Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

RTL, Europe 1, M6, Le Journal du dimanche et Paris Match sont à vendre ou sur le point de changer de propriétaires

RTL, Europe 1, M6, Le Journal du dimanche et Paris Match sont à vendre ou sur le point de changer de propriétaires

A un an de la présidentielle, Le Monde pointe le projecteur sur ces faiseurs de rois que sont les médias.

Le 8 janvier, Emmanuel Macron et son épouse assistaient aux obsèques d’Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match, mort à 58 ans. L’hebdomadaire avait contribué à son ascension politique, à coups de « unes » flatteuses. Or, des médias aussi prestigieux que RTL, Europe 1, M6, Le Journal du dimanche ou Paris Match sont à vendre ou sur le point de changer de propriétaires. Bernard Arnault, l’empereur du luxe, et Xavier Niel, le fondateur de Free (et actionnaire du Monde ), deux patrons soutiens du pouvoir, se retrouvent confrontés dans cette recomposition à Vincent Bolloré.

Emmanuel Macron estime que Bolloré a franchi la ligne jaune avec CNews, où Eric Zemmour donne chaque soir libre cours à ses analyses. La tentative de recrutement comme chroniqueuse, en 2020, de Marion Maréchal a effrayé la macronerie. En mars, CNews a encore gagné un point de parts de marché, grignotant peu à peu son retard sur BFM-TV. Vincent Bolloré est-il guidé par des intérêts économiques ou prépare-t-il un dessein politique ? Depuis un an, l’industriel bataille contre Arnaud Lagardère et Bernard Arnault pour mettre la main sur Europe 1 et sur Hachette. A l’hiver 2020, Vincent Bolloré a racheté Prisma Media (Capital, Geo, Voici …). Et voilà qu’il vient de déposer, en mars, une offre pour acquérir le groupe RTL-M6, mis en vente par l’allemand Bertelsmann.

En juin 2019, Nice-Matin, sur le point de tomber dans l’escarcelle de l’homme d’affaires franco-libanais Iskandar Safa, déjà propriétaire de Valeurs actuelles, est racheté subitement par Xavier Niel. Emmanuel Macron n’hésite pas à demander à son entourage de passer des appels à certains propriétaires de journaux, voire à indiquer quel interlocuteur viser au sein d’un groupe de presse, « si jamais il y a un problème » avec un article. Le week-end, Emmanuel Macron emporte avec lui les hebdomadaires, qu’il posera sur le bureau d’un conseiller, le lundi matin, griffonnés d’annotations : « voyez untel »; « écrivez à untel ».

A l’époque des gilets jaunes, l’Elysée accuse BFM-TV de « nourrir » le mouvement. Son directeur Hervé Beroud décide de prendre du champ. Il choisit pour lui succéder Marc-Olivier Fogiel, dont la relation avec les Macron est de notoriété publique.

Une nouvelle polémique a éclaté à France Télévisions à la suite de la nomination de Cyril Graziani à la tête du service politique de la télé publique. L’ancien reporter de France Inter est connu comme l’un des rares journalistes politiques à échanger directement avec Emmanuel Macron.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services