Redécouvrez les très beaux textes de Simone Weil : “Aimer un être, c’est tout simplement reconnaître qu’il existe autant que vous”

PegLa pesanteur et la grâce.

"Tous les mouvements naturels de l'âme sont régis par des lois analogues à celles de la pesanteur matérielle. La grâce seule fait exception. Deux forces règnent sur l'univers : lumière et pesanteur".

"Une science qui ne nous approche pas de Dieu ne vaut rien. – Mais si elle nous en fait mal approcher, c'est-à-dire d'un Dieu imaginaire, c'est pire…"

"Dire que le monde ne vaut rien, que cette vie ne vaut rien, et donner pour preuve le mal, est absurde, car si cela ne vaut rien, de quoi le mal prive-t-il?"

Ou encore l'enracinement :

"Seul l'être humain a une destinée éternelle. Les collectivités humaines n'en ont pas. Aussi n'y a-t-il pas à leur égard d'obligations directes qui soient éternelles. Seul est éternel le devoir envers l'être humain comme tel".

"On pense aujourd'hui à la révolution, non comme à une solution des problèmes posés par l'actualité, mais comme à un miracle dispensant de résoudre les problèmes".

"L'unique source de salut et de grandeur pour la France, c'est de reprendre contact avec son génie au fond de son malheur"

"Il faut que la vie sociale soit corrompue jusqu'en son centre lorsque les ouvriers se sentent chez eux dans l'usine quand ils font grève, étrangers quand ils travaillent. Le contraire devrait être vrai".

Laisser un commentaire