Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Selon que vous serez…

Comme aurait dit son compagnon d'infortune : "Tout le monde, il est égaux, surtout lui". Lisez donc :

"un préfet de Matignon "manifestement surpris en état d'ébriété" au volant, a été reconduit chez lui par la police. Lors d’un banal contrôle d’alcoolémie, dans le Ve arrondissement de Paris, dans la nuit de mercredi à jeudi, la police a arrêté un automobiliste "manifestement en état d’ivresse". L’homme venait de frôler un deux-roues juste sous leurs yeux. 

Le conducteur a catégoriquement refusé de donner ses papiers et s’est contenté de tendre sa carte professionnelle. Et là, surprise : l’homme n’était autre que le chef-adjoint du cabinet du premier ministre, selon les informations d’Europe1. 

Le haut-fonctionnaire n'aurait finalement fait l’objet d’aucun contrôle d’alcoolémie et n’aurait pas été verbalisé. Il a dû laisser sur place sa voiture de fonction, une Citroën C1, pour ensuite être raccompagné chez lui, à deux kilomètres de là, par un commissaire de police".

Partager cet article

13 commentaires

  1. Remarquez, une Citroën C1 pour voiture de fonction, ça fait un peu pitié… ^^

  2. Pouvez-vous s’il vous plaît me donner les coordonnées de ce commissaire de police: je suis très souvent bourre lorsque je conduis, et j’aimerais bien qu’il me raccompagne également a la maison… Ça rassurera bobonne, et ca m’évitera des contraventions en autres désagréments policiers.

  3. Avec le poste qu’il a, s’il ne buvait pas, il ne tiendrait pas. Il faut le comprendre.

  4. Que se passe-t-il lorsqu’un simple quidam refuse de se soumettre à un test d’alcoolémie ?

  5. c’est bientôt le beaujolais nouveau!

  6. En fait ce monsieur a donné sa démission de son poste auprès de François Fillon. Voir ouest france du 11 septembre.

  7. approuvé.

  8. Imaginons une histoire toute différente : un juge des libertés ou un procureur de la République se fait cambrioler chez lui. Il surprend le voleur dans son salon et lui tire dessus le tuant sur le coup. Va-t-on mettre le procureur de la République ou le juge en prison parce qu’il a défendu son foyer ?

  9. omme quoi le chauffard Xavier Bertrand n’est pas le seul…

  10. Vu le pedigree (conseiller régional et énarque), ce monsieur va vite être recase dans un poste confortable et bien paye – le prix du silence…
    pas d’amende, pas de retrait de permis (de toutes façons il a certainement un chauffeur), pas de châtiment.
    Cette mise a l’écart me semble être un coup d’esbroufe pour les crétins de votants.

  11. Sale coup pour les vannetais !
    Voilà que ce Monsieur va quitter Paris pour débarquer à Vannes où il est élu, mais où il ne vennait jamais …
    Que les vannetais vont-ils bien pouvaoir faire de lui ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services