Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Sarkozy débordé par les gays?

Szy
Le président de l’UMP vient de confier à Luc Ferry une mission "une mission de réflexion et de propositions" sur les questions du mariage et de l’adoption pour les couples homosexuels.
Extraits de la lettre de Nicolas Sarkozy qui manie la chèvre et le chou en souhaitant sans doute calmer le débat et reporter ses réponses.
Au début de la lettre, on peut lire :

"si le Pacs a constitué un progrès en son temps, il semble
aujourd’hui ne plus répondre aux aspirations d’une partie de nos
concitoyens qui souhaiteraient voir s’atténuer et même disparaître les
différences qui perdurent entre couples hétérosexuels et homosexuels (…)
Au-delà
des simples problématiques fiscale, patrimoniale ou financière,
certains couples homosexuels voudraient être reconnus comme les couples
hétérosexuels et élever des enfants (…)
la sincérité de l’amour homosexuel, les aspirations qui en
découlent et la force du lien qui peut s’établir entre un couple
homosexuel et l’enfant, ou les enfants, qu’il élève, ne sont pas
contestables
".

Et plus loin :

"Cependant, les questions de mariage, d’autorité parentale et
d’adoption constituent des fondements essentiels de la société (…)
S’il est important de
lutter contre les discriminations, il est également nécessaire de
sauvegarder les équilibres sur lesquels repose en partie notre société,
au premier rang desquels se trouvent la cellule familiale
hétérosexuelle reconnue et protégée par le mariage et la recherche de
l’intérêt de l’enfant
(…)
L’importance
des questions posées commande d’y réfléchir en toute sérénité, loin des
pressions politiciennes, du seul souci de l’agitation médiatique ou des
préoccupations électorales".

La problématique posée par Sarkozy à Luc Ferry :

"Il
s’agit de réfléchir, au cours des mois prochains, tant à la question de
l’opportunité ou non d’ouvrir aux couples homosexuels le mariage civil,
ou une autre forme d’union civile, qu’à la possibilité pour eux de se
voir autoriser le recours à l’adoption
(…) il est "utile d’étudier les solutions retenues par nos
voisins étrangers et procéder à de larges consultations".

La question ne sera pas tranchée à l’UMP avant plusieurs mois : il paraît pourtant surprenant et improbable qu’un parti comme l’UMP n’ait ni anticipé la réflexion ni arrêté une position sur cette question.
L’objectif semble ailleurs : permettre au président de l’UMP de reprendre l’initiative face aux querelles intestines de son parti et attendre patiemment au moins jusqu’aux échéances électorales suite à l’offensive socialiste d’hier.

Lahire

Partager cet article

10 commentaires

  1. “La question ne sera pas tranchée à l’UMP avant plusieurs mois”
    Puisque la gauche a déjà tranché la question dans son programme, et qu’en matière de moeurs l’UMP semble se faire un devoir de ne surtout pas se différencier du “progressisme”, je considère que la question est déjà tranchée à l’UMP, même si certains adhérents croient sincèrement qu’un débat interne pourra décider différement. Ceci dit il ne faut jamais désespérer de rien, et je suis toujours prêt à être surpris dans le bon sens – mais sans illusion, l’UMP ne nous ayant pas donné l’habitude des bonnes surprises.

  2. Il n’y plus vraiment de débat sur le mariage homosexuel et l’adoption par les couples homosexuels à l’UMP, pas plus que dans les autres partis.
    Il y a un débat sur la forme, pas sur le fond.
    Pour ne pas choquer une partie des militants et de l’électorat, la frange la plus conservatrice, l’emploi du terme mariage est en débat, mais globalement çà s’arrête là.Ce que reflète assez parfaitement la lettre chèvre-chou de Sarkozy.
    Le mariage homsexuel sera adopté, tôt ou tard, quelque soit le vainqueur des élections.
    Autant dire la vérité.

  3. “qu’importe” a je le crains malheureusement raison.
    Pour autant, c’est aussi un miracle que l’on ne l’ait pas encore en France, comme pour l’euthanasie. Toutes ces lois sont prêtes et ont été rédigées dans des lieux bien discrets où bon nombre de politiques de tous bords se rejoignent.
    Il nous reste à manifester et aussi à prier pour la France et pour notre clergé pour qu’il monte au créneau…

  4. Je lis avec stupeur ceci : “aux aspirations d’une partie de nos concitoyens qui souhaiteraient voir s’atténuer et même disparaître les différences qui perdurent entre couples hétérosexuels et homosexuels”
    Les couples hétérosexuels seraient-ils donc menacés d’opérations chirurgicales pour les rendre en tout point semblables aux couples homosexuels ?
    C’est merveilleux le déni de réalité ! Il est vrai que les politiciens y sont très accoutumés par l’exercice de leur métier, surtout Chirac & Famille régnant.

  5. C’est tout le paradoxe des revendications des lobbies gay. Après avoir réclamé le Pacs au non du respect des différences, ils veulent maintenant un mariage civil commun à tous pour ne pas faire de différences entre les couples homosexuels et les autres.
    La course vers l’égalité absolue débouche sur la négation des différences, des frontières et des repères. Or, les couples de personnes de même sexe et les couples homme-femme sont bien deux réalités différentes.
    Quant à M. Sarkozy, pourquoi demande t-il à Luc Ferry d’étudier cette question alors qu’une commision de l’assemblée nationale vient déjà de le faire pendant plusieurs mois ? Pour gagner du temps et éviter de jouer son élection à la présidentielle sur cette question. A nous de lui écrire pour lui dire que nous ne sommes pas dupes.

  6. Je vous supplie d’envoyer des message d’encouragement aux députés en leur demandant de défendre la Famille et en leur mettant la pression.
    JE PEUX VOIS CERTIFIER EN CONNAISSANCE DE CAUSE QUE C’est UTILE:
    ACTION!!! C’EST UN DEVOIR!
    http://www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/comm3.asp

  7. J’ai envoyé ceci dans l’allier. Le lecteur pressé peut s’en inspirer, voire copier-coller. (ce n’est pas la cuisse de Jupiter, mais bon…)
    Mon député,
    Le couple hétéro-sexuel et le couple homo-sexuel ne sont pas, en toute logique, et tous comptes faits, égaux. Un dessin ? La centrale rationelle, la république donc, se doit d’en prendre acte. Evaluer, rassembler les données et tirer les conséquences, c’est son rôle public.
    Soucieuse d’équité envers le plus faible, le couple homo-sexuel, elle doit reconnaître le meilleur quand il est incontestable, le plus performant en tout domaine, le couple ‘hétéro-sexuel’, et même le favoriser.
    Devant cette métrique élémentaire, l’électorat se contre-fout de vos allégeances partisanes et autres manoeuvres de boudoir : si vous n’êtes pas à même de défendre l’alchimie unique du papa-maman, j’ai bien dit défendre, et aujourd’hui même, démissionnez dès maintenant.
    ‘Mariage’ n’est pas qu’un simple mot…
    Merci de m’avoir lu.
    Yves Lecrique – Varennes sur Allier

  8. Bravo pour l’idée de la lettre.
    Juste une petite rectification, un député n’est pas un colonel, ni un général, ni un lieutenant. On dit : Monsieur le Député.
    Cordialement.

  9. Et ne faite jamais de copier-coller. Un message personnel a toujours plus de poids. Et une lettre écrite à la amin représente pour eux l’opinion de centaines de personnes. Plus il y en aura, plus ils en tiendront compte.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services