Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France / Valeurs chrétiennes : Education

Regard chrétien sur la bande dessinée

Le diocèse d'Ajaccio lance la réflexion : 

"La Revue Eglise de Corse, disponible sur abonnement étoffe la palette de ses nouvelles rubriques. Parmi celles-ci, une analyse de bandes-dessinées. Tenter d’offrir une brève réflexion chrétienne sur la bande dessinée n’est pas incongru. Les albums dominent aujourd’hui la lecture d’un très large public ; ils ne font pas que refléter la société. Leur contenu n’est plus limité à l’art du conte, à l’amusement innocent. Et il peut interroger chacun.

Sisco, négociations en 9 mm. Par Legrain et Benec. Troisième Vague – Le Lombard éditeur, Bruxelles.

Notre temps ne réfléchit guère, et l’on a parfois l’impression qu’il ne se résume, par ce qu’il crée, qu’en termes brutaux ; qu’il n’est porté que par des instincts : les très-bas. C’est le sentiment qu’on a en refermant, à peine soulagé et agacé, le sixième opus de la série Sisco. Mais c’est, hélas, pour découvrir qu’on annonce déjà deux numéros en supplément. Etonnant : la loi des séries remplace donc l’imagination… Et tue, à coups de 9 mm, l’humour.

Hors de ce : Négociations en 9 mm, qui clôture un étrange cycle balistique (le précédent album s’intitulait : Kalachnikov diplomatie), on avait déjà eu droit à une série alcoolisée à la suite d’un exercice d’intimidation fort pénible (les titres respectifs étaient : Gin-Fizz, Whisky-Coke, mais aussi : Ne tirez que sur ordre ! Et : Faites-la taire !).

Ce n’est pas un récit aventureux, ce n’est pas un roman d’espionnage palpitant en images, c’est la redite en bande dessinée de mille choses vues et lues partout. C’est un caprice d’adrénaline, d’une violence banalisée, pernicieuse. C’est un cocktail particulièrement raté. Les deux prochains albums : La Loi de Murphy (ô titre franchement original !) et Realpolitik élargiront-ils les horizons ? Rien n’est moins sûr" (suite).

Partager cet article

3 commentaires

  1. Si vous cherchez une bonne BD, il y en a une très belle sur Jacques Cathelineau, le saint de l’Anjou, signée Coline Dupuy (qui s’est attaché à mettre en valeur la sainteté de son héros), qui sort cette semaine !

  2. Intéressant mais les fautes de grammaire et d’orthographe sont nombreuses. Texte pas abouti ?

  3. C’est une très bonne idée !
    Les maçons ne nous ont pas attendu pour utiliser ce médium, redoutable en terme d’audience ! (souvent bien meilleure que les grands best sellers “traditionnels”.
    Par exemple :
    http://www.auracan.com/Indiscretions/474-journees-franc-maconnerie-et-bande-dessinee-a-epinal.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services