Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

République socialiste et soviétique de France : l’Eglise devrait se taire

Comme si c'était à l'Etat de définir le rôle de l'Eglise et de lui donner l'autorisation de parler! Et pourquoi, tant qu'à faire, ne pas lui dicter ses paroles comme en Chine ou dans l'ex-URSS?

Lisez donc ce qu'ose dire le porte-parole du Parti socialiste :

"Le suffrage universel s'est exprimé (…) l'Église n'est pas vraiment dans son rôle quand Mgr Vingt-Trois appelle à s'opposer à la volonté du législateur, d'autant qu'il s'agit du mariage civil dans la République laïque".

Mais bien sûr qu'elle est dans son rôle d'institution libre! Sauf à subir le diktat d'on ne sait quel totalitarisme.

Et il ajoute sans gêne : 

"Ce qui anime cette réforme c'est l'égalité de tous".

Ah bon? Est-il prévu le mariage entre frère et soeur, entre frères, soeurs et que sais-je encore?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

12 commentaires

  1. Et avez-vous lu le tweet de Denis Baupin (dont on rappelle avec honte qu’il est vice-président de l’Assemblée Nationale) :
    “Ce matin M. 23 donne leçons de démocratie. Rappelez moi : il a été élu par qui déjà pour parler au nom des catholiques ?”
    Là, il est carrément question du fonctionnement interne de l’Eglise.

  2. Et même à l’intérieur d’une “démocratie” sans “religion aucune”, le porte parole de ce parti ferait mieux de se rappeler de quelle façon ont été élus les membres de l’assemblée nationale (et ne parlons pas du suffrage indirect du sénat). Ces deux assemblées ne sont absolument pas représentatives du peuple dit souverain, entre le taux d’abstention, la façon de comptabiliser les bulletins blancs et les bulletins nuls, le découpage électoral qui fait qu’il faut 1.5 millions d’électeurs pour un député du FN et quelques dizaines de milliers pour d’autres partis.
    Finalement cette “triste” affaire de “mariage gay” a au moins un intérêt montrer toujours plus l’esprit “sans culotte” et antidémocratique de ceux qui veulent gouverner la France…

  3. les socialistes ne s’attendaient certainement pas de la part du cardinal-diplomate à une opposition aussi claire et déterminée ….
    Ils sont verts (de rage)d’autant que les partisans du mariage homo ne cessent de reculer dans les sondages !

  4. Mais ça ne le dérange pas que le gouvernement légifère au nom des pratiques sexuelles d’un infime pourcentage de nos concitoyens…

  5. BRAVO À NOS ÉVÈQUES L’ÉGLISE À LE COURAGE DE SES OPINIONS …..DEVANT CE RIGOLOS QUI CROIENT
    QUE LA POLITIQUE C’EST DÉMOLIR LA SOCIÉTÉ
    C’EST DU STALINO HOLLANDISME

  6. Les socialo -staliniens qui nous gouvernent ne s’attendaient pas à une telle leveée de boucliers de l’Eglise Catholique qui est trop longtemps rester silencieuse,n’en déplaise à nos gouvernants elle joue pleinement son role.

  7. – @ Bertrand –
    Merci. Devant l’extraordinaire gravité de cette attaque, j’espère que les catholiques vont cesser de s’adonner à ces vaines querelles d’égo et de micro-chapelles. Il va falloir sérieusement resserrer les rangs. Il serait malvenu de se faire un fauteur de désunion. Cela étant, pour ma part, j’apprécie que chacun agisse selon ses particularités, et j’aime la mise au point de Monsieur Escada “unis mais pas confondus”.
    Ce n’est pas de la bêtise qui fait dire à M. Baupin des propos qui pourraient laisser penser : décidément, ces gens-là n’ont rien compris à l’Eglise.
    Ce n’est pas de la bêtise, c’est du cynisme. Ce n’est pas un cynisme typiquement socialiste. C’est bien autre chose.
    Les “vacances” sont terminées pour Mgr Vingt-Trois, lui qui fut toujours tellement actif..!
    Désormais, devant l’ampleur de l’affrontement, il va falloir éviter la dispersion. Au passage il faudrait abandonner quelques hochets, quelques joujoux qui ne servaient qu’à occuper et donner bonne conscience à quelques “bons catholiques”, clercs et laïcs. Croyez-moi, il va falloir savoir où porter notre effort exactement. Où sont les puits sans fond, où sont les vraies et les fausses fioritures. Où sont les observances à conserver religieusement, où sont les choses véritablement désuètes. Nous comptons sur le discernement de nos clercs.
    La dispersion inconsidérée sera désormais une erreur qui aura des conséquences. Il y a du travail en perspective pour les années à venir. Les tables rondes vont enfin trouver tout leur sens dans les paroisses. Nous espérons que les discussions ne vont pas se perdre en conjectures et en interminables histoires de concierges. J’espère que dans chaque paroisse on saura couper court à cette tendance qui a eu le temps de s’installer et même de s’incruster ces dernières années.
    Le temps joue contre nous. Il est heureux que certaines forces jusques ici occultes, avancent à visage découvert.
    Ne négligeons pas les moyens surnaturels dans ce combat.
    Et convertissons-nous…
    Nous pouvons utiliser ces moyens pour soutenir nos courageux évêques, je crois que ça va tanguer.

  8. David Assouline considère probablement que les évêques ne sont pas des citoyens comme les autres s’ils n’ont pas le droit d’exprimer leur opinion.
    Il devrait proposer d’ôter le droit de vote aux ecclésiastiques : au moins ce serait clair !
    En fait il a probablement peur que pour une fois les catholiques suivent leurs évêques comme en 1984.

  9. CE qui est amusant dans cette histoire est que démocratiquement parlant, l’Église catholique en France représente bien plus de monde que les socialistes, les groupes d’homos militants et autres pervers associés.
    Donc, si on était aussi logique qu’eux, ils n’auraient pas leur mot à dire…

  10. @ O, je ne crois pas que l’esprit de chapelle disparaisse rapidement, hier nous avons été à une messe prétendue normale parce que c’était la neuvaine d’une voisine que nous aimions bien, et savez-vous à qui était destinée la prière universelle: prions pour les intégristes, les légalistes et 2 autres mots en “istes” que je n’ai pas retenus, mais on n’a pas prié pour les 2 défunts pour qui la messe était dite, et le prêtre disait la messe pour 2 personnes: double bénef; Il est vrai que dans cette assemblée, point d’enfant, un jeune ou deux, tout le reste frisait la soixantaine et plus, c’est sans doute l’église de demain. Dieu merci j’ai la chance de pouvoir aller tous les dimanches à la messe tradi, au moins il y a bcp d’enfants, de jeunes de jeunes foyer et des personnes plus âgées mais au moins nous formons une vraie communauté, même si elle n’est pas inscrite sur le papier!

  11. Le seul fait de mettre ce problème sur le tapis signe la fin d’une société et par là, la fin d’une civilisation. Souvenons nous de Sodomme et de Gomorrhe. On ne s’oppose pas impunément aux lois naturelles… pour ne citer qu’elles…
    Philippe

  12. Au contraire, la Vérité ne peut que nous rendre Libres….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!