Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Réforme dans l’Education dite nationale : commencer par un cadeau et de la démagogie

Principale annonce entre les deux tours des Législatives :

"Le ministre de l'Education nationale s'est dit favorable à "instituer deux semaines de vacances à la Toussaint" dès la rentrée 2012, soit quatre jours supplémentaires, dans un entretien au quotidien "l'Est républicain" publié jeudi 14 juin.

Les vacances de la Toussaint 2012 commenceront le samedi 27 octobre après la classe et se termineront le dimanche 11 novembre".

Une petite touche de démagogie en passant :

"Vincent Peillon répondait ainsi à la demande formulée le 8 juin par le Conseil supérieur de l'Education (CSE), instance consultative réunissant divers acteurs du monde éducatif. Il avait massivement voté une modification du calendrier scolaire 2012-2013 sur proposition de la FCPE, principale fédération de parents d'élèves.

"Quand on crée des instances de concertation, il faut rompre avec l'habitude de ne pas tenir compte des avis qu'elles émettent", fait valoir Vincent Peillon.

La suite après les élections…

Partager cet article

16 commentaires

  1. C’est ça le socialisme: le monde traverse une crise économique sans précédent et pour la résoudre, on propose plus de vacances. Cela me fait penser à l’orchestre du Titanic qui continuait à jouer pendant le naufrage.

  2. “Quand on fait des examens de conscience, il faut rompre avec l’habitude de ne pas tenir compte des avis qu’ils émettent” ?
    Zut, j’ai mal lu

  3. Oui, enfin c’est surtout et encore un effet d’annonce à trois jours du deuxième tour. En réalité, il s’agit plutôt de deux jours (le jeudi et le vendredi) et non quatre (il n’y aurait pas eu classe de toute façon le samedi 10 et le dimanche 11/11). Et tous les enseignants savent bien que cela va se payer d’une réduction des vacances d’été. Il n’est pas sûr que ce soit justement dans l’intérêt de l’enfant notamment dans le Sud de la France. Quiconque a enseigné à Nîmes ou Nice, sait très bien qu’il est extrêmement difficile de faire travailler des enfants/ados fin juin dans des salles non climatisées/mal isolées où il fait généralement 30 à 35 degrés.

  4. Et pour achever de déconnecter ces congés de toute référence religieuse, comme pour Pâques, on va les appeler vacances d’automne et les soumettre au zonage.

  5. Mais lisez surtout son interview à l’Est Républicain, il explique dans la même phrase que les vacances sont trop longues, et qu’il à décider de les rallonger encore… Aurait-il déjeuné chez Mme (Mlle?) Duflot auparavant?

  6. Il n’y a que les parents qui ne sont d’accord…C’est pas grave….Ils ont voté…

  7. Réaction de ma fille qui a 3 enfants: c’est le ministre qui paiera les centres de loisirs?

  8. Et puis le coup des +25% d’allocation rentrée scolaire, c’est le feu vert pour que les tarifs augmentent… de 25%, eux qui étaient plus ou moins gelés par les produits “à prix coûtant” de l’ancien gouvernement. Une trousse à 3€99 au lieu de 2€99 en guise de futile exemple et le tour est joué.
    Pour le “pouvoir d’achat”, dites merci à François !

  9. l’Armée Rouge (l’Education Nationale) va être envoyée à la campagne en vacances perpétuelles? bravo, bravo, bravissimo

  10. Aucun pays au monde n’a de vacances scolaires à la Toussaint, seulement le 1er novembre est férié. C’est quoi encore, cette imbécilité, de les RALLONGER encore en France ??? Les élèves déjà ne font presque rien à l’école, peu à la maison car devoirs trop fatigants pour les pauvres chéris et les profs 68-tards, et l’on décide encore de supprimer les jours de classe à peine les grandes vacances d’été terminées ??!!?
    Cela coupe totalement le rhytme scolaire ! A peine les enfants habitués à l’école et lancés dans le travail (le peu qu’il y en ait) et les revoilà remis en congé, càd pour la majorité, devant les écrans et à tourner en rond chez eux.
    Bravo, avec ce type d’initiatives ils auront tout leur temps d’oublier comment lire et compter, à peine ces capacités inculquées péniblement dans leurs esprit.

  11. Dans la mesure où l’éducation des enfants se fait au moyen de jeux vidéo et des séries TV, pourquoi les contraindre à une présence à l’école trop contraignante.
    Doubler les vacances de Toussaint permettra aux enseignant de se reposer des quatre semaines de la rentrée et s’entraîner à éviter les couteaux.

  12. La rentrée a lieu en début septembre; quatre semaine après, c’est le premier OCTOBRE (à moins que René de Sévérac utilise un calendrier inconnu?), pas le premier NOVEMBRE. Les vacances de Toussaint arrivent après sept à huit semaines de classe (un peu court pour que la majorité des élèves aient déjà eu le temps d’apprendre à lire et à écrire, ANNE).
    Cette année, reprendre la classe le jeudi 8 alors que le 11 novembre tombe un dimanche exposait à un absentéisme important des élèves. Ces deux jours (deux jours et demi pour les établissements ouverts le samedi matin) auraient vu des classes incomplètes. Donc, péché véniel.
    Raccourcir les vacances d’été: le serpent de mer. On va voir si sur ce point “le changement c’est maintenant”. Ramener la fin de l’année scolaire au 14 juillet permettrait aux élèves de lycée d’avoir cours jusqu’à fin juin (car actuellement, les élèves de lycée sont déjà “en vacances” pour permettre l’aménagement des salles de cours en salles d’examen pour le baccalauréat).
    Mais cela semble devoir amputer de quinze jours la “saison touristique”. Or l’industrie du tourisme a son mot à dire pour la fixation des vacances scolaires. Tonio a probablement raison, tant pour le zonage que pour le changement de dénomination…
    Au fait, l’éducation nationale embauche chaque année: avis à tous ceux qui pensent que les enseignants sont payés à ne rien faire, inscrivez-vous aux concours de recrutement (il suffit d’un master -fût-il de pipeau andalou-, complété par le CLAES et le C2I2E).

  13. @ CB
    Il suffit de 4 semaines pour apprendre à lire à un gamin… et encore avec de la marge !

  14. Dans la série : comment essayer de prendre les voies des etudiants…

  15. Que de mots que de bruit pour quelques jours! qu’est ce que ça peut faire?
    Ce qui me dérange, moi, c’est la laïcisation, qui veut que les vacances “d’hiver” tombent en plein Carême (ça ne m’arrange pas du tout!) et surtout, le remplacement des vacances de Pâques par celles de “printemps ” (sic!), quinze jours après Pâques (n’importe quoi!!!)
    marre!!!
    J’envie les Allemands et les Alsaciens, qui ont un jour férié le Vendredi Saint, et peuvent vivre tranquillement leur triduum (finirai par me mettre en arrêt maladie ce jour-là, tant pis pour ceux qui disent du mal des profs!)
    Marre, à la fin!

  16. ah, oui, j’approuve le commentaire de C.B. d’ailleurs, Chatel a fait de la pub, devant la crise des vocations (faut croire que c’est pas si reposant, comme métier!)
    On peut aussi essayer de faire des vacations, si on a la flemme de passer le CAPES (puisque apparemment l’agrég est menacée…). ça dispense de s’engager sans savoir. connais pas les conditions: moi, j’ai foncé directement sur l’agrég, j’étais jeunes, les désillusions ont suivi!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique