Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie

Retour à la Septimanie maçonnique

Plusieurs lecteurs nous ont écrit à propos du post sur les liens entre la Septimanie et la franc-maçonnerie.

Un lien nous est ainsi proposé vers cette page humouristique sur la "septimaniole" qui se trouve sur le site de la station des Angles. En effet tout le pays catalan refuse en bloc cette appellation qui, selon ses habitants, leur ferait perdre leur identité et leur histoire.

Une lectrice appelle notre attention sur la sémantique :
le passage le plus important porte sur le tract publié par la région Languedoc-Roussillon et qui explique la Septimanie en 7 points. Tous les points méritent d’être passés au crible du vocabulaire maçonnique (une partie ici).

Très rapidement, prenons le tract (ici en .pdf) et regardons la "6ème clé" (déjà ça commence bien…) : "Septimanie, la griffe du soleil".

Cette expression n’a aucun sens. Au moins en apparence… La "griffe", en vocabulaire initié, signifie la "marque de reconnaissance entre compagnons français" (voir fin de page ici).

Quant au soleil
, voilà quelques citations tirées du prospectus et  mises en parallèle avec la symbolique maçonnique :
"Le soleil porte en lui un imaginaire inépuisable qui agit comme un aimant vis-à-vis des humains : nous recherchons tous ce soleil et l’art de vivre qu’il suggère".
Dans le langage des initiés, le soleil représente à la fois la Raison (voir illustration) qui doit supplanter toute foi et le but (Orient) du cheminement de tout franc-maçon. Cette phrase prend un sens inattendu.

"La griffe du soleil est la signature publicitaire conçue pour traduire cet univers. La griffe, parce que le soleil est là, pour nous, comme un créateur".
La griffe, signe de reconnaissance entre initiés, est la signature conçue pour traduire cet univers franc-maçon. La griffe, parce que le soleil est là, pour les franc-maçons, comme un créateur, comme source de toute énergie créatrice (voir dans le glossaire, la définition des luminaires et de la lune).

C’est lumineux! La Septimanie est effectivement signée de la griffe de l’orient de la franc-maçonnerie.
Rappelons une fois encore la position de l’Eglise à l’égard de cette dernière :

– Passage d’une déclaration du Cardinal Ratzinger : "Le jugement négatif de l’eglise sur associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise".
Entretien avec Monseigneur Brincard, évêque du Puy : catholique et franc-maçon?

Merci à ces lecteurs qui nous aident à y voir plus clair.

Lahire

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]