Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Reçues par la secrétaire d’Etat, les associations de défense de la famille restent vigilantes

Les AFC, La Manif pour tous et l'Avenir pour tous ont rencontré aujourd'hui la secrétaire d'Etat à la Famille :

"Si le fossé idéologique semble toujours aussi infranchissable avec la nouvelle venue au gouvernement, les associations de défense de la famille se sont réjouies de cet échange, vécu comme une reconnaissance du mouvement de contestation du mariage pour tous et de son poids politique. «C'est un tournant. Le gouvernement, qui n'avait pas entendu la rue, nous reçoit enfin et montre plus de respect pour la démocratie», commente Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous. (…)

  • PMA pour les homosexuelles

«Sur la PMA, elle a estimé que la société n'était pas mûre. Elle a confirmé que la page était tournée. Fin du chapitre», rapporte Pascale Morinière, des AFC. Laurence Rossignol a cependant rejeté la demande de la Manif pour tous de «tirer les conséquences» de cet engagement et de dessaisir le CCNE (Comité consultatif national d'éthique) de la question de la PMA.

  • Mères porteuses

Elle a également décliné la demande de retrait de la circulaire Taubira (actuellement devant le Conseil d'État), qui facilite l'obtention d'un certificat de nationalité française aux enfants nés à l'étranger de mère porteuse. Mais la nouvelle secrétaire d'État a promis aux représentants du mouvement de faire un état des lieux sur les sociétés américaines qui font la promotion de la gestation pour autrui en France. (…)

  • Statut du beau-parent

 «Laurence Rossignol nous a assuré qu'il n'y aurait pas de statut rigide du beau-parent, souligne Frigide Barjot. Nous avons proposé que cette reconnaissance du tiers puisse remplacer l'adoption par des couples de même sexe, devienne un outil de retour à la filiation biologique.» Les AFC ont pour leur part demandé des garde-fous «pour éviter que chaque nouveau beau-parent ait droit de s'inviter quand il veut dans la vie de l'enfant».«Nous craignons tout de même une première étape vers la multiparentalité», soupire la chef de file de la Manif pour tous. De son côté, la secrétaire d'État a confié que le gouvernement réfléchissait à un amendement pour punir les parents absents et lutter contre le «syndrome de l'enfant à la fenêtre» qui attend un père ou une mère qui ne vient jamais."

  • Divorce et séparation

Toutes les associations reçues s'accordent enfin pour regretter la philosophie d'un texte, axé sur la séparation des parents plutôt que sur la préparation au mariage et à la parentalité."

Rien n'a filtré en revanche des entretiens entre la secrétaire d'Etat et l'inter-LGBT, l'association des parents gay et lesbiens, Osez le féminisme, Homosexualité & Socialisme France, reçus également aujourd'hui.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services