Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Rien de plus arbitraire qu’un quota.

D'Adélaïde Pouchol sur le blog de l'Homme Nouveau :

H"«Je garantirai l'existence d'un volet handicap dans chaque loi. Et je renforcerai les sanctions en cas de non-respect des 6 % de travailleurs handicapés dans les entreprises, les services publics et les collectivités locales.». C'est la mesure 32 du programme du candidat socialiste François Hollande qui tient, vaille que vaille, à « lutter contre toutes les discriminations » à grands coups de pourcentage. Cette vaillante mesure prend une saveur toute particulière en cette Journée mondiale de la Trisomie. Car  6 %, comme d'ailleurs 200%, ce n'est pas une vraie place dans la société. Ce ne sont certainement pas chiffres et menaces de sanctions qui rendront les Français moins handicapés du cœur et de l'intelligence, qui feront valoir l'inaliénable dignité de toute personne, fût-elle atteinte dans son corps ou son intelligence.

Rien de plus arbitraire qu’un quota. […]

 

Rien de plus discriminant, justement, que ces quotas, fleurons de cet avatar de l’égalitarisme qu’est la discrimination positive. Ils disent au discriminé en question : Tu es tellement discriminable qu’il faut bien forcer les gens à ne plus discriminer en prenant des mesures coercitives qui sont en fait discriminantes aussi puisqu’elles te confirment dans ton statut de discriminé mais d’une discrimination sympa, tolérante et démocratique. Pas charitable pour un sou, mais démocratique.  On ne refusera plus ta candidature pour cet emploi parce que tu es handicapé. On l’acceptera… parce que tu es handicapé.

Fût-ce au mépris du plus élémentaire bon sens. Au lieu de faire valoir les qualités des personnes handicapées et d’envisager les emplois dans lesquels elles pourraient s’épanouir tout en tenant une place véritable dans le monde du travail,  au lieu de faire valoir les organismes d’intégration et de formation des personnes handicapées… un vulgaire 6 % est concédé aux plus vulnérables d’entre nous. N’ont-elles droit aussi qu’à 6 % de notre considération ? Les handicapés, discriminés positifs, ont rejoint les femmes, les immigrés et les homosexuels. Et eux, à combien de pour cent ont-ils droit ? Imaginez un peu, une femme immigrée, handicapée et homosexuelle… ça fait du 100 %, non ?"

Mais au fait, combien de personnes handicapées dans l'équipe de campagne de François Hollande ?

Partager cet article

7 commentaires

  1. A t’il aussi prévu 6 % de députés, sénateurs, conseillers territoriaux et municipaux, maires…ministres handicappés ?
    Comme de mettre tous ces gens-là en retraite à 60 ans ?

  2. 1) Compte tendu qu'”Aujourd’hui, 96% des diagnostics pré-nataux (DPN) révélant une trisomie 21 conduisent à un avortement” (source http://www.koztoujours.fr/?p=11304), la mesure de F. Hollande “je renforcerai les sanctions en cas de non-respect des 6 %” est sans doute à considérer comme un progrès de 2%.
    2) L’équipe de campagne de F. Hollande comportant une soixantaine de personnes, elle doit donc comporter environ 4 personnes handicapées.
    3) Dans les années 70, un feuilleton (“madame, êtes-vous libre”, Denise FABRE, Coluche, …) mettait en valeur les compétences inestimables de la standardiste aveugle (Étoile, Uta TAEGER).

  3. A la question finale, on peut répondre, toutes !
    [Merci de respecter les personnes handicapées. MJ]

  4. L’amour ne se mesure pas en pourcentage et encore moins l’amour pour celui qui est différent.
    Par ailleurs dans une économie en grande difficulté, il est évident que ces 6% en + seront 6% en – d’embauche pour des jeunes gens sans handicap. Et connaissant le problème de près, j’entends des jeunes non handicapés parlant en riant mais néanmoins attristés de la situation, notre frère ou notre soeur handicapé mental a peut-être plus de chance d’avoir un travail dans un atelier que nous, qui pourrions si nous avions du travail et des perspectives d’avenir avoir une capacité d’aide pour lui et elle sur le long terme, et cela coûterait moins cher à un état déjà en faillite.
    Déjà les normes de “discrimination positive” entraînent beaucoup de rancoeur, alors une discrimination positive de plus ne fera rien pour améliorer la vision du handicpa.
    C’est comme l’antiracisme à forte dose qui rend raciste.
    Et surtout ne n’oublions pas tous les handicaps ne sont pas les mêmes et là encore ce seront les plus aptes et les plus résistants dans le travail qui seront pris. Il y a même à l’intérieur du handicap une sélection. Au royaume des aveugles les borgnes resteront toujours rois!
    Dans les ateliers protégés actuellement et pour leur permettre de conserver une certaine rentabilité alors que de plus en plus la diminution de l’activité économique en France et la délocalisation hors de France d’entreprises à la production pas très technique (dont plus facilement adaptées aux handicapés), ne sont plus admis des handicapés qu’ils l’étaient il y a 20 ans ou 30 ans. La sélection est impitoyable.
    6 % d’handicapés au gouvernement, chez les élus, des handicapés moteurs, des aveugles, mais les handicapés mentaux (et justement les trisomiques) ils n’en feront pas partie ou comble de l’hypocrisie comme la “potiche” de service pour faire croire que le génocide chromosomique légal cela n’existe pas.
    Est ce qu’il faut être handicapé pour prendre une bonne décision pour un handicapé: ce serait bien réduire la capacité des hommes à la compréhension universelle de l’autre. Tout comme il faudrait être noir pour comprendre les noirs, etc. Pauvre humanité réduite à cela!
    La vraie réponse au handicapé (et tous les handicaps pas que les visibles y compris chez les trisomiques, l’on ne montre à la télé que les plus débrouillards, mais il y a tous les autres), c’est le renforcement des valeurs familiales, et les initiatives les moins possibles étatiques. L’état confisque l’argent, l’état n’a pas d’imagination et l’un comme l’autre les utilise mal.

  5. Enfin ! Hollande est pour la suppression de l’avortement des enfants malades ou handicapés !

  6. si si Michel Janva, regardez bien , il y a semble-t-il, un certain nombre de handicapés du coeur cachés derrières de cyniques masques à l’eau de rose.

  7. Décidément… Il ne faisait déjà pas bon être un homme blanc en France… Maintenant, il ne faut être ni homme, ni blanc, ni en bonne santé pour espérer être embauché!
    Est-ce que cela s’applique aussi aux maîtres nageurs, pompiers, jardiniers et élagueurs, éboueurs, personnel de l’armée sur le terrain, CRS, chefs de chantier ou ouvriers en BTP, moniteurs de ski… et j’en passe?
    Rien de plus stupide et totalitaire qu’un quota!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services