Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Concours de légendes

Scandale : une chapelle profanée et une crèche détruite en Dordogne

Source :

"C’est une personne venue se recueillir à la chapelle de Capelou, à Belvès (24), samedi [15 décembre], qui a découvert les dégâts commis à l’intérieur. La gendarmerie, alertée par l’abbé, a fait les constatations. Une statue a été renversée, brisée sur le sol. La crèche, réalisée par les mamans d’enfants du catéchisme, a été entièrement dévastée, les sujets brisés.

Des cierges, qui brûlaient devant la statue de Notre-Dame de Capelou, site du plus important pèlerinage de Dordogne, ont également été détruits".

Cr

Partager cet article

14 commentaires

  1. je suis triste et choquée en découvrant cet article. Il y a près de 30 ans, j’ai prononcé ma promesse scoute dans cette chapelle. Combien de fois je me suis rappelé ce bel engagement qui a porté mon adolescence et encore encore aujourd’hui ma vie d’adulte et de mère de famille nombreuse. Je me sens salie par cet acte de vandalisme gratuit qui défigure tant de choses belles et sacrées. Mais qui réparera l’offense? Une souffrance de plus à offrir dans notre monde blessé!

  2. Il faut croire que l’efficacité de la mobilisation contre le faux mariage et l’adoption par les homosexuels suscite une rage inouie.

  3. Nous attendons de pied ferme:
    1) que les services adéquats d’observation des actes cathophobes au gouvernement soient saisis, par le diocèse en particulier (puisqu’ils prétendent qu’il n’y a que rarement des faits qui méritent que les diocèses procèdent à un signalement)
    2) que les ministres concernés (intérieur, tourisme, famille, pour le moins) se déplacent.

  4. Mais que c’est moche, qui peut être aussi méchant ?

  5. Ce n’est que le dessus de l’iceberg .
    Les nombreux actes de vandalisme de chapelles, d’églises ,de calvaires de statues ne sera jamais connu que de la police qui doit en avoir un inventaire .
    Ici il y a quelques années, c’est la chapelle commémorative du cimetière des martyres des guerres de Vendée et il y a 6 mois une statue de Notre Dame de Lourdes .
    L’an dernier , c’était dans les Landes …et vu ce qui nous attend …. cela va s’accélérer , les Catholiques sont les cibles flagrantes de la politique véritophobe .

  6. Prions, en cette période de l’Avent prions pour la France, les prêtres et nos familles…n’hésitons pas à faire des chaînes de prière…seule la prière fera reculer les diabolos…

  7. Pas d’infos sur les médias officiels ?

  8. Les diocèses devraient tenir un inventaire annuel et le publier dans la grande presse . Si les chiffres sont manipulés par les journalistes il y a d’autres moyens !

  9. Déjà la statue primitive de la Sainte Vierge avait été détruite en 1793 ….
    l’histoire se répète ???
    La France y revient ??? Certains Français veulent- ils revivre la terreur pour qu’il s’y réfèrent autant ??
    Mais connaissent ils la fin qu’ont connue les principaux révolutionnaires ??? Ont ils bien appris leurs cours d’histoire ?

  10. Encore un acte isolé commis par un déséquilibré ou alcoolisé.
    C’était pas une mosquée alors circulez.

  11. Journalisme fiction : voici la substance de l’articulet qui sera publié si les auteurs de l’acte sont mis en garde à vue : les jeunes ont agi par « désœuvrement ». D’ailleurs, c’est ce qu’ils ont dit aux gendarmes. Quelques jours plus tôt, le Procureur de la République à la télévision quelques jours avant leurs arrestations l’avait déclaré à la cantonade.
    Ce qu’il y a de bien en France, c’est que les magistrats prennent soin de rassurer les catholiques et d’indiquer leurs mobiles aux délinquants. C’est donc seulement une « bêtise » de gens qui ont agi par “désœuvrement” et auraient pu aussi bien faire tomber malencontreusement une moto en stationnement, voire aider une vieille dame à traverser la rue. C’est uniquement le hasard malheureux qui les a conduit casser une crèche. C’est triste pour eux tout de même d’avoir si peu de chance.
    En France nous avons des magistrats impartiaux et des “désœuvrés” qui n’ont, malheureusement pour eux, pas d’imagination ou plutôt pas de chance. Comme vous le voyez tout cela n’est pas grave… pas grave du tout, du tout.
    En réalité, bien sûr, s’en prendre à un lieu de culte quels que soient les mobiles (invérifiables par nature et encore moins lorsque les magistrats prennent soin de les suggérer) ne change pas la nature de l’acte (en l’occurrence attentat contre la liberté religieuse et discrimination selon la foi). Cela, les magistrats et les journalistes judiciaires sont censés le savoir. La plupart le savent, mais ils gardent leur science pour eux ; par excès de modestie sans doute. A moins que cela ne soit par mépris de l’égalité et des droits de l’homme, et souci d’égarer le public par discrimination à l’encontre d’une croyance, car curieusement, c’est toujours à la foi chrétienne que s’en prennent les « désœuvrés ».

  12. La Terreur Gay, ou le socialisme obligatoire. Il faut se préparer au martyr.

  13. La découverte du désastre date du samedi 15 décembre.
    Trois jours auparavant, le mercredi 12 décembre, une conférence a eu lieu dans cette paroisse sur le “mariage pour tous” : http://capelou.catholique.fr/spip.php?page=album&id_article=280
    Un hasard sans doute.

  14. Il faut que les Catholiques comprennent que la Bête se déchaîne contre eux. Tout lieu de culte doit désormais avoir un gardien.
    Je sais, c’est révoltant, mais c’est ainsi, désormais. Autrefois, la plupart des églises avaient au minimum un bedeau quand ce n’était pas un Suisse.
    On ne peut plus laisser un lieu de culte sous la protection des seuls visiteurs !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.