Sarkozy et la burqa

Nicolas Sarkozy a déclaré devant le Congrès réuni à Versailles:

[…] le port de la burqa (voile intégral) est "un problème de liberté, de dignité de la femme". "La burqa n'est pas un problème religieux. C'est un signe d'asservissement, d'abaissement de la femme", insiste-t-il, précisant qu'elle "n'est pas la bienvenue sur le territoire de la République". […]
Notre Président devrait relire le Coran, et en particulier la sourate 4 verset 34/38:

"Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les."

Le Coran qui prône également l'asservissement de la femme est-il le bienvenu sur le territoire de la République?

13 réflexions au sujet de « Sarkozy et la burqa »

  1. mère de 6 enfants

    Que Mr Sarkozy aille faire ses courses au Carrefour de Sartrouville, il verra si ses déclarations ont un quelconque effet.
    Ou encore à l’hôpital Louis Mourier où aux urgences pédiatriques, une jeune femme complètement voilée ne pouvait même pas prendre sur ses genoux son enfant qui pleurait et ne pouvait même pas l’embrasser!c’est à la limite de la maltraitance….

  2. Fred

    Même les françaises chrétiennes devraient s’asservir aux musulmans. L’une de mes amies s’est faite sauvagement agressée en pleine rue car elle ne portait pas le voile alors qu’elle est chrétienne. Je ne répéterai les petits noms d’oiseau qu’elle a entendu. Et comme si ceci ne suffisait pas, il a fallu que ces messieurs la gifle violemment. A quand l’application généralisée de la Charia en France ?

  3. jean

    “Paroles et paroles et paroles et paroles. Paroles et encore des paroles que tu sèmes au vent.”
    Lorsque vous aurez la malchance de le voir à la télévision, n’hésitez pas à couper le son, vous verrez, cela ne change rien.

  4. Denis CROUAN

    Si, la burqa est un problème religieux et rien d’autre. Vouloir en faire un problème politique c’est se voiler la face (!) pour éviter d’avoir à reconnaître officiellement que l’Islam est une religion de la soumission et non de la tolérance.
    Nos politiciens auraient grand intérêt à étudier les religions: ça leur éviterait de penser n’importe comment et de dire n’importe quoi.

  5. yiannis

    Ne soyons pas dupes.
    La dignité de la femme n’a rien à voir avec cette affaire.
    Il s’agit en fait d’interdire tout ce qui peut permettre aux Français de prendre conscience de l’invasion de notre pays par les mahométans.
    A cet égard, la burka est un outil bien plus efficace que tous les discours sur la réalité de l’islam. La prolifération de ces « je ne sais quoi » tout en noir suscite une répulsion quasi viscérale de la majorité de ceux qui les croisent, toutes tendances politiques, philosophiques ou religieuses confondues.
    D’ailleurs, n’est-il pas curieux que les collabos se déclarent soudainement contre ce voile intégral ?
    N‘aidons donc pas les envahisseurs à se dissimuler et opposons-nous à l’interdiction du port de la burka.

  6. Vince

    (potache)
    “ça leur éviterait de penser n’importe comment et de dire n’importe quoi.”
    Ca leur éviterait de quoi?
    Mais rassurez-vous donc, les féministes ont trouvé la solution: viriliser les femmes. In fine, ce seront les hommes qui seront voilés, comme ca, plus de femmes voilées 🙂

  7. Mingdi

    A Buraydah, petite ville d’Arabie Séoudite vers la frontière koweitie, sévit la police religieuse des muttawahs. Leur robe blanche leur arrive aux genoux, comme celle des filles de la Rochelle, et ils ont une barbiche rousse, comme celle du prophète. Ils manient la badine avec dextérité, comme les officiers anglais de l’armée des Indes. Ils obligent les femmes françaises à porter la robe noire intégrale qui masque le visage et les yeux. Comble de la délicatesse, ils leur ont distribué des gants noirs pour cacher l’effrayante nudité de leurs mains blanches. Il semblerait donc qu’ils aient des émules en France?

  8. Olivier M

    Très justes article et observations. A Toulon, on croise très fréquemment des femmes voilées et assez souvent des femmes, non en burkha bleue (spécifique à la région afghano-pakistanaise), mais couvertes de la tête aux pieds, laissant à peine dépasser les yeux.
    C’est bien évidemment l’islam qui est une offense à la femme et pas le port de la burkha en soi.
    Et Sarkozy en est le premier responsable, depuis 7 ans qu’il est au pouvoir.

  9. jean

    En Islam, pas de différence entre ce qui est religieux et ce qui est politique.
    Le Coran régit la vie sociale, politique et économique. De plus, lorsque la communauté est constituée, le musulman surveille le musulman afin que les interdits se rapportant aux actes les plus élémentaires de la la vie courante, notamment vestimentaires et alimentaires soient respectés. C’est à un système totalitaire auquel nous avons affaire. Il n’est pas étonnant que les marxistes s’intéressent à cette “Religion-Idéologie”. Ils y voient un instrument pour s’emparer du pouvoir. Quant aux Libéraux, ils sont toujours prêts à vendre la corde avec laquelle on les pendra (Lénine).

  10. Chris du Fier

    Tout à fait d’ accord avec vous Yiannis.
    Comme on nous interdit l’ accès aux statistiques de l’ État.. autant autoriser les signes extérieurs des religions présentent sur notre sol..
    On aura ainsi un panorama plus réel de la présence de l’ Islam en France.
    Et puis même, je recommanderai sérieusement que tout musulman vivant en France puisse manifester par voie vestimentaire son appartenance à cette religion.

  11. Tyr

    Sourate 9 verset 39 : Si vous ne marchez pas au combat, Dieu vous châtiera d’un châtiment douloureux ; il vous remplacera par un autre peuple, et vous ne saurez lui nuire en aucune manière. Dieu est tout-puissant.
    Si même le Coran nous prévient…

  12. Roch Santiletti

    @Chris et Yannis
    Evidemment ! ce sont ceux qui ne voient pas ou ne veulent pas voir, et pour certains sont complices, que le vrai problème est l’islamisation ‘en douceur’ du paysage démographique français qui s’opposent à la burqa car celle-ci démasque trop violemment le danger de l’islam. Leur posture de matamore couché n’a pour but que de tromper le bon peuple. Et leurs cris d’orfraies sont du type de celui des filles de joie qui crient ‘au viol’

Laisser un commentaire