Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Respect de l’enfant : le président de l’Equateur ne lâche rien

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"En Equateur, les partisans de la
culture de mort avaient cru trouver un moyen de dépénaliser certains
avortements. Puisque les tentatives de faire passer une loi échouent, on
va carrément profiter de la réforme du code pénal… Une femme député de
l’Alianza, le parti de gauche du président Rafael Correa, a proposé une
motion en ce sens. Le président en a été informé, et a fait savoir que
s’il y avait une majorité pour voter cette motion il démissionnerait
immédiatement. « Qu’ils fassent ce qu’ils veulent, moi, je n’autoriserai jamais la dépénalisation de l’avortement », a-t-il rappelé à la télévision.

Plutôt que de risquer une scission du parti, le député a retiré sa motion…"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services