Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Respectabilité exigée près le Saint-Siège

Lu ici :

"A la suite d’une information de presse, le vatican a admis qu’un diplomate bulgare n’a pas obtenu l’agrément comme ambassadeur auprès du Saint-Siège. On lui reproche un roman mettant en scène une rencontre homosexuelle.

Kiril Marichkov, qui est aussi juriste et écrivain, marié et père de famille, a publié un roman, intitulé « Clandestination« . Cet ouvrage retrace le destin d’immigrés clandestins d’Europe de l’Est en Italie, en particulier à Rome, en puisant dans des faits divers réels. Le livre est dédicacé à sa femme, à ses enfants et à Dieu".

Partager cet article

11 commentaires

  1. 1) le “On lui reproche un roman mettant en scène une rencontre homosexuelle.” ne semble qu’une interprétation de journaliste, largement copiée-collée. À part ce roman, quelles œuvres pourraient légitimer la nomination de ce juriste comme ambassadeur près le Saint-Siège? À moins qu’il ne soit de tradition de nommer le premier venu comme ambassadeur?
    2) J’attends avec impatience la nomination d’un diplomate ouvertement gay auprès d’un pays où la charia est le fondement de la législation.
    Il est à parier qu’aucun état n’aurait une idée aussi saugrenue.
    3) La Bulgarie peut peut-être recycler Monsieur Marichkov comme ambassadeur en Arabie Saoudite? Pas sûr qu’il n’y soit pas également retoqué.

  2. Je comprends… et je ne comprends pas.
    En effet, d’après les Evangiles, Jésus avait de “mauvaises fréquentations” si l’on en croit les reproches formulés par les pharisiens. D’autre part,, c’est bien Jésus qui a dit : “les prostituées vous précèderont dans le Royaume des Cieux”…
    Alors… ?

  3. Sur le même thème de la respectabilité dans les lieux de culte, cette très intéressante analyse sur l’affaire des Pussy Riot qui ne sont rien moins que des punks, anarchistes, LGBT, organisant des orgies dans des musées.
    http://fr.rian.ru/tribune/20120808/195607508.html
    Pussy Riot : pourquoi une telle médiatisation?
    “La presse étrangère s’est passionnée pour un fait divers pourtant relativement sans importance : le dit procès des Pussy Riot. Reprenons les faits. Le 21 février 2012, 3 jeunes femmes encagoulées et déguisées envahissent la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou avec guitares et matériel sonores, et y entament une sorte de prière sous forme de chanson, blasphématoire et grossière (Avec des paroles telles que “Sainte Marie mère de Dieu, deviens féministe” ou encore “merde, merde, merde du Seigneur”), politiquement dirigée contre le candidat a l’élection présidentielle Vladimir Poutine, mais également contre le patriarche orthodoxe accusé de “croire en Poutine plus qu’en dieu”.
    Si beaucoup de journalistes français présentent les jeunes filles comme les victimes d’une Russie quasi-totalitaire, il faut néanmoins rappeler que les Pussy Riot ont plusieurs fois durant les derniers mois organisé des actions “coup de poing” portant atteinte à l’ordre public (voir par exemple ici ou la). Pussy Riot n’est en outre pas seulement un groupe de rock, mais le volet musical d’un groupe anarchiste du nom de Voina (la guerre) et qui ces derniers mois a revendiqué de nombreuses actions que l’on peut ne pas trouver ni “drôles” ni “subversives”. Parmi elles l’organisation d’une orgie sexuelle avec des femmes enceintes dans un musée (le nom de l’action étant une insulte violente adressée au président Medvedev), se montrer en public nul et couvert de cafards, se masturber avec une carcasse de poulet dans une épicerie et en sortir en marchant avec la carcasse enfoncée dans les parties génitales, l’attaque à l’urine sur des policiers ou encore de tenter d’embrasser sur la bouche des représentants de l’or
    dre du même sexe. Ajoutez à cela de dessiner à la peinture des penis géants sur les routes ou encore la destruction de véhicules de police.”
    Si vous êtes bien accroché vous pouvez voir sur cette page une des 3 “militantes” actuellement incarsérée, enceinte, nue, en train d’avoir des relations sexuelles en public dans un musée avec ses amis.
    http://blog.kp.ru/users/markusan/post226185220/
    Et pour ne (surtout) pas visionner mais pour envoyer à vos amis bobos, une autre action du groupe anarchiste “guerre” auquel les Pussy Riot appartiennent :
    http://nataly-lenskaya.livejournal.com/348825.html
    Voilà les gens que nos “démocrates” soutiennent : des malades en Russie, des islamistes en Syrie.

  4. bizare quand même qu’un ambassadeur soit nommé sans l’assentiment des 2 parties
    il y a une certaine provocation, ou négligeance dans cette affaire
    Bulgarie? tiens donc, faut-il s’interroger sur la nationalité d’un certain tireur, qui à Rome, a visé l’Eglise?

  5. Si le droit du romancier à créer des personnages et des situations (existantes par ailleurs) n’est plus reconnu par le saint Siège, alors on permettra de ne plus avaliser de telles excuses pour recevoir ou non un diplomate nommé par son gouvernement.
    la liberté de l’artiste (Comme disait Camus) est dans la description des passions humaines, ce qui ne signifie pas qu’il en fasse son mode de vie.

  6. @ Agnès
    Vous noterez que le Christ est accompagné de pécheurs et pécheresses repentissant. Ce n’est pas tant le péché qui est condamnable que la persévérance dans le péché sans la volonté et la prière pour en sortir : un pécheur contrit et qui s’amende est déjà sur la voie qui mène au Seigneur…
    « Va et ne pêche plus ! »

  7. Agnès serait il le pseudo de Mgr Gaillot pour Salon beige ?

  8. Jésus fréquentait tout le monde, @ Agnès, on serait même tenté de dire n’importe qui, mais s’Il prêchait le pardon, c’était la miséricorde suivant le repentir et la conversion.
    D’autre part, s’Il a confié les clés du Royaume à un pauvre homme faible et pêcheur, Il n’a pas choisi un promoteur de déviances, voire de turpitudes.
    Par ailleurs, quand Il a parlé des prostituées et des publicains qui précèderaient certains dans le royaume des Cieux ( ceux qui avaient cru dans le message de Jean le Baptiste, tout de même) Jésus s’adressait à ses contradicteurs habituels : sacrificateurs, anciens, scribes, pharisiens et autres hypocrites bouffis de mauvaise foi et de suffisance, et non aux disciples qui le suivaient, si pauvres pêcheurs qu’ils soient. On ne peut pas isoler cette phrase de son contexte, sauf à vouloir laisser entendre que les gens à la vie, disons peu conforme aux préceptes évangéliques auraient sans le moindre repentir une préséance systématique sur n’importe qui .

  9. @ Agnès
    Et l’Église ne condamne pas cet homme.
    Mais la Miséricorde n’est pas déliée de la justice et de la vérité. Les relations diplomatiques seraient faussées à la base si le Saint Siège donnait l’agrément à un ambassadeur dont certains faits sont clairement et ouvertement à l’opposé de l’enseignement de l’Église…

  10. ” “les prostituées vous précèderont dans le Royaume des Cieux”…
    Alors… ?”
    J’ai maintes fois remarqué, Agnès, l’ambiguïté de vos posts. Soyons ici bien clairs :
    Ce sont les prostituées pénitentes, et bien pénitentes, qui pourront précéder beaucoup dans le Royaume des Cieux. Mais le Christ n’a certainement pas désigné par là les prostituées impénitentes, poursuivant un vie de fornication.
    A moins d’un coeur repenti, à moins d’un coeur guéri par la grâce du Christ, nul n’entre dans le Royaume des Cieux avec les fripes du ‘vieil homme’. Cela tombe sous le sens, et toute la morale évangélique le proclame.
    Il convient donc d’éviter l’équivoque.
    Ensuite, je ne vous laisserai pas dire que le Christ “a eu de mauvaises fréquentations”. Les guillemets n’atténuent rien du caractère captieux et douteux d’un tel propos. Car qui dit “mauvaises fréquentations”, dit “compromission” avec elles. Or, à cet égard, ne savez-vous pas la foudroyante question du Christ ?
    “Lequel d’entre vous me convaincra de péché ?” (Jn 8,46)
    Bien savoir ceci : le Christ n’avait pas plus de “mauvaises fréquentations” que le Vicaire du Christ n’en a lorsque celui-ci rencontre des gens connus pour leur homosexualité ou lorsqu’il va visiter des prisonniers en prison, que nul ne souhaite fréquenter. S’il y a eu une “prostituée” dans l’entourage du Christ, ce fut une REPENTIE. Ce fut une SAINTE FEMME à laquelle des temples sont désormais dédiés dans l’univers, tels que l’église de la Madeleine, à Paris.

  11. ” “les prostituées vous précéderont dans le Royaume des Cieux”…
    Alors… ?”
    Il y a de l’ambiguïté, Agnès, dans ce que vous dites. Soyons ici bien clairs :
    Ce sont les prostituées PÉNITENTES, qui pourront précéder beaucoup de nous dans le Royaume des Cieux. Mais le Christ n’a certainement pas désigné par là les prostituées impénitentes, poursuivant une vie de fornication.
    A moins d’un coeur repenti, guéri par la grâce du Christ, nul n’entre dans le Royaume des Cieux avec les fripes du ‘vieil homme’. Cela tombe sous le sens, et toute la morale évangélique le proclame. Il convient donc d’éviter l’équivoque.
    Ensuite, comment pouvez-vous dire que le Christ “a eu de mauvaises fréquentations”? Les guillemets n’atténuent rien du caractère douteux d’un tel propos. Car qui dit “mauvaises fréquentations”, dit “compromission” avec elles. Or, à cet égard, le Christ a prévenu :
    “Lequel d’entre vous me convaincra de péché ?” (Jn 8,46)
    Le Christ n’avait pas plus de “mauvaises fréquentations” que le Vicaire du Christ n’en a, lorsque celui-ci rencontre des gens connus pour leur homosexualité ou lorsqu’il visite des prisonniers, que nul ne pense à visiter. S’il y a eu une grande pécheresse dans l’entourage du Christ, ce fut une grande REPENTIE. Ce fut une SAINTE FEMME à laquelle des temples sont désormais dédiés, tels que l’église de la Madeleine, à Paris.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services