Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Reprise du symposium autour des “12 mesures”

12mesures2012

Hier, la Fondation de Service Politique a suggéré que Francois Billot de Lochner, l'initiateur d'Audace 2012, était prêt à faire participer à son projet la Grande Loge Nationale Française.

L'accusation d'une connivence avec une obédience maçonnique était suffisamment grave pour que nous prenions la décision de suspendre "jusqu'à plus ample information" notre symposium autour des "12 mesures pour 2012".

Après avoir analysé la situation, il nous semble que l'accusation reposait sur un malentendu. Lors d'un échange avec M. Billot de Lochner, ce dernier nous a assuré qu' "Audace 2012 n'entretient aucune relation d'aucune sorte avec les loges maçonniques" et n'entend, à l'avenir, "en aucune façon faire participer une loge maçonnique, de quelqu'obédience qu'elle soit, à son collectif."

Tout en conservant, comme auparavant, notre entière liberté d'appréciation sur le projet Audace 2012 et les mesures qu'il mettra en avant, nous ne voyons aucune raison de ne pas reprendre notre symposium dès lundi.

Partager cet article

5 commentaires

  1. “Il nous semble que l’accusation reposait sur un malentendu”…
    Cette histoire est décidément vraiment louche…

  2. Le problème de ces mesurettes, c’est qu’elles sont toutes de polarité “négative”. Je vois un problème, je réponds en revenant sur telle ou telle loi. Aucune initiative de civilistion, aucune proposition qui puisse changer les cadres. En somme, on répete à l’envi aux français: les cathos sont réactionaires, incapable d’inventivité. Je ne vois là aucune audace.
    Encore une fausse direction dont le fond n’est pas clair, une manoeuvre politique peut-être, afin de payer de mots certains catho de droite….

  3. […]
    J’ai décidé de ne pas participer aux colloques et conférences “Audace 2012” malgré l’envie réelle du départ en tant que chrétien, car je suis convaincu que ce n’est qu’une énième escroquerie politique visant à rallier à l’UMP en 2012 les catholiques convaincus, fervents et engagés, qui se détournent de l’UMP au profit du FN depuis des mois.
    Pour moi le PCD n’est et ne sera qu’une coquille vide, une stratégie marketing visant à apporter la communauté catholique sur un plateau à l’UMP lors de toutes les élections délicates pour elle, et dont la stratégie est de stopper l’hémorragie d’électeurs cocufiés par Sarkozy et Fillon, et qui ont enfin compris que seul le FN est aujourd’hui une réelle alternative à une fausse opposition droite-gauche en trompe l’oeil depuis 30 ans, sans que la politique réellement appliquée ne change.
    [Nous avons coupé la première partie de votre intervention parce qu’elle comporte des accusations précises qui, si elles sont fausses, s’apparentent à de la désinformation. N’ayant pas les moyens de les vérifier, nous ne souhaitons pas contribuer à les propager.
    Le but du symposium est de s’appuyer sur les “12 mesures” pour proposer aux lecteurs un débat sur des questions de fond. Court-circuiter cette discussion au profit de problématiques partisanes, comme vous le faites, va à l’encontre de ce but. LSB]

  4. Les péripéties de la controverse entre Audace 2012 et la FSP n’ont qu’un caractère anecdotique si on veut bien les remettre en perspective. La vraie question est : peut-on être
    ( ” même si ce n’est peut-être plus pour longtemps ” comme François Billot de Lochner en laisse planer le doute ) président de la Fédération Banque-Assurance de l’UMP si l’on n’est pas totalement acquis au processus du mondialisme financier tel qu’on le voit être fabriqué sous nos yeux par tous les collabos-cooptés de l’établissement ? Et que pèse alors la subsidiarité chrétienne dans la balance ? Alors les 12 mesures ? Des amusettes au mieux si l’on admet que François Billot de Lochner est sincère. Sinon…je vous laisse imaginer la suite. Pour ce qui est des conséquences, être franc-maçon ou être comme si, où est la différence ?
    [Plutôt que de disqualifier d’emblée des interlocuteurs, nous vous invitons à vous joindre à la discussion de chacune des mesures: à faire remarquer lesquelles seraient empreintes de “mondialisme financier”, et pourquoi; voire à proposer des alternatives conformes à la “subsidiarité chrétienne”, qui est en effet notre référence commune. LSB]

  5. @ Axel DE BOER
    Les lois ne sont pas toujours positives, au sens d’une création de nouveautés : dans certains cas, pour répondre à une situation dans laquelle c’est la loi existante qui est négative du juste ou de la morale ou des libertés, il suffit que les lois proposées soient répressives, ou suppressives ou négatives pour constituer un bien certain et un progrès évident.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services