Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : L'Islam en France

René Girard, la violence et le sacré

Vincent Trémolet de Villers dans le Figaro Vox revient sur la Une débile de Torchon Hebdo, et cite René Girard (La Violence et le Sacré, chez Fayard), pour qui il se pourrait bien que Dieu soit innocent de ce dont on l'accuse…

"Dieu court toujours et si l'on en croit le dessin de Riss dans Charlie Hebdo, la police antiterroriste ne l'a pas encore mis hors d'état de nuire. Le coupable a une longue barbe comme dans les fresques de Michel-Ange, des sandales comme un moine. Il est coiffé d'un triangle frappé d'un œil, symbole de la Trinité ou de la franc-maçonnerie: au choix. Accroché à sa robe blanche entachée de sang, une kalachnikov.
Le message est limpide: Dieu est la cause première des attentats qui, depuis le 7 janvier dernier et le carnage de Charlie Hebdo, traumatisent notre pays.

Au pays de Voltaire, il est courant de mettre Dieu en examen.[…]

La vérité est que la folie des hommes s'empare de toutes nos passions pour les dérégler. On tue au nom de Dieu, on tue par dépit amoureux, on tue par aveuglement idéologique, on tue par ambition: faut-il s'en prendre à l'amour, aux idées, à la politique?[…]

La religion, cependant, par sa dimension eschatologique, promet, comme les idéologies, des lendemains radieux. La mort sur terre peut ouvrir à la vie du ciel. Les frères Kouachi en tuant les «blasphémateurs» et en mourant sous les balles des «croisés» pensaient rejoindre le paradis d'Allah. C'est cette même espérance qui entraîne un homme à se transformer en bombe devant un restaurant McDonald's au cri de «Dieu est grand» («Allah akbar»). Une solution sommaire s'impose, alors, à l'esprit: la religion, c'est la guerre, supprimons le sacré et nous supprimerons la violence. René Girard, l'auteur de La Violence et le Sacré (Fayard) n'écrivait-il pas «c'est la violence qui constitue le cœur véritable et l'âme secrète du sacré»? C'est ainsi que l'on oppose les joies quotidiennes (et précieuses) que sont une conversation à la terrasse d'un café, un match de football, un concert de rock, aux déraisons théologiques, à la verticalité mortifère qui condamnent, au nom de Dieu, ceux qui profitent de ces plaisirs minuscules. […]

Par ailleurs, si René Girard établit l'unité de tous les rites, il n'en a jamais tiré la conclusion que toutes les religions ont le même rapport à la violence. Dans un entretien au Figaro Magazine en 2007, reprenant à son compte le discours de Ratisbonne de Benoît XVI, il expliquait pourquoi, selon lui, la Croix n'est pas le Croissant: «Il ne faut pas faire semblant de croire que, dans leur conception de la violence, le christianisme et l'islam sont sur le même plan.» Plus loin, il montrait comment le christianisme renverse cette permanence du lynchage, parce que c'est Dieu lui-même qui, pour désarmer la violence, s'en fait le réceptacle, le bouc émissaire absolu. «La Croix, poursuit Girard, c'est le retournement qui dévoile la vérité des religions révélées. La religion chrétienne, c'est le bouc émissaire révélé. Une fois que le bouc émissaire a été révélé, il ne peut plus y en avoir et, donc, nous sommes privés de violence

Et l'anthropologue de conclure: «Ceux qui attaquent le christianisme ont raison de dire qu'il est indirectement responsable de la violence, mais ils n'oseraient pas dire pourquoi: c'est parce qu'il la rend inefficace et qu'il fait honte à ceux qui l'utilisent et se réconcilient contre une victime commune.» La Croix n'éteint pas les kalachnikovs, mais elle les rend, à jamais, vaines et coupables."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]