Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Royal aurait-elle enfin raison?

On pourrait le penser en retirant cette seule phrase de son discours du jour :

"C’est en ayant le courage de regarder notre Histoire en face que nous pouvons continuer à forger notre identité nationale".

Oui, il faut regarder notre histoire en face de Clovis à Louis XVI, de sainte Geneviève à Jeanne Hachette, de sainte Clotilde à sainte Jeanne d’Arc, de saint Martin à saint Louis Marie Grignon de Montfort, de saint Louis au bienheureux Marcel Callo, de saint Hugues de Cluny au bienheureux Charles de Foucauld, de sainte Blandine à sainte Thérèse de Lisieux, du saint curé d’Ars au bienheureux père Noël Pinot et tant d’autres encore.
Oui il faut avoir le courage de regarder notre histoire en face, cette histoire trempée dans la chrétienté qui fonde notre véritable identité française et qui fit dire à Jean-Paul II un jour de juin 1980 :

"France, fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême?
France, fille aînée de l’Église et éducatrice des peuples es-tu fidèle pour le bien de l’Homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle?"

Msr_2Mais en fait, Ségolène Royal a tort :  elle renie ou omet plus de 1300 ans d’histoire, celle de la France royale, en faisant naître la France dans le sang fratricide de la Révolution dite française, fondatrice selon elle de l’identité nationale.
Et elle a beau dire sa fierté de voir la gauche récupérer les "symboles de la nation", elle n”en chantera pas pour autant la Marseillaise au motif que : "Je ne suis pas chef de choeur non plus! Je suis candidate à l’élection présidentielle!". Quel mépris : chanter la Marseillaise ne serait bon que pour le bas peuple?

Décidément, une nouvelle fois, il n’y a vraiment rien de bon dans ces déclarations…

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Puisque qu’elle se met d’elle même à l’écart, le faire avec une photo ou elle souris pourrait lui être plus aimable. Si vous lui retirez ce qui lui reste, que fera-t-elle ? Elle ne sait rien faire, elle est politicienne !

  2. Ah,ça c’est vrai!
    Et si le roi était toujours là,on ferait de furieuses économies en l’absence de ces campagnes à la noix!

  3. “Comment des français ont-ils pu déporter d’autres français”…(lu sur l’article de la croix). On pourrait y rajouter, “comment des français ont-ils pu massacrer d’autres français”, je fais bien entendu allusion au génocide vendéen de l’hiver 1793-1794 (qui n’est pas fait unique). C’est bien beau d’inviter à regarder notre Histoire en face…Mais de quelle histoire Mme Royal fait-elle allusion, et de quelle époque ???.
    Bravo Mr Lahire pour votre commentaire.

  4. Eh oui nos hommes politiques devraient assumer toute notre belle histoire de France ponctuée de saints et de grands chrétiens.
    Alors que l’Europe en crise fête les 50 ans du traité de Rome, il serait bien la France parle un peu moins de Jean Monnet (grand laïc devant l’éternel…) et un peu plus de Robert Schuman, Père de l’Europe et catholique fervent dont la cause en béatification a été introduite. Sa cause est d’ailleurs en bonne voie, peu avant sa mort Jean-Paul II avait souhaité célébrer sa béatification à Strasbourg…un tel évènement aurait sans doute soulevé pas mal de consciences.

  5. Faut-il lui souhaiter la même fin que Jeanne d’Arc ? Il n’est pas sûr que les Anglais acceptent de nous en debarasser.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services