Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Sarkozy : la véritable question sur le fond de l’affaire

De Bernard Antony :

"On ne peut que souhaiter, car c’est d’un chef de l’État de notre France qu’il s’agit, que Nicolas Sarkozy soit innocenté de toute accusation de financement de ses campagnes par de l’argent étranger.

Mais le pire serait évidemment que Mouammar Khadafi, reçu en décembre 2007 en grande pompe franco-bédouine pour planter sa tente près de l’Élysée, ait été plus tard, en 2011, liquidé comme témoin gênant, ainsi que cela a été suggéré.

On ne veut pas croire à une pareille abomination. Car, comme je l’avais analysée dans Reconquête, c’était déjà une très grande faute politique que d’avoir éliminé ce dernier, qui, avec son petit livre vert « supérieur au Coran », s’était attiré beaucoup de haine dans le monde musulman.

Certes, il avait été un dictateur, un terroriste, un assassin. Mais on l’avait reçu à Paris ! Et à l’époque il ne nuisait plus. Il était même un rempart en Libye contre les menées des islamistes jihâdistes.

Hélas, Bernard-Henri Lévy avait supplanté alors par son influence sur Nicolas Sarkozy le rôle du ministre des affaires étrangères, Alain Juppé. Il fut pour sa gloriole personnelle de grand humanitaire l’inspirateur de cette fâcheuse décision entraînant le chaos en Libye et l’islamisme dans toute l’Afrique du nord.

Si, encore une fois, comme nous l’espérons, Nicolas Sarkozy est innocent, il n’en demeure pas moins qu’il aura été le responsable d’une très mauvaise décision politique.

Celle-ci entraîna aussi la mort au combat de soldats français tués par les bandes islamistes équipées par l’armement pris dans les stocks désormais non contrôlés d’une Libye en plein chaos."

Partager cet article

13 commentaires

  1. L’armée doit-elle obéir même si elle sait que, ce faisant, elle accroît le danger sur ses hommes et sur le pays ?

  2. Garde à vue de Nicolas Sarkozy : pour l’association Sherpa “la convergence d’indices explique l’accélération spectaculaire” du dossier libyen
    L’avocat William Bourdon, président de l’association anti-corruption Sherpa, affirme mardi sur franceinfo que le financement libyen de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy est “certain”.
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/garde-à-vue-de-nicolas-sarkozy-pour-lassociation-sherpa-la-convergence-dindices-explique-laccélération-spectaculaire-du-dossier-libyen/ar-BBKtzx9?ocid=spartandhp

  3. N’oublions pas aussi que grâce à lui le territoire français s’est agrandi d’un département encoure plus intéressant que la Seine Saint Denis : Mayotte !

  4. A la différence de Bernard Antony et comme beaucoup de français (je suppose) l’éventuelle condamnation de Sarkozy ne me fait aucune peine …

  5. et si ce Lévy était télécommandé par ses amis sionistes?

  6. Non, Sarkosy ne fut pas le chef d’Etat de “Notre” France, mais d’une minorité mafieuse au pouvoir en France.

  7. Et pourquoi ne pas croire a une telle abomination?
    Nos hommes politiques sont capables de tout et même de fomenter des attentats sous faux drapeaux.(false flag), alors vous savez… Quelle naïveté !

  8. C’st curieux, les juges ne semblent pas S’intéresser à la vente d’Alstom à General Electric.

  9. DERNIERE MINUTE Soupçons de financement libyen : Nicolas Sarkozy mis en examen
    Pour en finir avec la République, avant qu’elle n’ait conduit la France au tombeau, il est donc indispensable de retrouver au plus vite le Bourbon-Habsbourg qui lui est nécessaire, au nom des Lois Fondamentales du Royaume de France, scellées jusqu’à la Fin des Temps par la mission naturelle et surnaturelle de Jeanne d’Arc, postulat de » Jeanne d’Arc -Le Verrier – Léon Bloy » oblige !
    http://cril17.eu/

  10. La médiocrité répétitive des présidents de la République française depuis De Gaulle démontre la nécessité de changer la constitution et les modes des élections. Pour survivre, pour que la France survive (!), il nous faut absolument des élections à la proportionnelle, un gouvernement où tous les partis seraient représentés et le système des votations référendaires pour que les lois correspondent aux idées du peuple. Avec un tel système, équilibré (et non chaotique comme veulent bien le prédire les experts de mauvais augure) les Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron n’auraient jamais émergé de leur marécage.

  11. A tous les toutous de Sarkozy, je rappelle que cet homme est uniquement un opportuniste affairiste, menteur quand à l’application de ses propos (programme électoral).

  12. sarkozy nous a trahi, mais l’acharnement médiatique et judiciaire devient trop important pour ne pas penser que l’on attends les fameuses preuves depuis plus de 10 ans!

  13. “On ne veut pas croire à une pareille abomination” (sic)
    Est ce que M. Anthony trouve qu’il serait pire d’avoir trahi le Colonel Khadafi que la France et le peuple français ?
    Parce que si pour le Colonel cela reste à vérifier pour la France et les français c’est déjà fait.
    Si donc il était avéré qu’il a également trahi le Colonel cela ne serait qu’une goutte d’eau dans l’ampleur se sa trahison.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique