Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Recherche sur les cellules souches : l’obscurantisme de l’Etat

Communiqué du Dr Dickès :

"Le 1er septembre 2011, le Pr Luc Douay de l’hôpital Saint-Antoine (Université Pierre et Marie Curie) annonçait au monde avoir mis au point des globules rouges à partir de lignées de cellules souches provenant du cordon ombilical des nouveau-nés. Cette découverte d’un intérêt mondial aurait pu faire de notre pays un véritable phare de la transfusion sanguine et de la réanimation sans parler de l’intérêt économique que la France aurait pu en tirer. Il va de soi que les publications de ce genre de travaux passent par des revues spécialisées qui filtrent et étudient de près ce genre d’articles car elles engagent leur crédibilité. Il s’agissait en l’occurrence de Blood (sang en anglais) qui est la référence en la matière.

Or nous venons d’apprendre que les lauriers vont aller ailleurs. Pourquoi ? La dernière issue de Médecine Hospitalière de ce jour 21 avril, la Fondation Welcome Trust – Marc Turner et ses collaborateurs de l’Université d’Edinbourg-annonce que dans deux ans elle va fabriquer du sang artificiel à l’échelle industrielle à partir de sang du cordon ombilical. Tout simplement en suivant la piste déterminée par le Pr Douay et publiée dans Blood. Les trois premiers receveurs sont annoncés.

Il s’agit-là d’un scandale et d’un terrifiant camouflet sur le plan psychologique et économique pour la France. Pourquoi l’éclair de génie du Pr. Douay il y a trois ans, n’a pas été suivi du coup de tonnerre qui nous tombe d’Ecosse ? Il n’y a cinquante explications. C’est faute de crédit que le Pr. Douay n’a pu aller au-delà d’une découverte qui révolutionnait le monde chirurgical et de la réanimation. Pourquoi ?

La raison est simple. Pour des raisons idéologiques le gouvernement de Sarkozy a toléré et Hollande encouragé les recherches sur les cellules souches embryonnaires. On en est là : tuer des embryons pour le plaisir pour s’opposer à la morale catholique. En effet, le Conseil de l’Europe refuse de breveter tout ce qui concerne les recherches sur l’embryon. Voie de garage définitive de cette piste de recherche dont le grand prêtre est Peschanski payé par le Téléthon, le Généthon, l’Inserm et l’Europe pour l’explorer. Les sommes colossales englouties dans ce sens aurait dû se porter par exemple sur les travaux du Pr Douay.

Une autre raison est que pour les mêmes raisons idéologiques, l’Etat a interdit au privé de stocker des cordons ombilicaux. Alors qu’il était lui-même incapable d’en créer suffisamment. Nous en sommes actuellement au tiers par rapport à un pays comme l’Espagne. Or demain chaque enfant né à ce jour aura besoin un jour ou l’autre du sang de son cordon qui n’aura pas été stocké grâce à Marisol Touraine, ministre de la santé reconduite et bien sûr Hollande à la tête d’œuf Kinder (en ce temps de Pâques) mais dont les surprises inclues sont bien mauvaises."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services