Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Réédition du livre du colonel Jacques Hogard sur le Rwanda

Jacques hogardCette réédition, complétée et augmentée, tombe à pic, au moment où l'enquête sur les origines du conflit et des massacres est relancée, mettant de nouveau en cause la France. Paris-Match en fait une recension. Voici un extrait de la présentation qui en est faite par le site de l'institut de veille et d'étude des relations internationales et stratégiques.

Les larmes de l’honneur n’est pas un livre de justification sur le bien-fondé de l’opération Turquoise et la réhabilitation de l’armée française dans l’affaire rwandaise. C’est l’ouvrage d’un homme révolté contre la propagande médiatique, la désinformation et les contre-vérités, en cela aussi l’essai est d’actualité. Il dénonce les groupes de pressions anglo-saxons, belges et français qui accusent la France d’avoir des responsabilités dans le génocide et les exhorte à se poser les bonnes questions.  Quelles sont les raisons qui ont poussé l’ONU de se dépouiller de tous ses effectifs quinze jours après le début des massacres ? « Il faudra bien qu’un jour toute la vérité soit faite sur cette période charnière dramatique. »

En revanche, sur la genèse du génocide, Jacques Hogard ne s’interroge pas : « Malgré l’évidence, malgré les témoignages de certains de ses compagnons d’armes, l’actuel Président rwandais Paul Kagamé, niera jusqu’à nos jours avoir été l’instigateur de cet assassinat déclencheur du génocide du siècle. On sait aujourd’hui que c’est une équipe de quatre hommes du FPR (parti de Paul Kagamé), le "network commando" agissant sur les instructions directes du colonel James Kabarebe, un des adjoints de Paul Kagamé qui a procédé à cette opération ».

Mais depuis plus de vingt ans, la justice multiplie les volte-faces, selon les pouvoirs en place. Pendant ce temps, les témoins qui furent proches du Président rwandais, qui savaient et auraient été prêts à parler meurent, dans des conditions troublantes, les uns après les autres. Enfin, les juges français en charge de ce dossier s’apprêtent à partir en Afrique du Sud rencontrer l’ancien chef d’état-major de Paul Kagamé qui a réussi à survivre à deux tentatives d’assassinat… Il faudra bien qu’un jour toute la vérité soit faite sur l'attentat déclencheur du génocide.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Le livre de Patrick de Saint Exupéry : “L’Inavouable : La France au Rwanda” donne un autre point de vue sur le conflit. A moins qu’il soit manipulé par le lobby anglo-saxon.
    L’attentat et le génocide sont deux choses différentes à mon sens, même si le premier a pu être le déclencheur du deuxième. Mais quelque chose couvait déjà, notamment la peur d’une dictature tutsi, une revanche des serfs contre les seigneurs.

  2. Patrick de SAINT EXUPERY a choisi son camp, celui des gens qui crachent sur leur pays et sur son armée…Aux ordres des atlantistes, Patrick de SAINT EXUPERY est un porteur de valise à la solde du régime de KAGAME, dictateur rwandais mis en place par l’Administration CLINTON et son exécutrice des basses oeuvres, Madeleine ALBRIGHT…Renseignez vous et écoutez les compagnons d’armes repentis de KAGAME, tels le général Faustin NYAMWASA ou le procureur Gérald GAHIMA : ils vous ouvriront les yeux sur les responsabilités réelles dans l’affaire de l’attentat aussi bien que dans le déclenchement du génocide. Car les deux sont intimement liés.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services