Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Restauration du grand orgue de Saint-Georges à Lyon

H4ixd6bm7daryvgwcyd5Le projet concerne le relevage du grand orgue de l'église Saint-Georges (Lyon, 5ème arrondissement), muet depuis 1971, suite aux travaux faits pas la mairie pour consolider l'édifice et refaire les toitures.

Le projet est porté par l'association AMORSAGE (Amis de l'Orgue de Saint-Georges), créée en 2005, mais sans véritable activité jusqu'en 2016, année ou le recteur de la paroisse, l'Abbé Hugues de Montjoye, décide de réactiver l'association. Le résultat ne se fait pas attendre, deux ans plus tard l'association peut lancer l'opération de relevage de l'orgue, après avoir obtenu l'autorisation du propriétaire de l'instrument, la mairie de Lyon, d'assurer la maîtrise d'ouvrage.

L'équipe projet AMORSAGE et la paroisse saint-Georges travaillent main dans la main, les membres de l'association étant pratiquement tous des paroissiens.

Construite sur la rive droite de la Saône, l'église Saint-Georges, de style néogothique, apparaît aux yeux des passants, comme un écrin dont le clocher fièrement dressé semble indiquer la basilique de Fourvière.

Un trésor, l’orgue l’est à double titre : par sa musicalité et par la beauté de son buffet en harmonie avec toutes les boiseries et sculptures qui décorent l’église. Pierre-Marie Bossan a dessiné les plans ainsi que toute l’ornementation dans ses moindres détails : autels, chaire, baptistère, stalles, boiseries et retables, buffet et tribune de l’orgue. L’orgue a été construit par la société Merklin-Schütze de Paris en 1862, avant l’achèvement de l’église en 1870, puis agrandi par Joseph Merklin et installé sur la tribune et dans le buffet actuel en 1873.

Écoutons le facteur d’orgue Christophe Cailleux nous présenter les trois étapes des travaux qui vont s’échelonner de juin 2018 à juin 2019.

Pour réduire le nombre d’heures de travail et abaisser le prix du relevage, des bénévoles de l’association AMORSAGE, professionnellement encadrés, apporteront leur aide au nettoyage du buffet et des tuyaux en métal, au traitement fongicide, au réencollage des tuyaux en bois, à la restauration des sommiers, etc. Ce principe de travaux collectifs et participatifs est une solution d’avenir, mis en œuvre par le facteur d’orgue Michel Gaillard et l’entreprise ORGANOTECH.

La restauration sur site permettra de sensibiliser et d’associer les responsables et intervenants locaux ainsi que les paroissiens, grâce à l’organisation de visites de chantier où seront expliqués les différents travaux réalisés.

Un projet porté par Credofunding.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]