Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Satan existe et il est à l’oeuvre

Le Père Gabriel Amonth, exorciste de Rome, le cotoie chaque jour de l'année. Un très long extrait de son livre à découvrir dans le Figaro :

Pga "A chaque fois, je me rends compte d'une chose : au grand silence sur le diable, qui naît souvent au sein de l'Eglise elle-même, s'oppose une volonté profonde de savoir, venue des fidèles et des gens simples. Il ne fait aucun doute qu'être exorciste m'a beaucoup renforcé dans ma foi et dans la prière. Pendant que le cardinal Poletti rédigeait le document me confiant la charge d'exorciste, je me suis recommandé à la Madone: « Enveloppe-moi dans ton manteau et protège-moi, je t'appartiens. » Et puis je me prénomme Gabriele, l'archange est mon saint patron (…)

L'instruction qu'il convient de leur donner [aux futurs prêtres. NDL], précisément en ce qui concerne la réalité du diable et le ministère de l'exorcisme. Et c'est d'autant plus valable à présent que nombre de jeunes ne vont plus à l'église, mais assistent au contraire à des séances de spiritisme, consultent des envoûteurs, des cartomanciennes, et ainsi de suite. Je pense qu'il est fondamental de les informer afin de les tenir éloignés de ces dangers. Et pour les informer, il faudrait des prêtres bien préparés. Or, une bonne partie du clergé en sait vraiment peu sur la question (…)

Le démon n'a ni barrière ni limite quand il s'agit de s'aliéner des personnes ou des âmes. Quand on se place dans une perspective historique, et que l'on compare les cas actuels et ceux qui ont été publiés, ceux que nous considérons comme des exemples classiques de possession ou de vexations démoniaques, il semble que les choses aient beaucoup changé (…)

Nous devons rester attentifs, car dans le monde où nous vivons et travaillons, le démon cherche à détruire le pouvoir de l'Eglise en ruinant le sacerdoce du Christ (…)

Padre Pio (3), par exemple, était un cas de vexation. Selon plusieurs témoignages, le démon le battait et le fouettait jusqu'au sang. (…) En général, pour effrayer le Padre Pio, le démon prenait la forme d'un chien méchant. Il essayait de le terroriser. De le tromper, aussi, et, dans ce cas, il prenait la forme de Jésus, de la Madone, de son Supérieur, de son directeur spirituel, de son père gardien. Il entrait dans la cellule et lui donnait des ordres".

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. le père Amorth est une autorité extraordinaire de notre Eglise.
    il prouve tous les jours l’existence de Dieu par celle du mal.
    Surtout, il a constaté, de visu, la pauvreté des exorcismes modernistes, incomparablement peu efficaces face aux exorcismes traditionnels. Que dire ainsi du baptême modernistes, où les exorcismes ont quasi complètement disparu!
    Faites baptiser vos enfants dans la Tradition, c’est pour leur bien.

  2. Pour chacun d’entre nous, et pour nos proches, et pour la société contemporaine, le démon prend souvent des formes moins effrayantes. Des formes attrayantes, et distrayantes le plus souvent, agréables et possédant les apparences de la normalité. Voire même celle de la morale ordinaire, de la raison ou des usages communs et habitudes de son milieu.
    Comme le disait Bernanos, dans le Journal d’un Curé de campagne : “Le diable, voyez-vous, c’est l’ami qui ne reste jamais jusqu’au bout”.

  3. A Cenves, un village du Haut-Beaujolais, un prêtre de la Communauté St-Jean a beaucoup de “charge” à ce propos : des personnes viennent le voir depuis Paris en TGV…
    Une fois, pour le 15 août, il m’a confié que jamais il n’aurait cru, avant de prendre l’habit, d’une telle présence démoniaque.

  4. Le Diable, ce n’est que de la Haine, qui se présente de façon cordiale, sympathique, avenante, “qui veut aider” comme le rappelle Bernanos. “Le Diable, un ami qui vous veux du mal”. C’est la Haine éternelle qui n’a ni commencement, ni fin.
    Le monde moderne dit que le Diable n’existe pas, autrement dit que la Haine n’existe pas. Ce qu’on peut observer, ce n’est pas la Haine qui est invisible comme l’Amour, mais ce sont les preuves de haine, tout comme on peut observer les preuves d’Amour.
    L’astuce diabolique poussée à son plus haut sommet fut de proposer, dans le Jardin des Origines, le fruit défendu par les mains de celle qu’Adam avait reconnu être “la chair de sa chair et les os de ses os”. Séduction parfaite qui valu une condamnation totale au Serpent, devenu le Dragon dans le livre de la Fin, l’Apocalypse: Le Temps ou Satan est chassé de toute la terre.
    Le Diable est un Voleur de Mondes.

  5. Merci pour cet article qui compense celui fait par “Le Parisien” qui donne l’impression d’un grand orgueil de la part du Père G. Amonth (du genre “le diable ne me fait pas peur et je maîtrise bien l’exorcisme” !), ce qui m’avait déroutée tant il est certain que pour combattre le Malin il faut au contraire une grande humilité.

  6. Qui a donc laissé entrer le Serpent dans le Jardin des Origines ?

  7. Merci pour cette article. Il est crucial de rappeler l’action non-ordinaire du Diable, ou Satan, et des autres nombreux démons qui oeuvrent pour lui :
    – leur action ordinaire est encore reconnue par une grande partie de l´Église : il s’agit d’insuffler chez l’homme des sentiments mauvais et de l’inciter au péché par mille tentations.
    – ce qui est totalement méconnu voire nié, c’est leur action non-ordinaire, à savoir les persécutions directes (physiques, psychologiques), les infestations, les possessions, qui touchent seulement certaines personnes. Certaines sont des Saints, mais beaucoup d’autres sont des pécheurs qui ont “ouvert une porte” au démon, d’autres encore souffrent ce calvaire par volonté divine (rappelez-vous Job!). Ils risquent souvent la mort, la psychiatrisation,… ce sont les grands oubliés de l’Église et plus rien ne les protège de Satan aujourd’hui. Ni eux ni leur entourage n’identifient l’origine de leur mal ; en l’absence d’exorcistes bien connus et bien formés, ils sont condamnés. Ils sont très nombreux car l’infestation prend mille formes différentes et existe à des niveaux très divers. Beaucoup de maux autour de nous ont l’apparence de maux naturels mais sont infligés par le Diable.
    Voilà ce que dit Dom Amorth dans ses excellents livres, attention à ne pas l’édulcorer!

  8. Ave,
    Notre aumônier scout-routier est exorciste, et il témoigne également de la discrétion du démon dans son œuvre, et de sa virulence effroyable lors des exorcismes (même avec la forme actuelle du rituel).
    Le « contre-témoignage » de satan est finalement assez édifiant et nous affermis dans notre foi : Notre Seigneur est toujours victorieux. La mort et le péché ont déjà été vaincus ! Nous sommes les ministres de sa victoire sur le mal.
    Étienne

  9. Rappelons les titres de ses deux précédents livres :
    Un exorciste raconte
    et
    Nouveaux récits d’un exorciste
    tous les 2 aux Éditions François-Xavier de Guibert

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services