Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Société

Retrouver la vocation de la France

Xavier Lemoine, maire (UMP-PCD) de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), écrit dans Valeurs actuelles :

"Les parcours de ceux qui ont perpétré les assassinats du mois de janvier ont ranimé la question des quartiers sensibles et de la politique de la ville. Deux expressions prononcées par Manuel Valls méritent quelques commentaires : nous assisterions à une forme d’« apartheid » et, en réponse à ce constat, il faudrait mettre en oeuvre « une politique de peuplement ». Employer le mot “apartheid” est très grave. C’est affirmer que la France a mené une politique active de discrimination à l’encontre de populations étrangères et même françaises d’origine étrangère. C’est donc désigner un bourreau, le pays d’accueil, mais plus précisément les Français, ceux tout au moins qui sont encore attachés à une certaine idée de la France… Ayant mal agi, ils devront réparer. Mais s’il y a un bourreau, il y a des victimes, que leur qualité de victime exonère de toute responsabilité. Bien plus, une victime peut exiger réparation. Ainsi est enclenchée la mécanique de culpabilisation des Français et de victimisation des étrangers accueillis sur le territoire national et de leur descendance.

[…] Je crains qu’il ne soit trop tard et que le remède proposé ne soit pire que le mal. Les bascules démographiques et culturelles intervenant sur notre pays sont d’une telle ampleur qu’il est illusoire d’imaginer apporter un correctif à cette situation au moyen des seules attributions à venir de logements. Le maintien de flux migratoires massifs dans un contexte de chômage de masse nous prive des vertus intégratrices que pourrait avoir encore le travail. […]

Chacun a l’intuition que la solution ne passe plus par des mesures techniques, mais que l’on touche là à l’identité profonde de notre pays. Peut-être faut-il aller plus loin encore que cette première question du “Qui sommes-nous ? ” et aller jusqu’à “Que devons-nous être ? ”. Ce n’est plus tant la question de l’identité qui se pose que la question de la vocation de notre pays. Plutôt que d’assister à la compétition des identités, ferment de divisions et d’anarchie, c’est autour de cette vocation que pourront s’assembler, s’agréger, s’unir, se féconder, toutes nos identités, tous nos talents et tous nos charismes. C’est à ce niveau qu’il convient désormais de situer les enjeux et les réponses à donner. Le reste est vain."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services