Sainte Anne d'Auray : la culture au service de la foi

Sainteanne1A Sainte-Anne d'Auray du 10 au 15 août, les Bretons ont célébré de façon
toute particulière leur patronne, sainte Anne. Un immense spectacle son
et lumière s'est tenu chaque soir pour commémorer la vie d'Yvon
Nicolazic, paysan breton, seul
dans l'histoire des hommes à avoir été gratifié de la vision de la mère
de la Très Sainte Vierge Marie. Germée dans l'esprit d'un jeune abbé
voilà plus d'un an, l'idée de ce spectacle a suscité un enthousiasme
extraordinaire et ce sont des centaines de bénévoles, ouvriers de
l'ombre et figurants, qui se sont levés pour donner corps à ce projet
qui vient rappeler à tous les bienfaits de la Vie, de la Famille et du
Sacerdoce, des réalités essentielles qui sont en train de faire de
Sainte-Anne d'Auray un centre majeur de
réponse aux défis contemporains.

Cent+¿ne1Mgr Raymond Centène, suivi par
plusieurs prêtres et séminaristes, a tenu à participer à ce spectacle (il a joué le rôle de son prédécesseur dans la charge d'évêque de Vannes à l'époque d'Yvon Nicolazic),
convaincu qu'il était, bien plus qu'un jeu, une véritable commémoration
où acteurs et spectateurs pouvaient retourner et communier aux sources
de leur foi. De fait, le public était au rendez-vous puisque les 1100
places en gradins furent assaillies chaque soir et qu'il fallut même
vendre à prix cassé des places debout pour satisfaire une affluence
massive. A tous ceux – et ils sont nombreux – qui auraient voulu
participer à ce spectacle et ne l'ont pas pu, l'association Spectacles Yvon Nicolazic donne rendez-vous l'an prochain pour un nouveau son et lumière qui gagnera encore en ampleur.

Cent+¿ne2
Messe