Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Espagne / Pro-vie

La manifestation pro-vie en Espagne porte ses fruits

Le Parti Populaire, qui n'a rien amélioré pour la vie lorsqu'il était au pouvoir (toujours cette confusion entre le moindre mal, qui est un progrès vers un bien, et le moindre pire qui est la satisfaction de n'avoir pas empiré les choses), devant le succès de la Marche pro-vie, s'est engagé à modifier la législation s'il remportait les élections en 2012. Jusqu'ici, les conservateurs espagnols avaient gardé leurs distances avec ce débat. Durant ses huit années de pouvoir, Aznar n'avait jamais évoqué la possibilité de modifier la loi de 1985. Mais le mouvement de contestation des Pro Vida a pris une telle ampleur qu'il constitue désormais une réserve potentielle de voix opposées au gouvernement socialiste.

Par leur mobilisation, les pro-vie pèsent désormais sur le pouvoir politique, comme aux Etats-Unis. Même à gauche, certains reculent. Le président du Parlement, José Bono, un des barons socialistes, a ouvertement déclaré qu'il n'approuvait pas la réforme. Il a appelé le gouvernement de Zapatero à trouver un consensus sur les points les plus polémiques.

L'épiscopat est le fer de lance de cette bataille contre l'IVG. Le numéro un de l'Église espagnole, le cardinal Rouco Varela, a promis à Zapatero que cette croisade «s'intensifiera jusqu'au retrait du projet de loi».

Partager cet article

8 commentaires

  1. Comme quoi tout est possible…
    Ceci doit être une motivation supplémentaire pour se rendre à la Marche pour la Vie le 17 janvier à Paris!!

  2. qu’en pense Monsiegneur Vingt-trois qui dénigrait les mmanifestations de ce style ?

  3. bravo !
    il faut continuer !!!

  4. “L’épiscopat est le fer de lance de cette bataille contre l’IVG”
    Tout est dit.
    Messieurs les évêques, cette lourde responsabilité vous incombe.
    Go.

  5. Si vous levez le petit doigt sur l’IVG, nous serons des millions à vous suivre.
    Et nous mettrons “le Feu au monde”.

  6. En Espagne, certes l’épiscopat se montre moins frileux mais c’est parcequ’il a les coudées franches : le combat pro-vie n’est pas “confisqué” par l’extrême-droite comme il l’est en France (volontairement ou involontairement).
    Ca aussi, c’est un gros problème chez nous, mais qu’on a du mal à regarder en face…
    Il faut reconnaître, à leur décharge, que nos évêques ont une marge de manoeuvre très étroite. Mais ils progressent doucement, gardons confiance.
    [Rien n’est confisqué : la rue appartient à celui qui y descend.
    MJ]

  7. La semaine dernière, ils étaient plus de deux millions dans les rues de Madrid, et là, on nous dit que les manifestants étaient autour de 300 000 pour aboutir sur un autre forum à 52 000… On dira qu’ils étaient à peine 10 000. Où est la vérité ? On exige de la clarté pour la réalité des chiffres sur le nombre de manifestants à Madrid….
    Ils étaient + de 2 millions et tous les médias l’ont reconnu…
    2 millions c’est considérable et c’est le peuple…

  8. Défendons la vie !!!!
    Aux anges assassinés
    Sans explications, juste un consentement,
    Elle se donna à lui, un soir, tout simplement.
    Ni plaisir, ni sourire, l’amour rapidement,
    Oui, mais voila, Marie prit vie doucement !
    Trois semaines déjà, et son cœur bat nettement,
    Un mois, un centimètre, quel changement !
    Six semaines, bébé se modifie constamment.
    Deux mois, Marie bouge bras et jambes simultanément.
    Soudain la décision arrive ! Quels sont les arguments ?
    Pourquoi ce geste criminel ? Personne ne semble clément !
    Pour respecter la Loi, 12 semaines, seulement,
    Et, le temps passant, chacun oubliera l’odieux comportement.
    Marie ne demandait rien, évidemment,
    Mais les hommes décidèrent un avortement !
    Adieu bonheur, amour et sentiments.
    Marie attend que vienne l’achèvement !
    La mise à mort débute, sortons tout l’armement !
    Introduire le tube, percer, aspirer. Quel acharnement !
    Le cœur de Marie ne bat plus…et pas d’enterrement.
    Heureusement, Dieu la reçoit, là-haut, au firmament.
    A celles qui choisissent de ne pas être mamans,
    Sachez-le, Jésus vous aime, sans aucun jugement !
    Mais honorons la vie, et les dix commandements,
    Comme « tuer, tu ne feras point », voila un engagement !
    A vous tous, anges assassinés injustement,
    Au Royaume de Dieu : Gloire, Louange et Sacrement !
    Lieu de Bonheur, d’Amour et de Sentiments,
    Marie nous y attend, son cœur aimant profondément.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services