Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

AGSE : l’ancienne équipe fait des remous

Tandis que les nouveaux responsables des Guides et Scouts d’Europe cherchent à restaurer la confiance, quelques proches de l’ancienne équipe dirigeante tentent de provoquer une Assemblée Générale extraordinaire pour reprendre le pouvoir. « L’affaire » du Motu Proprio laissait pourtant croire qu’ils n’aiment pas ce qui est extraordinaire…

Alors qu’il écrivait il y a plus de 4 mois une lettre ouverte insultante vis-à-vis de l’un de ses successeurs, Bertrand Bouchend’homme change de ton et se pose aujourd’hui en acteur incontournable de la paix avec son blog « scout ». Sur celui-ci on trouve, en vrac, son CV scout, son avis et celui de quelques autres, et la méthode choisie pour retrouver leurs fauteuils :

  1. provoquer la démission de l’ensemble des membres actuels du conseil d’administration
  2. renforcer la position des commissaires généraux, en empêchant qu’ils ne puissent être révoqués avant la fin de leur mandat
  3. revenir aux statuts de la période 2000/2004, qui, semble-t-il, permettaient de mieux verrouiller le CA

Au détour de l’un ou l’autre document, on peut lire :

« La formation du caractère n’est pas l’une des priorités fixées dans les orientations 2007-2010 […] Que signifie cette nouvelle priorité ? Qu’envisage-t-on de faire  pour accentuer la formation du caractère des jeunes ? »

Dans un document plus récent la crainte se précise :

« sur le plus long terme ne veut-on pas diriger ces jeunes vers la constitution d'un phalanstère de catholiques archaïsants parfaitement bien isolés de la société et donc inadaptés aux défis (et aux dangers) du monde » ?

Pourquoi avoir si peur de voir l’AGSE offrir une solide formation humaine et spirituelle, cohérente avec les enseignements du Saint Père ?

Voudrait-on aligner l'AGSE sur les vagues de "laïcisation" des mouvements scouts à travers le monde ?

Il semble que ces quelques chefs ne tirent pas les conséquences de la crise qu'a connue l'AGSE l'an passée. On rappelle qu’une partie d’entre eux attaque toujours en justice l’AGSE, certainement dans un but de réconciliation ! Manifestement incapables d’assumer leurs écarts financiers, voici qu’ils lancent une souscription (dont ils n’expriment pas clairement l’objectif).

A l'approche des pélerinages de Toussaint, il semble que les problèmes au sein de la FSE ne soient pas terminés. Mais cela ressemble plus à la défense d'intérêts personnels qu'à la défense de l'intérêt du mouvement.

Jacques

Partager cet article

3 commentaires

  1. on ne peut pas dire non plus que cet article soit très apaisant et objectif, et que d’aucuns pourraient aussi le trouver injurieux envers l’ancienne équipe…
    Pourquoi relayer les gesticulations de l’ancienne équipe si ce n’est dans une volonté s’accordant peu avec les principes chrétien ?
    Et enfin, on aimerait savoir qu’elles sont les qualités de Jacques pour juger de l’action pédagogique d’une equipe scoute ?

  2. @ chef d’unité
    connaissant une personne particulièrement engagée dans le mouvement, je peux témoigner des haines et des rancoeurs provoquées par l’ancienne équipe et pas seulement à cause des problèmes de motu-proprio.
    Mais surtout, que signifie ce désir de “revenir au pouvoir”, sinon celui de s’approprier le mouvement,intention qui transparaît clairement dans les citations ci-dessus?
    Il n’y a pas à se poser la question de savoir qui a tort ou qui a raison: en attisant les haines, en manipulant les jeunes chefs, en voulant s’approprier le mouvement dans une logique d’ingénierie sociale, l’ancienne équipe s’est disqualifiée moralement… La plus élémentaire des courtoisies serait qu’ils s’effacent.
    PS: concernant “l’éviction” des anciens dirigeants, il faut redire -au risque de ne pas être entendu- que celle-ci s’est déroulée selon les statuts de l’association. La nouvelle équipe a pour elle la légalité et la légitimité…

  3. Quelles que soient vos “qualités” (!), merci Jacques de ces infos sur le mouvement scout. Sans le Salon beige, les parents manqueraient cruellement d’informations sur ce sujet, sauf lorsque leurs enfants sont touchés de plein fouet. Savez-vous qu’une création de clairière louvette est suspendue à Rocquencourt au seul motif que l’aumonier célèbre dans la forme extraordinaire du rite ? De nombreuses petites filles attendent ainsi que le national veuille bien trancher leur sort !
    Une maman qui n’a d’autres titres que quinze ans d’activités scoutes dans le mouvement dont cinq en tant que cheftaine

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services