Bannière Salon Beige

Partager cet article

Sectes et satanisme

Satanisme et jeunesse en France

Le Père Benoît Domergue est un prêtre du diocèse de Bordeaux très connu pour ses ouvrages et ses conférences sur les courants ésotériques et magiques. Déjà en 2006, il condamnait la montée du satanisme en France. Il tire à nouveau le signal d’alarme alors qu’augmentent ces pratiques :

"Entre 2005 et 2006 le nombre de profanations de sépultures a augmenté
de 60 %
. On en compte pratiquement une par jour. Ce ne sont pas
seulement les cimetières musulmans ou juifs, proportionnellement il y a
plus de profanations de tombes chrétiennes (…)

C’est comme pour les concerts, il y a une traduction officielle des
texte, assez édulcorée, et une vraie beaucoup plus violente qui
préconise des profanations de sépultures
. Des groupes comme Cradel of Filth, Deicide. Des groupes scandinaves :
Marduk, Belial, Dimmu Borgir. Soyons clair, il y a du très-très bon
métal qui n’a rien à voir avec le satanisme, mais dans des festivals
comme à Clisson, ce qui attire les jeunes ce sont des groupes
satanistes. Le pire ce sont des jeux vidéo extrêmement violents
: The
Witcher, Assassins (…)

Des  séries comme Buffy contre les vampires, avec des scènes de
sorcellerie, de satanisme, et mêmes des scènes de messes noires
. Et
c’est diffusé sur des chaînes grand public. Or, dans son rapport de
2007 la défenseure des enfants Dominique Versini parle de 900 000 ados
en souffrance psychique, la plupart sont dans des mouvances de ce type
là.

Il y a trente ans, on comptait peut-être deux ou trois mages noirs.
Aujourd’hui, il y en a beaucoup plus, il y a des cercles de messes
noires. Il y a des rencontres dans des bars dans des lieux un peu
étonnants.
De plus en plus de groupuscules organisent des messes
noires, y compris dans des cimetières. Paris et Lyon sont très
touchées, Marseille aussi".

Lahire

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il parait que beaucoup de groupes scandinaves se défendent d’être satanistes, mais disent vouloir revenir à l’ancien paganisme. Seulement, là où les anciennes religions païennes étaient à l’époque un substitut permis par Dieu dans l’attente de la Révélation, ce paganisme-là est bien l’oeuvre de Satan.

  2. Bien des personnes qui sont dans la mouvance de ces groupes de death metal etc.. crient à l’amalgame quand on parle d’eux à propos de satanisme et de profanations… Ils prétendent souvent que pour eux, l’attirail matériel de leur accoutrement, les paroles des chansons.. ne sont que “provoc”. Mais pour provoquer qui ? répondez à la question et vous comprendrez que c’est bien du satanisme même s’il est difficile pour les adeptes de s’avouer à eux même qu’ils sont satanistes. Qui plus est, le simple fait d’avoir des pratiques satanistes, d’écouter de la musique sataniste même sans adhérer au fond, n’est pas anodin. D’une part parce que l’on devient soit même vecteur du satanisme d’autre part parce que l’on s’abîme soit même dans ces pratiques. Rien n’est impur aux esprits purs mais nous ne sommes ni esprits purs ni purs esprits.

  3. Noubliez pas que beaucoup de jeunes catholiques écoutent de la musique métal, et notamment ceux qui viennent de la branche “tradi”. Ils aiment la musique sans adhérer aux paroles et souvent sans même les connaître.
    Pour les plus interresser et les plus courageux je vous incite à lire un livre sur le métal et la religion écrit par un prêtre, l’abbé Culat du diocèse d’Avignon.
    C’est un passioné de métal et de musique classique, comme quoi rien n’est incompatible.
    Voila le lien pour son livre avec son blog ou vous pourrez lui posez un tas de questions: http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=257609414

  4. Le premier groupe que vous citez s’écrit “Cradle of Filth”.
    Si l’objectif des paroles de beaucoup de ces groupes est souvent de “provoquer” ou de paraître plus “sombre” et “serieux” vis à vis des jeunes (un groupe de metal dont les membres seraient habillés en rose et parleraient des fleures et des petits oiseaux dans leurs chansons serait considéré comme beaucoup moins “cool” qu’en portant des croix à l’envers autours du coup et en criant qu’ils sont satanistes..), il est vrais que le résultat est quand meme inquietant.
    Cependant, connaissant bien le festival Hellfest à Clisson dont vous parlez, je pense que résumer ça à une réunion de satanistes est un amalgame.. Seul une faible minoritée des groupes présents y sont (peut etre) à tendance sataniste, et l’objectif de cet évenement (malgres le nom du festival) est avant tout la musique.
    Pour les jeux videos violents, et la série Buffy contre les vampires (qui ne passe plus depuis des années et avait plutôt pour but le divertissement drole), c’est un sujet très différent mais très sincerement je ne pense pas que des jeunes deviennent satanistes à cause de ce genre de choses.
    Je suis persuadé que le satanisme est un réel danger dont on parle trop peu, et beaucoup de choses comme la vente de “bibles satanistes” classés dans les livres sur la musiques dans beaucoup de magasins, me choquent énormément.. mais comme beaucoup de gens je crois qu’il faut faire atention à ne pas tout mélanger.
    Rappelons nous qu’il existe de nombreux groupes de métal chrétiens…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services