Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma

Risen : à la recherche du corps de Jésus

Du bon cinéma américain:

"Un nouveau péplum biblique, signé Kevin Reynolds, est sorti sur les écrans américains. Il est intitulé Risen : Ressuscité, et en français il devrait s’appeler La Résurrection du Christ, sans doute en référence au film de Mel Gibson intitulé en français La Passion du Christ, et sans doute aussi parce que les Français sont tellement déchristianisés qu'ils ne comprennent pas immédiatement de quoi il s’agit si on ne met pas les points sur les i…

Ce film, dit la bande annonce, raconte « la plus grande chasse à l’homme de l’histoire », et l’affiche nous incite à être les « témoins de la chasse à l’homme qui a changé le cours de l’histoire ».

En bref, un tribun militaire, Clavius, est chargé par Ponce Pilate de crucifier la dernière livraison de bandits et de messies autoproclamés. Immunisé contre le judaïsme, Clavius ne pense rien de celui qui s’appelle Jésus, et l’exclamation du centurion (« Certainement cet homme était le Fils de Dieu ») le laisse froid.

Mais voilà l’affaire du tombeau vide. Le grand prêtre avertit Pilate qu’il risque d’y avoir des troubles si on ne retrouve pas le cadavre. Alors Pilate charge Clavius de retrouver ce cadavre. Malgré tous ses efforts, il n’en trouve aucune trace. Pourtant il va finir par découvrir un corps. Ressuscité. Et sa vie va en être bouleversée. Comme celle des apôtres qui se cachaient après la Crucifixion et qui vont ensuite parcourir le monde pour témoigner du Ressuscité. « Leur transformation de lâches à conquérants spirituels témoigne que, comme le personnage fictif de Clavius, ils ont vu quelque chose ou quelqu’un qui a secoué leur monde », souligne Eric Metaxas sur Breakpoint (repris par LifeSite), qui incite à aller voir ce film et à y amener des athées.

Car c’est l’intérêt de ce film, pour notre époque, que le personnage principal soit un incroyant.

« J’ai vu deux choses qui ne peuvent pas se concilier : un homme indiscutablement mort, et le même homme vivant de nouveau », dit Clavius.

Apparemment nul ne sait quand ce film sortira en France.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services