Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Rocard ouvrira-t-il sa maison aux immigrés ?

R

Lors du discours qu'il a prononcé samedi pour le 70ème anniversaire de la Cimade, Michel Rocard, nommé par Nicolas Sarkozy ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique, auteur du rapport sur l'institution de la taxe carbone et président, avec Alain Juppé, de la commission chargée de réfléchir à l'utilisation du futur emprunt national, a déclaré :

"Que nous ne puissions à nous seuls prendre en charge la totalité de la misère mondiale ne nous dispense nullement de devoir la soulager autant qu’il nous est possible."

Il y a vingt ans, pour le cinquantenaire de la Cimade, l'ancien Premier ministre avait déjà prononcé un discours. Il avait alors déclaré que

"La France ne peut accueillir toute la misère du monde… mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part".

Rien de changé donc. Les leçons du passé n'ont pas été acquises. Dans Caritas in Veritate, on peut lire en effet :

"les énormes flux migratoires, souvent provoqués et ensuite gérés de façon inappropriée […] nous conduisent aujourd’hui à réfléchir sur les mesures nécessaires pour résoudre des problèmes […] qui ont aussi, et surtout, un impact décisif sur le bien présent et futur de l’humanité." [n°21]

"Le phénomène des migrations est un autre aspect qui mérite attention quand on parle de développement humain intégral. […] Nous pouvons dire que nous nous trouvons face à un phénomène social caractéristique de notre époque, qui requiert une politique de coopération internationale forte et perspicace sur le long terme afin d’être pris en compte de manière adéquate. Une telle politique doit être développée en partant d’une étroite collaboration entre les pays d’origine des migrants et les pays où ils se rendent; elle doit s’accompagner de normes internationales adéquates, capables d’harmoniser les divers ordres législatifs, dans le but de sauvegarder les exigences et les droits des personnes et des familles émigrées et, en même temps, ceux des sociétés où arrivent ces mêmes émigrés. Aucun pays ne peut penser être en mesure de faire face seul aux problèmes migratoires de notre temps." [n°62]

Partager cet article

10 commentaires

  1. Holala, mais il faut les sortir de leurs bureaux par la peau des fesses ces vieux chnoques, ça fait trop longtemps qu’on les voit, ça suffit leurs ravages.

  2. Qu’il est triste de devenir ainsi en vieillissant …………
    Ne faudrait-il pas que quelqu’un se dévoue pour l’informer de son état réel ?

  3. « Michel Rocard, nommé par Nicolas Sarkozy ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique. »
    Pauvres pingouins, ils vont déguster…

  4. Vous imaginez demain, les pingouins obligés d’accepter les déferlantes de chimpanzés, ou de gorilles ou d’éléphants, ou d’autres zèbres ?
    Et alors quoi ? il n’y aurait que l’homme blanc qui serait obligé d’être intégrationniste?

  5. L’Eglise catholique aurait mis des siècles à se décider pour savoir si les femmes ont une âme. C’est ce qu’a soutenu ce monsieur à la tribune par sottise sans doute, par provocation aussi, en bon calviniste qu’il est.
    Il n’est plus crédible depuis longtemps et tonton l’avait si bien circonvenu qu’il ne s’en ai jamais remis.
    Pourquoi faut-il aller chercher un dinausaure gauchiste pour espérer faire du neuf sous un président qui aurait tout le monde posssible à l’UMP? Je ne comprends pas
    cette obstination à nous resservir des plats dont on veut plus.

  6. Il ne s’en est… Aie aie aie
    Mil excuses
    Ethos

  7. La république produit régulièrement de ces hommes dont la capacité de nuisance survit longuement à la fin de leurs mandats, et prêts à tous les ridicules pour jeter leur derniers feux…
    tels Rocard,Giscard,
    et autres vieillards,
    qui sont autant de […].

  8. Il me semble que la fin du passage de “l’amour dans la vérité” en référence dans votre post mérite d’être cité :
    ” Tout migrant est une personne humaine qui, en tant que telle, possède des droits fondamentaux inaliénables qui doivent être respectés par tous et en toute circonstance. ”
    Un peu de respect pour ces personnes svp !
    [Qui a manqué de respect ? Ceux qui les parquent dans des ghettos sans doute. MJ]

  9. “…ne nous dispense nullement de devoir la soulager autant qu’il nous est possible.”
    Ne pourrait-on pas considérer que nous avons déjà fait tout notre possible ? Au moins jusqu’à ce que nous ayons réussi à digérer l’arrivage de ces 40/50 dernières années.

  10. ” Tout migrant est une personne humaine qui, en tant que telle, possède des droits fondamentaux inaliénables qui doivent être respectés par tous et en toute circonstance. ”
    Certes, mais tout Français aussi est une personne humaine qui possède des droits fondamentaux inaliénables qui doivent être respectés par tous en toute circonstance.
    Il a droit à une patrie, à un territoire pour cette patrie, il a droit à la sécurité, il a droit à une culture et à vivre cette culture que lui ont léguée ses ancêtres, il a droit à vivre avec des gens imprégnés de cette culture, il a droit à la solidarité des autorités etc.
    Aucun droit de l’homme ne peut être invoqué pour nier ou bafouer les droits de l’homme (article 30 de la déclaration universelle des droits de l’homme).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services