Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Relance de l’UE?

Eur
Angela Merkel s’est entourée des dirigeants des pays de l’Union européenne. L’objectif est affiché : profiter du 50 ème anniversaire du Traité de Rome pour tenter de relancer une Union européenne en panne. En panne d’idée, d’idéal, d’identité, de raison d’être, d’avenir, etc.

Les Français n’ont pas à être tenus responsables de l’arrêt de la machine européiste. Mais sans doute les 27 chefs d’Etat le savent-ils : les causes de l’échec sont ailleurs et s’ils ont attendu que Benoît XVI ait achevé son discours pour se retrouver, alors ils trouveront des débuts solutions dans ce texte si lumineux. S’ils l’ignorent, la relance de l’UE n’est pas pour demain.

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. Le Vatican a souvent insisté au cours de ces dernières années, sans succès, pour que la nouvelle Constitution européenne intègre dans ses principes fondamentaux les valeurs chrétiennes.
    Intégrer les valeurs chrétiennes ne suffira pas.
    Il faudra s’en réclamer et s’en inspirer (les appliquer).
    Respecter notamment le principe de subsidiarité… qui à lui seul pourrait interdire une Constitution européenne.

  2. Ils ont intérêt à souffler fort, parce que le vent est complètement tombé et commence même à tourner.
    Manifestation anti-UE et anti-islamisation à venir :
    http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?t=8102

  3. La relance de “leur” Europe est déjà prête: Sarkozy ne fait pas mystère de faire voter, dès 2007 s’il était élu et, bien entendu, par voix parlementaire et non référendaire, un nouveau texte constitutionnel européen, reprenant l’essentiel condensé des textes anti-nationaux du traité refusé par les Français en 2005.
    Surtout, c’est l’entrée de la Turquie dans cette Europe qui nous pendra alors au nez. Pourquoi? Parcequ’avec un nouveau traité européen imposé de force, la majorité à l’unanimité des Etats membres ne sera plus requise pour faire entrere la Turquie dans l’Europe; et alors, gageons que même si la France refuseait cette éventualité par référendum, il suffirait que les 27 soit d’accord à la majorité même relative pour que cela se produise quand même.
    Inuitle de dire que le mot “Europe” n’aura alors plus aucun sens et que l’ère de la barabarie anarchique dans ce magma multiethnique aura sonné.

  4. Je serais bien étonné que les dirigeants européens s’inspirent d’un texte de Benoit XVI
    Quelle divine surprise.
    J’attends de voir…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services