Réponse du maire de Biarritz à Mgr Aillet

Suite à la réaction de Mgr Aillet à la tenue d'une Gay Pride à Biarritz, voici la réponse du maire centriste Didier Borotra (via le FC):
Monseigneur,Je ne peux vous cacher que j’ai eu honte à la lecture de votre lettre du 18 juin. De toute évidence, vous ignorez les lois de la République. C’est dommage.En tant qu’homme politique, je ne me mêle jamais des affaires de l’Eglise et je vous conseille d’en faire autant, concernant les affaires de la Mairie. Pour le reste, nous n’avons pas la même conception de la liberté, notamment d’expression et de manifestation. Il s’agit pourtant d’un droit élémentaire dans tous les pays démocratiques. Je vous prie de croire, Monseigneur, à l’assurance de mes sentiments très distingués.
A noter que le maire se garde bien de d'évoquer l'outrage que constitue la présence des « Sœurs de la perpétuelle indulgence » à cette manifestation.

29 réflexions au sujet de « Réponse du maire de Biarritz à Mgr Aillet »

  1. PK

    L’absence de ce genre de réaction eut été inquiétante dans notre très maçonnique société.
    Qu’un maçon ou assimilé ait honte de la profession de foi d’un évêque n’a somme toute pas beaucoup d’importance : c’est dans l’ordre naturel des choses.
    Bravo Monseigneur ! Nos prières vous accompagnent…

  2. senex

    Cet “édile” ferait bien de prendre des leçons de protocole …. Il fut un temps où l’évêque d’un diocèse était une VIP,qu’on traitait avec respect et considération et non avec des sentiments, fussent-ils “très distingués”O tempora !o mores !Bravo Monseigneur

  3. Jean-Luc

    Et avec ça on nous dit que la laïcité c’est le respect de toutes les croyances…mais le christianisme est foulé aux pieds tous les jours. La laïcité à la française est un leurre, elle dissimule une machine à détruire le christianisme . Quant à ces petits hommes politiques du centre il y a hélas des catholiques pour voter pour eux…

  4. Annette

    Non seulement cette réponse suinte d’hypocrisie répugnante mais on y trouve un discours tellement infondé (il dit avoir honte. De qui? de quoi? …) que c’est à croire que la mauvaise foi acharnée rend complètement idiot et illogique!!! On peut ne pas être d’accord avec quelqu’un mais si l’on est honnête intellectuellement, on ne dit pas de telles INEPTIES!!! Actuellement,dans les discours qui attaquent l’Eglise, il faut vraiment s’attendre à l’affabulation la plus fantaisiste qui soit, sans qu’aucun intellectuel digne de ce nom ne relève la moindre incohérence. Heureusement quand même que le ridicule ne tue pas!
    “Monseigneur Aillet, ne vous découragez pas, merci du fond du coeur et nos prières vous accompagnent”

  5. HB

    Didier Borotra a essayé de renvoyer la balle à Monseigneur Aillet, c’est raté, ça manque de style et c’est hors jeu!
    Son oncle Jean avait un autre style, un autre panache, une autre classe!
    1-0 pour Monseigneur!

  6. lefrançois

    Monsieur le maire de Biarritz aura peut-être honte d’avoir écrit cela.
    Il pourrait comme dans bien d’autres familles avoir des enfants homos qui n’auront pas pu construire de famille et,au bout du compte en être malheureux.
    Il pourrait comme tant d’autres ressentir les affres de personnes proches ayant le sida.
    Je ne lui souhaite pas cela mais au moins de comprendre profondément qu’il n’est aucun hédonisme qui comble la vie d’un homme.

  7. Marie

    .Honte à ce maire belliqueux et malpoli!.
    Espérons que la bourgeoisie de la ville de Biarritz choisira un nouveau maire aux prochaines élections…
    Monseigneur, nous sommes en union de prières avec vous, merci de votre courage.

  8. Ludovic

    Clairement Monsieur le Maire n’a pas lu l’argumentation de Mgr Aillet !
    Et il dit défendre la liberté d’expression.
    Aujourd’hui c’est devenu la liberté de dire n’importe quoi (sauf politiquement incorrect) sans être lu.

  9. Jacques

    Pour avoir honte de quelqu’un ou de quelque chose il faut être concerné en appartenant au minimum au même groupe sinon à la même famille que la personne que l’on apostrophe. Le maire de Biarritz serait alors catholique? dans ce cas il serait atteint de schizophrénie… Sinon pourquoi avoir honte?
    deuxième possibilité il a honte de lui même car mis au pied du mur il est forcé d’appliquer les lois de la gueuse, et doit répondre par l’agressivité.
    Quelle aurait été la réponse si la lettre était venue d’un imam???

  10. Berg

    Je suis d’accord avec le maire : l’Eglise n’a pas la même conception que lui, au sujet de la liberté.
    L’Eglise a maintes fois condamné la liberté issue des “droits de l’homme”, la liberté d’expression, la liberté de faire n’importe quoi, la liberté religieuse etc.
    Rien de nouveau à cela. Mais cela fait du bien de l’entendre dire !

  11. Solange

    C’est le monde à l’envers ! Ce maire a honte de l’évêque ? Mais c’est d’accepter une manifestation pareille qu’il devrait honte cet imbécile inconscient. D’ailleurs s’il en si fier, pourquoi n’y va-t-il pas, lui, parader sur les chars ?
    Et en quoi l’évêque ne respecte pas les “lois de la république” ? Est-ce que la République respecte les Lois, elle ?
    Ce maire est vraiment ridicule.

  12. Hebe

    Je me réjouis de la réaction de l’évêque.
    Biarrots, Biarrotes, samedi, fermez vos volets, que Biarritz soit une ville morte.
    Mettez vos hauts parleurs sur vos balcons, et envoyez des enregistrements de cantiques et de messes, bien fort, sur le passage de ces invertis.
    Et prions.
    [c’était samedi dernier. FC]

  13. Marie

    Ecrivez à presse@biarritz.fr (cabinet du Maire, faute de son mail perso, mais si on est nombreux à écrire, il en sera informé) pour faire part de votre désapprobation.
    A titre d’info, je viens d’envoyer ceci :
    Monsieur le Maire,
    Je lis à l’instant la lettre que vous avez envoyé à Monseigneur Aillet. Je suis très surpris par le ton que vous employez. Je ne comprends pas de quoi vous avez “honte” ??! L’évêque écrit sur son blog son avis sur la Gay Pride qui se tient dans votre ville : seriez-vous contre la liberté d’expression de ceux qui ne pensent pas comme vous ? La liberté religieuse et de conscience ne s’applique-t-elle que dans certains cas mais pas lorsqu’elle dérange ? Lorsqu’elle vous dérange ? Refusez-vous à un évêque le droit d’être catholique et donc de dire ce que l’Eglise dit, notamment au sujet de la famille, fondée sur l’altérité entre l’homme et la femme ? Enfin, vous ne dites rien au sujet de la participation à cette manifestation des “Soeurs de la perpétuelle indulgence”, par couardise sans-doute. Vous ne pouvez ignorer que cette association est “notoirement connue pour son anticatholicisme et ses provocations blasphématoires” comme le souligne l’évêque, qu’elle méprise profondément les croyants pour ce qu’ils sont, pour leur foi, pour leurs croyances. Cela n’a-t-il à vos yeux aucune espèce d’importance ?
    Il me semble que votre devoir de Maire est de veiller notamment à ce que la paix soit assurée dans votre ville, ce qui suppose en particulier la lutte contre ceux qui incitent au mépris et à la haine. Les catholiques, dont je fais partie vous l’aurez compris, refusent de continuer à subir, à être les dindons de la farce, à ne compter pour vous que lors des élections, sans aucune considération réelle pour ce qu’ils sont, ce en quoi ils croient, et accessoirement le bien qu’ils apportent dans votre ville par le biais de nombreuses associations.
    J’attends vos explications à ce sujet, faute d’excuses dont pour tout dire, je ne vous crois pas capable.

  14. tytus

    le grand oncle feu l’abbé BOROTRA doit s’en retourner dans sa tombe.le destin politique de cet ancien centre droit très opportuniste est derrière lui,l’opposition étant très forte, aussi sonne t il à toutes les portes. Ayant par hasard vu la fin de ce défilé ,il était d’une tristesse et d’une pauvreté digne de l’ex RDA. Vu les réactions des badauds le maire a perdu l’estime de beaucoup de biarrots.

  15. louis

    @lefrançois, ci dessus, fait une remarque très juste concernant l’hédonisme qui ne mène pas au bonheur, on ne construit rien de bon sur l’égoïsme et le plaisir sexuel ! Il ne faut pas avoir vu un jour ces travestis hystériques arborant des croix pectorales et des déguisements tournant en ridicule les vocations religieuses pour ne pas en saisir l’horreur et la sottise absolues.

  16. BOGOMIR

    On nous parle de république laïque, et on eut pu espérer que par laïque il soit signifié « une bienveillante neutralité », mais point du tout !
    Il est bien évident que la laïcité, telle qu’elle est appliquée en France, est le plus souvent synonyme d’athéisme, et même d’encouragement aux comportement déviants.
    En outre, la laïcité à l’école devrait s’applique au domaine politique autant que religieux. Les enseignants ne devraient faire aucune propagande idéologique. (Mais peut on espérer qu’il ne disent point de mal de l’ancien régime ?)

  17. HB

    BOGOMIR,
    Il est temps de comprendre ce que parler veux dire!
    Pour un catho mou, la laïcité c’est la tranquillité assurée, pour un révolutionnaire c’est le meilleur piège à gogos qu’on ait inventé.
    “Le sens des mots” dont Isabelle Mourral nous parle si bien aux Editions de Paris, est un moyen de subversion d’une totale efficacité!
    De fait un vrai catholique ne peut, aujourd’hui défendre la laïcité, sauf s’il est suicidaire comme de bien entendu!
    Mais un vrai catholique peut-il être suicidaire?

  18. Jean

    Je conçois qu’on puisse ne pas être d’accord avec l’évêque de Bayonne, mais alors qu’on argumente. Mais c’est probablement parce qu’il n’a aucun argument que ce maire fait des effets de manche, emploie de grands mots (c’est à peine s’il ne convoque pas l’Histoire)… Et franchement, que l’on soit d’accord ou non, je ne vois pas ce qui justifie une telle violence.
    Un évêque vraiment courageux, merci à lui !

  19. Guillaume-Marie

    Vu la réaction de ce brave et pauvre centriste, c’est que Mgr a frappé juste ; la pauvreté de sa réponse n’est que l’illustration de l’inexistence de sa réflexion ; n’est pas centriste qui veut ! CQFD ; et bravo à Mgr Aillet ; que les autres suivent !

  20. Annette

    Monsieur le maire,
    Vous avez répondu à Mgr Aillet et dans votre réponse, des éléments m’échappent.
    Pouvez- vous m’expliquer en quoi Mgr Aillet ignore les lois de la République et pourquoi avez-vous eu honte en lisant sa lettre?
    De part la place que vous occupez dans le monde politique, il va de soit que vous êtes un homme de réflexion avec la capacité de cerner correctement ce que signifie la notion de démocratie. Or, dans votre réponse, on ne le sent pas . Je dirais même que toute objectivité et réalisme intellectuels en sont absent. En effet, comment pouvez-vous reprocher à une personne de se mêler de ce qui ne le regarde pas d’après-vous alors qu’il ne fait que dire son avis?
    Comment pouvez-vous prétendre que vous ne vous mêlez pas des affaires de l’Eglise alors que dans votre ville ont défilé des personnes déguisées en religieuses catholiques vénérant “st latex”?
    Ainsi, vous tolérez ce genre d’outrage à l’Eglise et vous reprochez à un évêque qu’il ne soit pas d’accord et l’exprime en disant qu’il vient mettre son nez dans vos affaires. Votre logique monsieur, m’échappe totalement et les lois de la République sont travesties (c’est la mode).

  21. Sancenay

    Monsieur Borotra n’a pas honte de l’usage qu’il fait du politique mis au sévices de l’humanité!
    “Qui se sent morveux , qu’il se mouche” pour ma part si je devais partir en vacances, je ne choisirais pas Biarritz tant que Monsieur Borotra y sévirait.

Laisser un commentaire