Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Rapport sur la (dés)intégration : l’ombre de Terra Nova

Pour Eric Zemmour, Jean-Marc Ayrault n'a commis aucune maladresse en acceptant la mise en ligne sur son site Internet du très controversé rapport sur l'intégration des étrangers en France :

Piste confirmée par Valeurs actuelles :

"Devant la polémique suscitée par les rapports sur la politique d’intégration (…), François Hollande a botté en touche, affirmant que ces propositions ne reflétaient « pas du tout la position du gouvernement ».“Oubliant” de préciser que ce travail a été mené sous la tutelle de plusieurs ministères, qu’une des lettres de mission a été signée, le 5 août dernier, par… Manuel Valls et Marylise Lebranchu, et que Jean-Marc Ayrault lui-même avait confirmé sa « volonté de construire une nouvelle approche de la politique d’intégration en conformité avec les préconisations du rapport Tuot ». Un rapide survol des personnalités ayant travaillé à ces rapports ou ayant été auditionnées permet d’ailleurs d’écarter définitivement la piste de l’“accident” : de Jacqueline Costa-Lascoux, ex-présidente de la Ligue de l’enseignement, qui fut de tous les combats pour la laïcité, à Salah Amokrane, coordonnateur de l’association Tackticollectif et fondateur du parti de gauche Motivé-e-s, en passant par Jamel Oubechou, président de l’Institut des cultures d’islam, ou Bruno Laforesterie, président de l’association Hip-Hop Citoyens et ancien conseiller de Hollande, tous, ou presque, sont issus des milieux associatif, universitaire, droit-de-l’hommiste, culturel… Ce “peuple de gauche” défini par le think tank Terra Nova."

Intégration

Partager cet article

5 commentaires

  1. Plus que jamais, on se rend compte que la mise au pas d’Ayrault, depuis la Guyane, par l’escort-boy de la douce Cri-Cri, n’est qu’un enfumage de plus.
    Pendant que l’opposition, médias et citoyens s’inquiètent du retour du voile à l’école, personne ne parle du chômage, des problèmes économiques, de la restriction des libertés, du projet de renflouement des banques par « bail-in » au lieu de « bail-out », etc.

  2. Pour ne plus nous apprendre nos ancêtres les gaulois on nous impose d’apprendre nos ancêtres les africains.
    C’est aussi ridicule que les méthodes d’enseignement de nos instituteurs coloniaux en Afrique au XIX eme siècle.

  3. Il va falloir créer deux France comme il y a deux Corée.
    Ainsi, la France du nord, dirigée par le dictateur hollande et son parti fasciste. Là y régnera le désordre, la misère, la famine et tous les opposants y seront traités comme en Corée du nord. (une balle dans la tête, facturée à la famille). La désolation sera à son paroxysme, dans un pays où l’on cherchera en vain un prétendu réchauffement climatique justifiant des dépenses publiques délirantes.
    Et puis la France du sud, pays riche (normale il sera de droite), ou régnera l’ordre, la discipline, la paix, la liberté. Chacun pourra y entreprendre librement sans être assommé de taxe, la monnaie ne sera plus l’euro comme en France du nord, mais le Franc. Cette France du sud refusera d’adhérer à l’europe soviétique et se tournera naturellement vers la Russie dans un commun accord de défendre notre identité chrétienne.
    Commençons donc à demander notre indépendance.
    OUI à la liberté des peuples de disposer d’eux-mêmes. Je suis Français et catholique (donc du sud), pas hollandais (Pauvre du nord).

  4. Les « rapports sur la politique d’intégration » ne sont certainement pas gratuits, qui va payer un rapport qui est mis sous le coude ?
    @ benoît : ce que vous décrivez est le malheureux avenir de NOTRE France décrit dans – la Toussaint blanche –, sauf en ce qui concerne la Russie.
    Livre à lire et relire pour bien comprendre que ce qui y est décrit est « malheureusement » en marche, nos banlieues en sont la preuve pour ceux qui en doutent !

  5. Excellent Zemmour ! Et la conclusion est, (c’est le cas de le dire) d’enfer!

Publier une réponse