Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Réchauffement climatique?

Une774"L’intox!" répond fermement "Monde et Vie" alors que la France vit aujourd’hui au rythme des provocations de Greenpeace qui s’en prend au patrimoine de Paris et des rapports du
Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat, qui désigne l’homme responsable de ce fléau…
On ne peut aborder cette journée sans citer cet appel à la Révolution du Président Chirac :

"Face à l’urgence, le temps n’est plus aux demi-mesures: le temps est à la révolution".

Un nouveau numéro de "Monde et Vie" à lire.

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. Les dirigeants de la planète vont désormais demander aux simples citoyens de faire des efforts. Ils ne mentionnent nullement leurs énormes bêtises:
    – Essais nucléaires (une explosion nucléaire c’est TRÈS CHAUD!).
    – “Libération du Koweït” malgré les menaces de Saddam Hussein (732 puits de pétrole en flamme!)

  2. Faire la révolution, c’est bien de cela qu’il s’agit, c’est à dire relancer la révolution socialiste mondiale sur la base de nouveaux mots d’ordre planétaires susceptibles de faire avancer la nationalisation des économies et la socialisation des comportements; comme on le constate déjà avec les nouvelles règles édictées par les organisations internationales et leurs relais nationaux en ce qui concerne la corporate governance et les best pratices auxquelles sont priées de se conformer les entreprises et les individus en matière de respect de l’environnement et de lutte contre le réchauffement. On remarquera que les slogans l’emportent sur l’argumentation sérieuse, et pour cause puisque les raisons qui expliquent de réchauffement sont très loins de faire l’unanimité dans la communauté scientifique internationale, et que les sbires de l’ONU avouent eux-mêmes que le phénomène est irréversible quoiqu’on fasse. La reparution opportune du livre de Emmanuel Leroy Ladurie sur l’histoire du climat montre par exemple que l’Europe a connu des périodes d’élévation des températures comme des phases de glaciation qui n’ont pas pour autant sucité l’ardeur des dirigeants de l’époque à tout vouloir contrôler au motif qu’il faut décidément rendre à la raison cette humanité incapable de bien se conduire par elle-même. La planète n’en a pas moins continué à exister. Par contre il existe des menaces autrement plus graves pour l’avenir de l’humanité qui ne semblent pas pour autant émouvoir nos politiques comme la propagation d’une culture de mort, la débilitation des cerveaux, la disparition des cultures nationales, le sacrifice des libertés individuelles sur l’autel du nouvel ordre mondial, etc.
    Comme pour l’introduction de la monnaie unique, où le débat avait brillé par l’absence des voix adverses étouffées par une offensive médiatique tapageuse, le thème du réchauffement est donc avant marqué par l’omniprésence des politiques qui utilisent le thème du réchauffement comme une arme révolutionnaire pour faire avancer à grands pas la cause du gouvernement mondial. Est-il besoin de rappeler que ce vaste mouvement révolutionnaire est présidé par un ancien membre du Politburo de l’ex-URSS, Michael Gorbatchev Président le la Commission de l’ONU pour l’environnement et appuyé par des personnalités connues de logue date pour leurs acquointances avec le bloc des pays socialistes, comme Madame Merkel triée sur le volet parmi les personnalités politiques de RDA et Monsieur Chirac dont le passé communiste ne demande qu’à ressurgir à la moindre occasion? Faute d’avoir réalisé à temps le procès du communisme, l’Europe se condame à répéter les mêmes erreurs en pire en confiant son destin à des hommes dont le passé socialiste n’a jamais été éclarci et qui pour cette raison peuvent se permettre de poursuivre les mêmes objectifs pour le plus grand malheur des Européesn condamnés à voir ressurgir l’appareil de répression et de réglementation dont il s’était cru débarasser…bien à tort!

  3. Ce sont les mêmes écolo qui se battent depuis des décénies contre l’énergie nucléaire qui produit pourtant de loin le moins de gaz à effet de serre

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services