur, c’est généralement un député qui a « réussi » selon les critères du sérail.
    Lorsque l’on connaît le prix de la « réussite », il ne faut pas trop se faire d’illusion sur le résultat.
    Après les chapitres de la mort par avortement, et désormais par euthanasie « type Eluana »( merci Monsieur Léonetti !), on peut écrire sans grand risque de se tromper que la trahison se trouvera très généralement au bout du bulletin.

  3. le travail dominical est fortement recommandé, hélas, comme la lettre…
    çà l’est vraiment… comme la lune cette fois !
    Pas d’étrennes un peu plus tard pour les travailleurs du dimanche appâtés par la prime ou plutôt obligés par le patron.
    Il restera le lundi, la semaine des quatre lundi par exemple pour se reposer…

  4. Et les sénateurs MPF, ils ne font rien ?
    Bien joué si le texte n’est pas amendé il n’y aura pas de deuxième lecture qui, elle, s’annonçait plus serrée…

Publier une réponse